Nous vous avons informé du décès de Robert MALGRAS (voir notre écho du 29/08/2017). 

Et "le Robert" avait un chat blanc tacheté de noir et de jaune orange, ce qui n'est pas courant dans le monde des chats.

ChatRobert_1.jpgChatRobert_2.jpgChatRobert_3.jpg

Le chat du Robert aimait son maître et s'est trouvé tout désorienté quand ce dernier s'en est allé. Miaulements plaintifs, regards inquiets, le pauvre félin faisait peine à voir. Heureusement, Marcel et son épouse Suzanne ont décidé de l’accueillir chez eux, dans la maison voisine. Il a beau avoir le gîte et le couvert dans cette vieille ferme lorraine avec ses écuries et ses vastes greniers, le pauvre minet revient toujours à la maison de son maître décédé. Il vient l'attendre, le prier de lui ouvrir ses bras, de le prendre près de lui, lui dire que lui, le chat de gouttière, il l'aime, tout simplement.   

Dans un village où il y a beaucoup de chats, nous avons cru bon de signaler cette marque d'amour, dans un monde où ce sentiment fait souvent défaut.

Jean SPAITE  Septembre 2017