C'est en 1935, donc avant la 2° guerre mondiale, que mes parents firent l'acquisition d'un poste de radio, qu'à cette époque on appelait "la TSF", et ce fut un poste "PHILIPS 830 A". Cet appareil est aussi connu sous le nom de "boîte à jambon" de par sa silhouette particuliére. Pour les amateurs radio, c'est un poste super inductance avec deux gammes d'ondes: PO 200/6O0 et GO 850/2000. Quel bonheur d'avoir cet objet du progrès qui nous permettra d'être en relation avec les émetteurs de France de l'époque : Radio-Paris, Radio Strasbourg, Radio Normandie, Lyon La Doua, Toulouse St Agnan, mais également avec Radio Luxembourg ainsi qu'une station très particuliére dans sa présentation : "RADIO ANDORRE".  Plus tard, pendant les années sombres de la guerre, nous pourrons capter Londres BBC et son célébre "Ici Londres, les Français parlent aux Français" en dédaignant Radio Paris car, comme nous le précisait les speakers de Londres : "Radio Paris ment, Radio Paris est allemand !"

Radio Philips 830A 1932

La Principauté d'ANDORRE, un des plus petits états du monde, avec ses 468 Km2, est blottie dans la partie orientale de la chaîne pyrénéenne, entre la France et l'Espagne. Sa capitale est Andorre la Vieille.  A l'initiative du français Jacques TREMOULET, ce petit pays indépendant a accueilli, dès 1935, un poste émetteur de radiophonie privé qui a eu l'ambition de couvrir une grande partie de l'Europe et, au-dela des mers vers le Sud, une partie de l'Afrique. Son slogan n'était-il pas :  " Radio Andorre, le poste des Cimes est écouté de Dakar à Stockholm ". Et en réalité, il était entendu par les pêcheurs portuguais au large de l'Atlantique, comme des auditeurs à l'Est de l'Europe, en Roumanie et en Pologne. Pour nous, auditeurs de Lorraine, nous étions distants de 776 Km depuis Nancy jusqu'à Andorre et nous avions une bonne réception.

Mais l'annonce présentant Radio Andorre est restée célébre : "AQUI RADIO ANDORRA, Emisora del principado de Andorra", prononcée par la voix claire au parfum catalan de la speakerine Victoria ZORZANO baptisée " Mademoiselle AQUI" .

La construction de l'émetteur de Radio Andorre s'est déroulée de 1935 à 1939 sur le site du Pic d'ENCAMP. Les studios se trouvaient à Andorre la Vieille dans le bâtiment de l'ancien "Hôtel de France" baptisé comme il se doit "Radio Andorre" et l'antenne était établie au bord du Lac d'ENGOLASTER. La vie de Radio Andorre s'est effectivement déroulée de 1939 à 1981 et cette station radiophonique a permis une promotion exceptionnelle de ce petit pays méconnu jusque là. La spécificité de cette radio indépendante, créée en pays libre, est d'être autonome, ne vivant que par la publicité tant des produits courants de consommation, que surtout les disques qui seront largement diffusés sur l'antenne de la station. Radio Andorre ne proposera jamais un bulletin d'information de maniére à rester libre en pays libre. La musique, les chanteurs et les chanteuses notamment sous la forme de disques demandés constitueront son fond de commerce. C'est ainsi que Radio Andorre a fait connaître par une large diffusion : Rina KETTI et ses célébres "sombréros et mantilles" fortement demandés par les auditeurs de l'époque, mais aussi Tino ROSSI, Jean SABLON, Léo MARJANE ainsi que Charles TRENET et André CLAVEAU. La musique avait pour titre jazz, l'accordéon et souvent les grands orchestres. Les studios ont possédé une collection de plus de 200.000 disques. Pendant la seconde guerre mondiale, sous l'occupation pesante de l'ennemi, le rayon de soleil apporté par Radio Andorre n'était pas superflu.

Andorre Carte

La station andorrane, faisant des envieux de par son succés, a fait l'objet de sollicitations de la part du gouvernement de Vichy comme des autorités d'occupation qui voyaient là un vecteur exceptionnel pour leur propagande. La réponse a toujours été fermement négative, s'appuyant sur la neutralité de la principauté. Mais cette attitude lui a valu une guerre des ondes par brouillage de ses émissions en 1943, par une asphyxie financiére en réduisant ses annonceurs publicitaires en 1945; de nouveau des brouillages en 1948-49 depuis un émetteur installé à Bordeaux. Nous constatons que la Paix revenue en Europe après la seconde guerre mondiale, les institutions jalouses de l'importance de Radio Andorre, n'hésitent pas à créer des stations concurrentes, en France en 1951 avec Sud Radio et même en territoire de la principauté où les autorités locales mettent sur pied une Radio Andorrane. N'a t'on pas vu un blocage des frontiéres de la principauté pour empêcher Radio Andorre de recevoir les disques nouvellement sortis de chez les éditeurs. En dépit de ces obstacles, "AQUI RADIO ANDORRA" continuait de faire entendre sa voix pour la plus grande satisfaction de ses auditeurs.

La fin de la concession en 1981 se traduit par la fermeture de Radio Andorre. La dernière émission a lieu le 2 Avril 1981. Toutes les installations sont laissées en sommeil, sinon à l'abandon , avec l'occupation indésirable de squatters qui mettent à mal les studios. Le 3 Janvier 1991, les studios sont victimes d'un incendie, soit 42 ans après la mise sur les ondes de Radio Andorre.  Depuis plusieurs années, une poignée de bénévoles, fidèles au souvenir "d'AQUI RADIO ANDORRA", interviennent auprès des autorités locales pour la sauvegarde de la station qui a fait connaître à sa manière le poste des Cimes, mais aussi la principauté ouverte au tourisme. On parle d'une réhabilitation des immeubles et la création d'un musée retraçant les pages d'histoire de ce monde si particulier de la radio.

"AQUI RADIO ANDORRA" n'est pas morte. Elle va revivre aussi par l'édition de livres documentés qui nous parleront d'une époque et de ses artisans de talent qui ont oeuvré à leur maniére pour amener un peu de joie dans les foyers.

Jean SPAITE  Juin, 2012

Note:  Voir également les sites  "Aqui Radio Andorra" et "Wikipedia"

"Aqui Radio Andorra"