Elles font des envieux les maisons de nos cousins d'Alsace.

Que de fois, quand nous franchissons "la ligne bleue des Vosges" pour redescendre dans la belle province toute proche, nous sommes en admiration devant les maisons au style si particulier, avec des façades bien entretenues et une floraison qui fait notre ravissement.  Un air musical nous parvient aux oreilles :

Que notre Alsace est belle
Avec ses frais vallons
L'été mûri chez elle
Blé, vignes et houblon.

Si au cours d'une excursion nous allons plus à l'Est, traversant le Rhin, nous parvenons chez nos cousins germains de Forêt Noire et nous voyons que, par delà les terribles guerres qui ont meurtri les demeures et les hommes, le pays nous présente là aussi des maisons peintes et fleuries du plus bel aspect. Si nous poursuivons notre périple à l'Est vers l’Autriche le constat est identique : Ils ont de belles maisons accueillantes et fleuries. Quel régal pour les yeux.

Et nous, en Lorraine, sommes-nous à la traîne ? En retard par rapport à tous ces exemples ?

Nous aussi nous avons connu des guerres, nous aussi nous avons des maisons présentables, mais quelle timidité par rapport à nos voisins. Certes le traditionnel tas de fumier des fermes lorraines du siècle dernier a disparu du décor de nos villages. C'est heureux. Nous avons des individualités qui cultivent l'art du pot de fleurs, du massif coloré par toutes les floraisons, nous avons des équipes de bénévoles qui se dévouent chaque saison pour relever le défi : Avoir un beau village. Mais il convient d'avouer : il reste beaucoup à faire.

Nous constatons que certaines maisons ont besoin "d'un coup de peinture sur la façade, sur les portes et fenêtres". D'aucuns pourront prétendre "qu'ils ont autre chose à faire!". Essayons de les persuader que vivre dans un beau décor apporte une part de bonheur. D'autres invoqueront "leur grand âge pour renoncer à faire quoique ce soit !" Peut-être qu'un acte de bénévolat, tout au moins dans la présentation essentielle, pourrait apporter une solution. L’entraide peut se révéler positive pour essayer d'atteindre un visage agréable, accueillant de notre village.

Et par dessus tout ça, si on ajoutait des fleurs...on obtiendrait des maisons fleuries... un village où il fait bon vivre.

Qu'en pensez-vous ?


Jean  SPAITE    Décembre 2016

Voici quelques belles façades rénovées vues au cours d'une promenade dans les rues du village :

MaisonRenovees01.jpg

MaisonRenovees02.jpg

MaisonRenovees03.jpg

MaisonRenovees04.jpg