Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, janvier 5 2018

Bonne Année 2018

AuGuiLanNeuf.jpgChers amis lecteurs,

Citoyens de Fréménil ou d'ailleurs,
de France ou d'au-delà des frontières,
Amis du village, de la Lorraine, des livres et des trains et de tant d'autres choses,

Nous vous présentons nos meilleurs vœux de Bonne et Heureuse Année 2018
Qu'elle vous apporte beaucoup de Joie(s) et une excellente santé

De notre côté, nous formons le vœu de continuer à alimenter ce site de quelques articles mensuels susceptibles de vous intéresser, de vous distraire, de vous informer

Amicalement à tous,
Alain et Jean SPAITE

mardi, décembre 19 2017

Pour un beau village


Fresque de Sornéville

La lecture de l'Est Républicain du Jeudi 14 Décembre 2017 nous apporte l'écho d'une décoration inattendue de belle qualité sur un mur de la Rue du moulin à SORNEVILLE sous le titre "On se croirait à la campagne".

C'est l'oeuvre de Mr Jérémy SCHVARTZ décorateur professionnel de MIGNEVILLE qui a représenté les animaux de la ferme sur une fresque murale de 15 m2 à l'entrée de la résidence du propriétaire Mr Jacques DEMANGE. Nul doute que cette décoration d'inspiration champêtre ne contribue à l'embellissement du village.

Belle réalisation qui n'est pas sans rappeler la fresque en quatre panneaux réalisée à FREMENIL par Mr Florent BRUNETTE professeur de dessin à la tête d'une équipe talentueuse locale, fresque inaugurée le 15 Octobre 2016.

Peut-on énoncer que l'exemple fréménilois aurait fait école ? Pourquoi pas ! 

Nous avons même avancé (1) qu'une possible réalisation artistique serait la bienvenue sous la forme d'une fresque, avec un panneau unique, représentant la belle porte monumentale dans son aspect initial, mais hélas fortement endommagée par un obus allemand le 5 Novembre 1916.

Une décoration pour notre village par une page d'Histoire illustrée.

Attendons la bienvenue, puisque nous avons les talents chez nous....

(1)  Fréménil et sa porte monumentale  - 11/02/2017

Jean  SPAITE   Décembre 2017

Crédit photographique : L'Est Républicain du 14-12-2017

Fréménil : une chorale parmi nous

Concert Chorale de Blamont

Quelle bonne idée d'avoir fait venir chez nous la chorale "Clef de Choeur" de Blamont en ce Samedi 16 Décembre 2017. Il y avait là une vingtaine de participants, dont plusieurs originaires de notre village, qui nous ont offert une soirée mémorable en l'église de Fréménil, sous la direction efficace doublée d'une fantaisie sympathique de Claude-Anne DAMBLEMONT accompagnée par Pierre CARION chargé de l'accompagnement musical, guitare et orgue électronique.

Pendant 1H.30 la chorale blamontoise nous a offert un programme varié allant de MOZART à Michel SARDOU, nous emmenant des lacs du Connemara, avec une jeune soliste remarquable, jusqu'au Sud plein de soleil par une interprétation collective d'excellente harmonie de "Je viens du Sud".  

Parmi les prestataires musicaux, relevons le fils de notre concitoyen Florent BRUNETTE qui se cache derrière un anonymat (respectons la discrétion du pianiste sans nom !!), mais qui se dévoile avec bonheur par une interprétation de grand talent au piano. Ce jeune fréménilois est appelé à une carrière musicale certaine; la longue salve d'applaudissements qui a suivi en apporte la preuve.  

Voici le programme des chants interprétés en cette soirée :

  • "Du vélo sans les mains" de C.RAVASCO, musique F.BERNHEIM
  • "Le chant des sirènes" de Fréro DELAVEGA
  • "Rame" de Alain SOUCHON
  • "Le concert" de MOZART
  • "Il me restera" de J.J. GOLDMAN
  • "Je veux" de ZAZ
  • "Je viens du Sud" de Michel SARDOU
  • "Apache" de Hubert ITHIER et Pierre AMEL
  • "Noël interdit" de Johny HALLIDAY
  • "Allume une étoile" de Jean-Noël KINGER

Rappelons encore "Les lacs du Connemara" de Michel SARDOU et "Lettre à France" de Michel POLNAREFF.

La Belle Chorale de Blamont a enchanté un nombreux public qui n'a qu'un vœu : Qu'elle revienne bientôt nous voir. 

Belle Chorale,

Belle Soirée

A bientôt.

La chorale comprend actuellement 27 choristes et existe depuis 2012.

La Chorale "Clef de Choeur" recrute toujours des voix.

Renseignements: Musiqu'école des 2 com à Blamont

                  Tel. 06-87-59-82-22

Courrier      : Mairie de Blamont - Place de l'hotel de ville 54450 BLAMONT

P.S. En cette période de fin d'année, nous pouvons formuler un voeu :

"Et SI, après la visite de cette chorale dans notre église, après ce concert si réussi, la rénovation tant attendue de l'église, bâtiment communal, était enfin décidée officiellement par les responsables : Quel beau programme pour l'année nouvelle ! Espérons...

Jean SPAITE   Décembre  2017

jeudi, décembre 14 2017

Au temps du tacot (LBB)

F23.jpg
Nous avons eu souvent l'occasion sur ce blog de vous parler du Tacot, de sa gare de Fréménil et de ses occupants :

Pour les premiers occupants des lieux, nous avons évoqué Mlle Germaine KREMER, première Chéfesse de gare, avec son tablier blanc sur la carte postale de 1911 de Mr BASTIEN libraire éditeur à Lunéville. Cette identité nous a été donnée par des fréménilois de l'époque qui avaient connu l'inauguration de la ligne de Lunéville à Blâmont et à Badonviller et qui l'avaient emprunté avec bonheur à partir du 26 Juin 1911, date d'ouverture au public.

Une récente incursion dans les archives départementales concernant les recensements des populations nous a permis de compléter la liste des occupants de la gare du Tacot à Fréménil. Voici le fruit de cette démarche officielle : 

1) Recensement 1911 de Fréménil - Réalisé le 15 Mars 1911. A cette date la gare, construite par l'entreprise RIZZI de Bénaménil est considérée comme "maison inhabitée".

2) Recensement 1916- Ce recensement n'aura pas lieu puisque nous sommes en état de guerre depuis Août 1914 jusqu'à Novembre 1918.

3) Recensement 1921- Les occupants de la gare sont : 

  • CRONER Paul , 31 ans, né en 1890 à Cirey sur Vezouze - Cantonnier  LBB
  • CRONER Victorine, 22 ans, née en 1899 à Nancy        - Receveuse   LBB

4) Recensement 1926- Les occupants de la gare sont :

  • BAJOLET Alfred, 29 ans, né en 1897 à Loromontzey              - Cantonnier  LBB
  • COSTEL  Marie (son épouse) 29 ans, née en 1897 à Marainviller - Receveuse   LBB   

5) Recensement 1931- Les occupants de la gare sont :

  • BAJOLET Alfred, 34 ans, né en 1897 à Loromontzey                 - Cantonnier  LBB
  • COSTEL  Germaine (son épouse) 34 ans, née en 1897 à Marainviller - Receveuse   LBB

6) Recensement 1936 - Les occupants de la gare sont les mêmes qu'en 1931 et sont agés de 39 ans.

Nous n'avons pas les renseignements du recensement 1941, les occupants sont alors agés de 44 ans.

Nous rappelons que le chemin de fer LBB a cessé son activité le 1er Septembre 1942 pour le service des voyageurs et le 15 Septembre 1942 pour le service des marchandises.

Le couple Alfred et Germaine BAJOLET est resté par la suite dans la gare comme locataire puisque le bâtiment a été acheté par la commune en 1946 pour la somme de 18.OOO Francs. 

Marie, Germaine BAJOLET née COSTEL est décédée le 25 Juillet 1969 (72 ans)

Alfred, Pierre BAJOLET est décédé le 24 Mars 1975 (78 ans)

Conclusion : 

Avec ce rappel des recensements successifs nous avons évoqué les cheminots en place dans notre village où ils ont écrit à leur façon une page d'Histoire "au Temps du Tacot" ....

Jean  SPAITE   Décembre 2017

dimanche, décembre 3 2017

Notre patois lorrain (20ème partie)

Patois_Lorrain.gif

  • HARQUER           V.    : Marcher péniblement.
  • JANDOLER          V.    : Aller de droite à gauche en marchant ; personne ivre.
  • Ch'sais t'y d'belle moué !  :  Expression lorraine " Est-ce que je sais moi ! "
  • Un FOUTU machin   Adj.  : Une affaire, un projet détestable . Expression dédaigneuse.
  • Du FOURBI         N.M.  : Familièrement une affaire encombrante " Quel fourbi le machin là".
  • Les OREMUS        N.M.  : Les discours.
  • Je n'srome fiante hinlet    :  Expression lorraine " Je ne serais pas confiante ainsi" 
  • DÉMANTIBULER      V.    : Démonter, détruire.
  • Un BEURRA         N.M.  : Un beurra est un bélier . Personnage têtu.
  • ASTOUR                  : Littéralement " A cette heure" , traduisez : Aujourd'hui.
  • Des MANIGANCES          : Manières, procédés douteux.
  • NAN-NAN                 : Un nonchalant , qui fait tout lentement.

Jean  SPAITE   Décembre 2017

- page 3 de 76 -