Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, novembre 4 2017

Hôpital militaire à Domjevin

HopitalMilitaireDomjevin.jpgL'Est Républicain édition Lunéville du 23 Octobre 2017 nous rapporte un écho historique de la guerre 1914-1918 sous la forme de l’hôpital militaire souterrain de DOMJEVIN. 

Construit de 1916 à 1918, latéralement à la route de MANONVILLER à DOMJEVIN, cet ouvrage important, situé à 3 Km. de la ligne du front existant au Nord et à l'Est, devait accueillir des blessés et permettre de les soigner sous abri des bombardements. L'évacuation des blessés était confiée au réseau ferré de voie de 0,60 qui œuvrait dans tout le secteur. Les petites locomotives DECAUVILLE tractaient des trains-ambulances assurant la mise en sécurité vers l'arrière des blessés ayant reçu les premiers soins. 

Longtemps oublié, l’hôpital militaire souterrain de DOMJEVIN a fait l'objet d'une rénovation ces dernières années par un groupe de bénévoles efficaces sous le patronage d'une municipalité favorable à cette résurrection. Le résultat mérite félicitations.

Bel exemple, en cette période du Centenaire de la première guerre mondiale, pour une opération semblable pour les autres ouvrages subsistants comme les différents blockhaus.

Afin de ne pas oublier ces soldats qui ont servi leur patrie au péril de leur vie... Respectons ces ouvrages militaires qui font partie de notre HISTOIRE. 

Jean  SPAITE    Novembre  2017

Crédit Photographique : Image Est-Républicain

jeudi, novembre 2 2017

Un souvenir ferroviaire

ParisMediterranee.jpgC'est avec une certaine émotion que nous avons découvert cette photographie d'un autorail-manège qui avait un succès certain à la foire attractive de NANCY au siècle dernier.

Que de souvenirs pour les petits et les grands, les enfants qui avaient plaisir à faire un voyage, certes circulaire, mais baptisé "PARIS-MEDITERRANEE". Quant aux parents, tout en savourant la joie ressentie par leurs jeunes voyageurs, ils admiraient sans retenue la beauté d'un manège de bonne facture, tout en se rappelant des souvenirs qui allaient du train miniature de leur enfance à d'autres trains plus grands qui les avaient fait voyager depuis des années.

Et il y avait des spectateurs assidus, qui venaient là pour admirer eux aussi la belle maquette du manège et, parmi ceux-ci, il y avait des puristes ferrovipathes impénitents qui détaillaient l'engin, lui reprochant des différences par rapport aux matériels moteurs existants sur le grand réseau: les célèbres MICHELINES !  Mais tous étaient attirés par ce petit train exceptionnel qui gardait son succès dans un monde agité où régnaient les "Autos- tamponneuses".

C'était au siècle dernier, le mini-autorail a circulé sur la foire nancéienne depuis 1945 jusque 1990. Il a emporté dans ses voyages à la vitesse de 7 Km./Heure des milliers d'enfants en laissant chez chacun un souvenir impérissable.

Bonne nouvelle: pour les festivités de la Saint NICOLAS de 2017, le petit train après rénovation complète sera de retour à NANCY sur la Place Carrière, derrière la porte Héré, tout près de la Grande Roue installée début Décembre prochain.  Les petits enfants d'hier sont devenus des Papas aujourd'hui : ils vont faire découvrir à leurs descendants le PETIT TRAIN de leur jeunesse.

Que de souvenirs, mais aussi que de bons moments en perspective pour les jeunes voyageurs du XXIe siècle.

Et les spectateurs viendront, c'est sûr, regarder passer le train !!..

Nostalgie, quand tu nous tiens.

Jean  SPAITE   Novembre 2017

Crédit photographique : l'Est Républicain du 19/10/2017

dimanche, octobre 29 2017

RN4 à 2X2 voies

RN4_Col_de_Saverne.jpgNous avons déjà évoqué le projet de mise à 2X2 voies de la RN 4(Route nationale Paris- Strasbourg) notamment lors de la mise en service de l'échangeur routier de BENAMENIL en 2006 .

La décision vient d'être prise de réaliser le maillon manquant entre GOGNEY et St GEORGES, portion de 3 Km très accidentogène qui a coûté la vie à une dizaine d'automobilistes au cours des dernières années.

La DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) a retenu deux entreprises adjudicataires, COLAS Nord-Est et LINGENHELD pour réaliser ce chantier d'un montant de 34 Millions d'Euros dont 10,2 MEuros de participation régionale.

La nouvelle voie est promise pour Septembre 2018. 

Jean  SPAITE   Octobre 2017   


Crédit photographique : Par Ulflulfl — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=8648660

samedi, octobre 28 2017

Fréménil, un village fleuri

Le fleurissement du village est l'oeuvre d'une poignée de bénévoles qui apportent leurs talents pour la beauté de notre commune.

On ne compte pas les heures passées à planter, à soigner, à tailler et à arroser pour obtenir un tableau floral qui fait l'admiration de tous et surtout de la Commission Départementale des villages fleuris qui vient d'attribuer la mention TRES BIEN à FREMENIL dans la catégorie Villages de moins de 300 habitants.

Félicitations à l'équipe locale du fleurissement qui met ainsi notre village en lumière. 

Une façon colorée de dire "Bienvenue chez nous".

Jean  SPAITE  Octobre 2017

FremenilVillageFleuri2017.jpg

vendredi, octobre 27 2017

Notre patois lorrain (19ème partie)

Patois_Lorrain.gif

La dernière fois que nous vous avions parlé du patois, c'était pour vous informer d'une initiative réalisée à l'école de MOIVRONS et portant le titre "Le patois lorrain en 10 leçons" (article du 30/01/2016). Ainsi les petits lorrains d'aujourd'hui ont la possibilité de découvrir le parler des lorrains d'hier ! Beau programme qui mérite d'être continué.  De notre côté, très modestement, nous œuvrons aussi pour faire connaître, redécouvrir peut-être, ces mots, ces expressions qui étaient pratiqués par nos ancêtres et qui font partie de l’Histoire d'une province.

Justement, nous avons "raclé les fonds de tiroirs" (voir ci-après) pour retrouver des mots, des expressions oubliées. Découvrons ensemble :

  • RACLER LES FONDS DE TIROIRS  Expression  : Faire appel à des souvenirs oubliés.
                                                                                 Gros efforts pour sortir ses maigres économies.
  • MEUGNIOU (ou mogniou)   n.m.  : un garçon difficile pour la nourriture
                                             au féminin: une meugniouse (môgniouse)
  • NEREUX   (ou nareux)    n.m. : un néreux est une personne délicate, méfiante sur l'alimentation ou sur la présence de son voisin, qui ne veux pas se salir, dégouté.
                                         au féminin: une néreuse (nareuse)
  • TOMBER EN ARRIERE-DOS    Expression typiquement lorraine : Faire une chute sur le dos.
  • BANWOIH (ou banvoua, banwah) n.m. : le garde champêtre
                                                       étymologiquement : le gardien du ban (ban = propriété seigneuriale ou communale) (ward = du germain , warden : garder)
  • FIARANT                  n.m. : personne fière, orgueilleuse, dédaigneuse
                                             ou personne qui sent mauvais.
                                   au féminin une fiarante.
  • FLAGADA                 adj. : état d'une personne faible, fatiguée.
  • Le BAMBOUR           n.m. : mot affectueux des mamans pour désigner le ventre de leur bébé.
  • La MEUROTTE          n.f.  : mélange de préparation pour les beignets
                                            ou sauce vinaigrette pour la salade.
  • La MIGAINE             n.f.  : mélange d’œuf et de crème répandu sur les quiches.
  • FIEUR'H                  adj.  : fier, aigre, acide.
  • CHMECKER (ou chméquer)   verbe  : sentir mauvais.
  • CHMOQUER             verbe : chercher avec insistance, comme un chien qui renifle une piste.
  • FEUGNIER               verbe : fouiller dans les affaires
                                  expression "Qu'est-ce qu'il vient feugnier ici celui-là"
  • CAILLER                  verbe  : geler
                                  expression "ça caille ici!" (il fait froid)
  • CHLASS                  n.m.   : un couteau.
  • CLANCHER              verbe  : ouvrir une porte " on clanche la porte"
                                  expression typiquement lorraine
  • HARQUINAH'           n.m. : personnage qui grimpe partout, sans prudence, faisant fi de la sécurité, imprudent.
  • GÂG                     prononcer gah-gah adj. : à l'abandon
                                 expression:" La maison était tout au gâgâ" portes ouvertes, toute abandonnée.
                                 à ne pas confondre avec GAGA : qui a perdu la raison.
  • MOUTIAH               n.m.  : mélange alimentaire peu agréable dans sa présentation,peu appétissant, pouvant provoquer des coliques.
  • GURGUEMUSE      n.f.     > mélange alimentaire plus agréable, plus appétissant que le précédent mais pouvant aussi provoquer des coliques.

Jean SPAITE     Octobre 2017

- page 2 de 73 -