Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, juin 11 2017

Les commerces et les services à Fréménil (Suite)

Nous avons fait paraître le 6 Juin 2017 sous le titre "Les commerces et les services à Fréménil" un article important présentant les commerces ambulants desservant nos habitations (boulanger, fruits et primeurs, viandes et charcuterie), mais également les services à domicile (coiffure, médecins, ADMR), sans oublier les commerces et services proches (pharmacie, station service, garages, TED).

Nous avons eu la demande d'une branche artisanale fortement appréciée et souvent demandée : La Restauration. C'est très volontiers que nous accédons à cette demande. En nous limitant à des distances réduites par rapport à notre village, hors des villes importantes comme Lunéville, Blamont, Baccarat, nous pouvons proposer les adresses suivantes :

  • HERBEVILLER  ( à 5 Km ) "Relais Paris-Strasbourg" D 400, 1 ancienne RN4  Tel. 03.83.72.28.34.
                           Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi 5H.30 à 15H. et 17H. à 23H.
                           Vendredi 5H.30 à 15H.
  • THEBAUMENIL  ( à 7 Km ) "Le Péché Mignon" 21 Route 400  Tel. 03.83.71.18.89.  et 06.83.61.01.14.
                           Ouvert chaque jour de 7H.30 à 15H. et de 18H. à 21H.30, sauf Mercredi et Dimanche soir.
  • AZERAILLES   ( à 8 Km ) "Le Bistro - Café de la Gare" 15 Rue de la gare Tel. 03.83.42.99.40. et 03.83.75.15.17.
                          Fermé les Lundi soir, Mardi soir, Dimanche soir ainsi que le Mercredi toute la journée.

Chambres d'hôtes. Ajoutons pour l'hébergement :

  • CHAMBRES D'HOTES chez Brigitte et Gilbert BREGEARD 7 Route Nationale 4 54450 HERBEVILLER
                      Tel. 03.83.72.24.73.

En vous souhaitant "Bon Appétit", nous vous rappelons que notre petit village a bénéficié pendant de longues années, aux siècles précédents notamment, du service apprécié du Café ROUSSEL, HEFTER, BENOIT, VISINE. (voir notre ouvrage "La Saga du Café du Village" Juillet 2010).

A l'époque d'Adolphe HEFTER (1841-1918), propriétaire exploitant déjà au XIXe siècle, le café-auberge proposait le boire et le manger en plus de la petite épicerie,  mais présentait aussi ses talents de boulanger et de spécialiste en pâté lorrain renommé dans toute la région.

Au XXe siècle qui a suivi, c'est Henri BENOIT et son épouse Maria née HEFTER qui ont exploité le café du village; mais c'est surtout leur fille Paulette BENOIT (1916-1971) qui a marqué le commerce local par son dynamisme et son savoir-faire. Dans la deuxième partie de ce siècle et surtout après le 2e conflit mondial, le café du village de Fréménil, bien que distant de la grande Route Paris-Strasbourg, était une étape pour les transporteurs routiers et l'arrêt des autobus des Rapides de Lorraine. Étonnamment, chaque jour, il y avait un arrêt-buffet (non mentionné dans la fiche horaire officielle !!) et l'heure du casse-croûte était respectée.

Pour le menu très simple, Paulette présentait un sandwich au jambon local avec une baguette de pain produit par Mr VOUAUX le boulanger d'Ogéviller, et bien sûr accompagné d'une boisson chaude ou froide. Pour les appétits plus développés, elle proposait une omelette sur le plat agrémentée d'une tranche de jambon local. Ce menu simple, rapide à exécuter obtenait la faveur des "Transporteurs" qui s'arrêtaient à l'étape de FREMENIL assortie du label de "buffet" sur l'itinéraire.

Le café de "la Paulette" a fermé en 1972 et souvent on évoque son souvenir avec regret car dans un village le café est le lieu d'animation de la commune. Quand il s'adjoint le rôle d'auberge, si modeste soit-elle, le café représente une fonction importante.

Dernièrement, à la faveur de la campagne électorale législative, la radio nous faisait part qu'un candidat du Centre de la France s'engageait, s'il était élu à obliger par la loi à l'existence d'un café dans chaque village au même titre que l’existence d'une mairie communale, de manière à créer un lieu de vie et lutter contre le désert rural. Pourquoi pas !!

Rappelons également notre article "Beaux Villages Lorrains" évoquant l'association éponyme dont l'objectif est de regrouper les petites communes ne dépassant pas 2.000 Habitants, fières de leur patrimoine dans le but d'attirer des touristes.  En local nous faisons des efforts louables de propreté et de fleurissement du village accompagnés même de réalisation étonnante, colorée et artistique d'une fresque murale qui nous vaut l'admiration.

Pour entrer dans l'équipe de beauté des "Beaux Villages Lorrains", il nous manque notamment une auberge lorraine où le touriste pourra faire étape, pourquoi pas où il pourra déguster une bonne bière "la bière des Piquants", sortie d'une micro-brasserie à créer sur place... Quel programme pour une jeunesse dynamique, entreprenante, qui pourrait reprendre le flambeau initié au siècle passé par Paulette BENOIT en son café du village.

Embellissement du village, animation, hébergement, voilà de quoi faire de FREMENIL UN BEAU VILLAGE LORRAIN.

Jean SPAITE    Juin 2017

vendredi, juin 9 2017

Pour les amoureux des trains : Le chemin de fer minier de Maron - Val de fer

Val-de-fer_Entree_de_la_mine_au_temps_de_la_vapeur.jpgL'Est Républicain du 16 Juillet 2016 (il y aura bientôt un an) publie un article "Neuves-Maisons: Le tourisme industriel, une mine à exploiter". On y évoque notamment le travail historique de "l'ATELIER MEMOIRE OUVRIERE" AMO qui a abouti à l'inscription en Novembre 1992 à l'inventaire des Monuments Historiques de Lorraine de l'imposant accumulateur de grande capacité de minerai de fer construit en 1930 au Val de Fer par l'entreprise ZUBLIN, hautement spécialisée dans les ouvrages en béton armé.

De cette structure technique du Val de Fer partait une ligne de chemin de fer qui assurait l'acheminement du minerai depuis la mine jusqu'aux Aciéries de Neuves-Maisons. D'une longueur de 5,100 Km., à l'écartement de 1 m., la ligne à voie unique descendait les différences de niveaux par des alignements et des courbes bien étudiées  adoptant une pente maximum de 30 mm. par mètre. Les convois de wagons-trémies chargés de minerai, primitivement tractés par des locomotives à vapeur jusqu'en fin 1956, ont été assurés à partir de cette date par des locomotives Diesel de couleur verte de 36 tonnes et d'une puissance de 330 CV. Chaque jour, ce système de transport ferroviaire assurait une descente régulière de 6.000 tonnes de minette lorraine jusqu'aux Aciéries de Neuves-Maisons.

Rappelons que la mine proprement dite était desservie par le réseau du fond, un ensemble de voies ferrées à l'écartement de 0,685 m. partant du front d'abattage et remontant vers l'entrée de la mine où se trouvaient les installations du carreau. Les convois de berlines chargées de minerai, tirés par des petites locomotives électriques, alimentaient le concasseur et l'imposant accumulateur ZUBELIN situé en surface.

Cette évocation fait partie du passé puisque depuis le 31 Décembre 1968 la mine de Maron Val de Fer a cessé ses activités entraînant la fermeture de la ligne de chemin de fer éponyme. La minette lorraine ayant été concurrencée par le minerai mauritanien éminemment plus riche en métal et plus rentable en dépit du coût du transport.

Tout cela, c'était hier, il y a un demi siècle déjà !!

L'article de l'Est Républicain rappelé ci-avant mentionne "le projet de relancer le train du Val de Fer et intensifier les visites des mines".  Aurons-nous un jour la chance de voir circuler un train touristique transportant ses voyageurs depuis Neuves-Maisons jusqu’à la mine du Val de Fer où déjà à l'heure présente les bénévoles de l'AMO assurent la visite de la mine ?  On peut raisonnablement l’espérer.

Voici quelques photos provenant d'un article que j'avais rédigé en Janvier 1965 sur le chemin de fer minier Maron-Val de Fer

Val-de-fer_Pont_franchissant_la_RN74.jpg

1. CP 1916 - Le pont du chemin de fer franchissant la RN74 Nancy-Neufchateau

Val-de-fer_Locomotive_Diesel_No.1_quitte_le_2e_niveau.jpg

2. La locomotive diesel No.1 quitte le 2e niveau. Au fond, l'ancienne entrée de la mine servant de remise à locomotives diesel. Au dessus, les berlines du réseau de fond stationnent au 3ème niveau.

Val-de-fer_Rame_de_wagons_tremie_en_cours_de_chargement.jpg

3. Une rame de wagons-trémies en cours de chargement sous les trémies des accumulateurs du carreau de la mine.

Val-de-fer_Rame_de_minette_traversant_Chavigny.jpg

4. La rame lourdement chargée de minette va traverser la commune de Chavigny. Vue prise depuis l'ancien PS du tramway Nancy-Pont Saint Vincent

Val-de-fer_Rame_vide_remontant_a_la_mine.jpg

5. La rame vide remonte à la mine. Vue prise à Chavigny depuis l'ancien PS du tramway Nancy-Pont Saint Vincent

Pour aller plus loin :

  • "Atelier Mémoire Ouvrière AMO-Ceux du fer." Place de la gare 48bis Rue Général Thiry 54230 NEUVES-MAISONS.
  • "Le Chemin de fer minier de Maron-Val de Fer"
    La Vie du Rail N° 1030 du 23 Janvier 1966- Pages 17 à 20- Article Jean SPAITE.

Jean SPAITE   Juin 2017


mardi, juin 6 2017

Les commerces et les services à Fréménil

Que de fois n'a-t-on entendu cette réflexion : "Habiter à la campagne, c'est bien beau, mais on est coupé du monde, il n'y a pas de commerce !"

Rassurons tout de suite ces indécis, accrochés à la vie citadine. Nous sommes dans un petit village certes, à l'abri des bouchons de la circulation urbaine, mais nous ne sommes pas coupés du monde. Et à propos de commerces, vous pourrez encore avoir votre pain quotidien avec le boulanger (sauf le Mercredi), le boucher, et les primeurs qui visitent encore les rues de notre village, soyez rassurés, vous ne risquez pas de mourir de faim !!! 

Afin de vous apaiser, voici la liste des commerces qui desservent régulièrement nos habitants :

  • BOULANGER - Boulangerie- Epicerie-  Mr LORRAIN ( 23 Route Nationale 54450 Ste POLE)
                         Tel. 03.83.42.26.54
                         Tous les jours, sauf le mercredi, de 10 Heures à 11 Heures
  • FRUITS et PRIMEURS - Le choix, la qualité à votre porte. Mme Dominique MIRO ( 4 Rue de la Mairie 54300 LAMATH)
                         Tel. 08.92.97.63.36 ( 54300 CHANTEHEUX et 54300 LUNEVILLE)
                         Chaque Vendredi de 11 Heures à 12 Heures
  • VIANDES et CHARCUTERIE - Ferme FAGNOT- Viande et charcuterie de la ferme (GAEC des Fleurs  54450 LEINTREY)
                        Tel. 03.83.71.20.61
                        Chaque Vendredi vers 17 Heures

Primeurs_Fremenil01.jpgCharcuterie_Fremenil02.jpg

Vous avez des commerces spécialisés qui passent une fois par mois :

  • MAXIMO -  Epicerie et surgelés livrés à domicile-  MAXIMO Lunéville ( 14 Rue St Lambert 54300 LUNEVILLE)
                    Pour connaître jours et heures de passage  Tel. 03.83.74.12.32
  • THIRIET -  Surgelés en ligne avec livraison de vos courses à domicile- THIRIET Lunéville ( 5 Av. de la Libération 54300 LUNEVILLE)
                    Pour connaître jours et heures de passage  Tel. 09.70.82.08.21
  • PIZZAS  -  Chaque Samedi à partir de 19 Heures, Place de l'Eglise à BENAMENIL, un Pizzaïolo ambulant stationne sa camionnette pour vous servir ses productions gourmandes toutes chaudes.
  • PANIER PRIMEUR - Le jardin de CIREY  (  54480 CIREY s/ Vezouze) vous propose une fois par mois un panier garni de primeurs livré à domicile.

Parmi les Services à Domicile :

  • COIFFURE :
    ISABELLE Coiffure      84 Rue de la Libération     54450 BENAMENIL - Tel. 06.11.21.48.93
    H.B.C. Coiffure           92 Bis Rue de la Libération 54450 BENAMENIL - Tel. 03.83.71.12.16
    ANGELIQUE VALLE     26 Grande Rue               54450 DOMEVRE s/ Vezouze - Tel. 06.88.26.60.64
    SIMON YENDIE           24 Grande Rue               54450 DOMJEVIN - Tel. 03.83.72.56.37
  • Et voici les MEDECINS proches (en cas de besoin !) :
    Docteur Sophie LARUELLE 32 Rue de la Libération    54450 BENAMENIL - Tel. 03.83.89.69.02
    Docteur Thierry DERIVE  27 R. Léon Gérardot           54950 St CLEMENT - Tel. 03.83.72.67.00
    Cabinet des Médecins CUENIN et MEY 18 Av. Division Leclerc 54950 St CLEMENT - Tel. 03.83.72.68.91
    Docteur Véronique CUENIN  6 Av. de la Gare         54950 St CLEMENT - Tel. 03.83.72.68.91
    Docteur Fabienne MEY      6 Av. de la Gare         54950 St CLEMENT - Tel. 03.83.72.68.91
    Docteur Caroline ZABEL  27 R. Léon Gérardot        54950 St CLEMENT - Tel. 03.83.72.67.00
  • Tout près de chez nous, voici la PHARMACIE à votre service :
    Pharmacie de BENAMENIL  Michèle PETRONIN
                         27 Rue de la Libération    54450 BENAMENIL
                         Tel. 03.83.71.11.01
  • Toujours dans les SERVICES à Domicile, n'oublions pas "L'Aide à Domicile en Milieu Rural" ADMR, Association de service à la personne.
                         24 Rue du Chateau          54450 OGEVILLER
                         Tel. 03.83.73.10.63

Bien entendu vous pouvez aller dans les villes toutes proches : LUNEVILLE, BLAMONT, BACCARAT, (Mais à 20 Km quand même !) où vous trouvez tous les commerces voulus. Mais pour cela vous passerez à la station-service voisine pour faire le plein de carburant :

  • Station-Service TOTAL PERRETTE    8 Rue de Strasbourg       54450 OGEVILLER
                            Tel. 03.83.72.25.38

Et en cas de problème sur votre voiture, n'allez pas loin car un garage tout proche peut vous dépaner :

  • Garage MICHEL 39 Rue de Chenevières          54450 BENAMENIL
                            Tel. 03.83.73.39.64
  • Garage BERTRAND  4 Route de Reillon            54450 BLEMEREY
                            Tel. 06.51.31.81.38

Tous ces garages peuvent vous dépanner A DOMICILE.

N'oubliez pas que notre village a l'avantage d'être desservi par un service de transport public : TED "Transport En Département" Ligne N° R 710 (Lunéville-Ogéviller-Cirey-Petitmont) :
   
Trajet ALLER >   FREMENIL -LUNEVILLE

  • Semaine du Lundi au Samedi
    FREMENIL  D. | 7.28 | 8.18 | 13.43 |
    LUNEVILLE A. | 7.50 | 8.40 | 14.05 |
    gare routière
  • Dimanche et jour férié
    FREMENIL  D. | 18.13 |
    LUNEVILLE A. | 18.35 |
    gare routière

Trajet RETOUR >  LUNEVILLE - FREMENIL

  • Semaine du Lundi au Samedi
    LUNEVILLE D. | 11.30 | 18.40 |
    gare routière |       |       |
    FREMENL   A. | 11.50 | 19.00 |
  • Dimanche et jour férié
    LUNEVILLE D. | 11.15 |
    gare routière |       |
    FREMENIL  A. | 11.35 |

Précisons que depuis LUNEVILLE vous pourrez vous rendre facilement à NANCY ou à PARIS grâce à la SNCF.

Vous voyez bien que vous n’êtes pas coupé du monde et que vous pouvez habiter à la campagne.

Alors BON SEJOUR.


Jean  SPAITE  Mai  2017

jeudi, juin 1 2017

Sauvons le blockhaus Est

Non, ce n'est pas la première fois que nous vous parlons des blockhaus situés sur notre commune et tout particulièrement du Blockhaus Est qui gît en plein abandon.

Blockhaus_Est_2017_01.jpg

Blockhaus_Est_2017_02.jpg

Depuis notre dernier article en date de Dimanche 9 Avril 2017, illustré par une photo montrant l'état d'envahissement par la nature de l'ouvrage militaire centenaire, nous sommes retournés sur place le Samedi 13 Mai. Constat : Un dépôt de terre important tente de faire écran au blockhaus Est abandonné. Une manière de dire sans vergogne : "Loin des yeux, loin du coeur ". La dernière photographie est affligeante. En un mois de temps, on affiche encore plus son mépris en occultant le sujet. Ces deux vestiges militaires font partie du Patrimoine et ont droit à un respect légitime par une mise en valeur.

Blockhaus Est, Facade Nord, 1979

Rappelons Edmont DELORME, Historien érudit, Président fondateur de l'Association des Amis des Beaux Arts et des Arts Industriels de l'Arrondissement de Lunéville, dans son ouvrage "Lunéville et son Arrondissement" 1927-Tome 2- Pages 202-203 : "Village ...(où l'on ) retrouve la plus curieuse des constructions blindées que cette guerre a laissées dans notre région". Suit la description des ouvrages bétonnés.

Blockhaus_Est_Delorme.jpg
Plus près de nous, le site de la Communauté de Communes de la Vezouze rappelle dans son inventaire des monuments intéressants de la Vallée de la Vezouze (Rubrique:Zoom Communes: Fréménil)...les blockhaus de Fréménil. Il convient donc de préserver ces témoins du passé.   

De notre coté sur notre site nous avons fait paraître de nombreux articles appelant au sauvetage et à la mise en valeur de ces monuments. En voici le rappel :

  • 25 Mars     2006   >  Monuments.
  • 30 Octobre  2008   >  11 Novembre 1918-11 Novembre 2008: 90 ans déjà.
  • 14 Février  2009   >  Réquiem pour un blockhaus.
  • 31 Mai      2013   >  Souvenirs de 14-18: 100 ans, un anniversaire.
  • 15 Décembre 2013   >  Centenaire de la guerre 14-18.
  • 12 Mai      2014   >  Blockhaus à l'abandon.
  • 11 Juillet  2015   >  Les maisons nouvelles.
  • 23 Février  2016   >  Le blockhaus Ouest.
  • 4 Aout     2016   >  Préservation du Patrimoine.
  • 9 Avril    2017   >  Le blockhaus Est.

Voilà plus de 10 Ans que nous appelons AU SECOURS, sans résultat.

Quelle ingratitude vis à vis de ces poilus, nos aînés, qui ont construit de leurs mains il y a un siècle ces ouvrages de défense destinés à protéger notre village et ses habitants.  L’œuvre de nos aïeux ne doit pas tomber dans l'oubli.

 Ah ! Si tous les gars du monde voulaient se donner la main...

Renouvelons notre APPEL AU SECOURS, en espérant , enfin, en une réalisation de la mise en valeur des blockhaus de Fréménil, dans le respect de ceux qui nous ont précédés. N'oublions jamais que les générations à venir jugeront sans pitié les générations précédentes. Le mépris du Patrimoine témoin de l'Histoire sera traduit comme une faute impardonnable.

Jean  SPAITE     Mai 2017  

dimanche, mai 21 2017

Les vitraux de l'église

Nous avons eu l'occasion d'évoquer l'histoire de notre église Saint Pierre aux liens. (voir nos articles "Notre Eglise" et "Eglise , présentation générale")

Nous avons détaillé les descriptions du tableau exceptionnel de St Pierre, du maître-autel ainsi que de la splendide chaire à prêcher du XVIIIe siècle, classés monuments historiques. Mais il est bon de découvrir les vitraux qui habillent les baies latérales à ouverture romaine en plein cintre.

Ces différentes œuvres d'art sont le fruit du travail du peintre-verrier lorrain BENOIT.  Les vitraux actuels datent d'après la seconde guerre mondiale, car les bombardements allemands des 6, 7 et 8 Novembre 1944 sur le quartier centre du village, même s'ils n'ont pas touchés directement l'église, ont occasionnés la destruction totale des vitraux existants par déflagration.

Déjà après la première guerre mondiale, l'ensemble des vitraux de l'église après destruction avaient fait l'objet d'une reconstruction que l'on peut situer vers 1920.  On peut constater qu'entre les deux conflits, la durée de vie des vitraux aura été à peine d'un quart de siècle.

Pour l'histoire locale, rappelons qu'après le second conflit, la rentrée des habitants, qui avaient été évacués de force par l'armée allemande, ont pu retourner à leurs maisons très endommagées par les bombardements et les pillages. La pauvre église encore debout était vouée aux courants d'air avec ses fenêtres démunies de vitraux. Un nettoyage de grande ampleur avait été nécessaire. La commune, propriétaire des lieux, a demandé les dommages de guerre au gouvernement pour réparer les dégâts.

Souvenons-nous que pendant cette période où le bâtiment cultuel n'était pas disponible, Mlle Marie-Elisabeth-Anna MENGIN avait créé dans son grenier une chapelle provisoire pour permettre les célébrations habituelles.

Rappelons que les vitraux dans une église viennent équiper les fenêtres, plus exactement les baies, apportant l'éclairage naturel à l'intérieur de l'édifice. Outre ce rôle d'éclairage, le vitrage constitue un isolement contre le froid notamment; mais le vitrage est aussi un support au dessin coloré qui peut se résumer à des motifs symboliques mais surtout en une page d'histoire divine ou du saint patronage du lieu. C'est une façon simplifiée de faire connaître, loin des longs discours, la vie d'un saint.  C'est un livre d'images à la portée de tous.

Vitraux_Eglise_Fremenil_Schema_descriptif.jpg
Découvrons plus en détail les vitraux de notre église.

Les vitraux avec illustration de personnages sont situés de part et d'autre du choeur:

  • Baie latérale Côté EST :
    Le vitrail très en couleur évoquant "La Remise des clefs à St Pierre", d'une manière solennelle avec deux personnages dont St Pierre acceptant la charge de son nouveau rôle de Chef de l’Église terrestre.
  • Baie latérale Côté OUEST :
    Nous trouvons le tableau "St Pierre est libéré de ses chaînes" avec deux personnages : St Pierre et l'ange libérateur dans un décor évocateur de chaînes et de liens. Les liens représentent les deux chaînes dont St Pierre est chargé : celle de JERUSALEM apportée à ROME, et celle de ROME dans la prison MAMERTINE où St Pierre se trouvait. Quand on les rapprocha l'une de l'autre, les deux chaînes se soudèrent miraculeusement. On trouve-là le symbole de l'union intime qui soude JERUSALEM où le Christ a vécu sa passion, et ROME siège du premier Chef de l’Église : St Pierre.

Vitrail_Remise_des_clefs_a_Saint_Pierre.jpg

Vitrail_Remise_Saint_Pierre_libere_de_ses_liens.jpg

Les vitraux avec motifs éclairent la nef au nombre total de six baies latérales (3 baies côté EST, 3 baies côté OUEST).

En entrant dans la nef depuis le porche d'entrée du clocher, nous trouvons côté EST les vitraux à motifs 1,2 et 3.

  1. Le pélican-            Le pélican qui déploie ses ailes pour protéger les siens.
  2. Le pain de vie-        Rappel de la multiplication des pains. On retrouve les pains dans une corbeille ainsi que des poissons.
  3. L'agneau -             Symbole de l'agneau pascal.
    En reprenant le chemin inverse dans la nef vers le clocher, nous trouvons côté OUEST les vitraux à motifs 4,5 et 6.
  4. La croix-              Symbole de la paix et de l'alpha et oméga: le début et la fin des temps.
  5. Le calice et l'hostie- Symbole de la cène du Jeudi Saint, de l'eucharistie.
  6. Le vaisseau-           Symbole du vaisseau de l'église du Christ voguant sur les eaux. Référence à la devise "Fluctuat nec nergitur" (Je flotte mais ne coule pas.)

Vitrail_1_Le_Pelican.jpg

Vitrail_2_Le_Pain_de_vie.jpg

Vitrail_3_L_agneau.jpg

Vitrail_4_La_Croix.jpg

Vitrail_5_Le_Calice_et_l_Hostie.jpg

Vitrail_6_Le_Vaisseau.jpg

L'examen détaillé de l'ensemble de ces vitraux nous amène a une découverte artistique précieuse de l'histoire de l'église peu connue de ses visiteurs. On ne doit pas ignorer cette richesse de l'art du vitrail présente dans notre église locale. Notons également que pour la protection de chaque vitrail proprement dit, une baie vitrée vient la doubler en extérieur, ainsi qu'un panneau grillagé en métal contre les méfaits de jets de projectiles.      

Rappelons que les vitraux des églises de notre région du Lunévillois ont souvent été renouvelés après la période du conflit 1939-1945 par suite des destructions. C'est ainsi que les peintres verriers lorrains ont été mis à contribution pour leur talent.  En différentes églises nous retrouvons des noms célèbres dans ce domaine bien spécial des artisans d'art du vitrail :  J. BENOIT,  JANIN,  BASSINOT,    Peintres Verriers à Nancy.

En découvrant les vitraux peu connus de notre église locale, il était bon de rappeler les noms de ces artistes qui ont réalisé un éclairage coloré de ces lieux de culte de notre région. C'est avec respect que je salue leur talent.

Jean  SPAITE   Mai 2017

- page 1 de 67