Nous avons fait paraître le 6 Juin 2017 sous le titre "Les commerces et les services à Fréménil" un article important présentant les commerces ambulants desservant nos habitations (boulanger, fruits et primeurs, viandes et charcuterie), mais également les services à domicile (coiffure, médecins, ADMR), sans oublier les commerces et services proches (pharmacie, station service, garages, TED).

Nous avons eu la demande d'une branche artisanale fortement appréciée et souvent demandée : La Restauration. C'est très volontiers que nous accédons à cette demande. En nous limitant à des distances réduites par rapport à notre village, hors des villes importantes comme Lunéville, Blamont, Baccarat, nous pouvons proposer les adresses suivantes :

  • HERBEVILLER  ( à 5 Km ) "Relais Paris-Strasbourg" D 400, 1 ancienne RN4  Tel. 03.83.72.28.34.
                           Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi 5H.30 à 15H. et 17H. à 23H.
                           Vendredi 5H.30 à 15H.
  • THEBAUMENIL  ( à 7 Km ) "Le Péché Mignon" 21 Route 400  Tel. 03.83.71.18.89.  et 06.83.61.01.14.
                           Ouvert chaque jour de 7H.30 à 15H. et de 18H. à 21H.30, sauf Mercredi et Dimanche soir.
    Restaurant_Le_Peche_Mignon.jpg
  • AZERAILLES   ( à 8 Km ) "Le Bistro - Café de la Gare" 15 Rue de la gare Tel. 03.83.42.99.40. et 03.83.75.15.17.
                          Fermé les Lundi soir, Mardi soir, Dimanche soir ainsi que le Mercredi toute la journée.

Chambres d'hôtes. Ajoutons pour l'hébergement :

  • CHAMBRES D'HOTES chez Brigitte et Gilbert BREGEARD 7 Route Nationale 4 54450 HERBEVILLER
                      Tel. 03.83.72.24.73.

En vous souhaitant "Bon Appétit", nous vous rappelons que notre petit village a bénéficié pendant de longues années, aux siècles précédents notamment, du service apprécié du Café ROUSSEL, HEFTER, BENOIT, VISINE. (voir notre ouvrage "La Saga du Café du Village" Juillet 2010).

A l'époque d'Adolphe HEFTER (1841-1918), propriétaire exploitant déjà au XIXe siècle, le café-auberge proposait le boire et le manger en plus de la petite épicerie,  mais présentait aussi ses talents de boulanger et de spécialiste en pâté lorrain renommé dans toute la région.

Au XXe siècle qui a suivi, c'est Henri BENOIT et son épouse Maria née HEFTER qui ont exploité le café du village; mais c'est surtout leur fille Paulette BENOIT (1916-1971) qui a marqué le commerce local par son dynamisme et son savoir-faire. Dans la deuxième partie de ce siècle et surtout après le 2e conflit mondial, le café du village de Fréménil, bien que distant de la grande Route Paris-Strasbourg, était une étape pour les transporteurs routiers et l'arrêt des autobus des Rapides de Lorraine. Étonnamment, chaque jour, il y avait un arrêt-buffet (non mentionné dans la fiche horaire officielle !!) et l'heure du casse-croûte était respectée.

Pour le menu très simple, Paulette présentait un sandwich au jambon local avec une baguette de pain produit par Mr VOUAUX le boulanger d'Ogéviller, et bien sûr accompagné d'une boisson chaude ou froide. Pour les appétits plus développés, elle proposait une omelette sur le plat agrémentée d'une tranche de jambon local. Ce menu simple, rapide à exécuter obtenait la faveur des "Transporteurs" qui s'arrêtaient à l'étape de FREMENIL assortie du label de "buffet" sur l'itinéraire.

Le café de "la Paulette" a fermé en 1972 et souvent on évoque son souvenir avec regret car dans un village le café est le lieu d'animation de la commune. Quand il s'adjoint le rôle d'auberge, si modeste soit-elle, le café représente une fonction importante.

Dernièrement, à la faveur de la campagne électorale législative, la radio nous faisait part qu'un candidat du Centre de la France s'engageait, s'il était élu à obliger par la loi à l'existence d'un café dans chaque village au même titre que l’existence d'une mairie communale, de manière à créer un lieu de vie et lutter contre le désert rural. Pourquoi pas !!

Rappelons également notre article "Beaux Villages Lorrains" évoquant l'association éponyme dont l'objectif est de regrouper les petites communes ne dépassant pas 2.000 Habitants, fières de leur patrimoine dans le but d'attirer des touristes.  En local nous faisons des efforts louables de propreté et de fleurissement du village accompagnés même de réalisation étonnante, colorée et artistique d'une fresque murale qui nous vaut l'admiration.

Pour entrer dans l'équipe de beauté des "Beaux Villages Lorrains", il nous manque notamment une auberge lorraine où le touriste pourra faire étape, pourquoi pas où il pourra déguster une bonne bière "la bière des Piquants", sortie d'une micro-brasserie à créer sur place... Quel programme pour une jeunesse dynamique, entreprenante, qui pourrait reprendre le flambeau initié au siècle passé par Paulette BENOIT en son café du village.

Embellissement du village, animation, hébergement, voilà de quoi faire de FREMENIL UN BEAU VILLAGE LORRAIN.

Jean SPAITE    Juin 2017