Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, novembre 13 2017

Curiosité : les prénoms

Les recherches généalogiques que nous poursuivons nous amènent à des découvertes curieuses.

Souvent un patriarche NICOLAS, hommage au Saint patron lorrain, a décliné son prénom à sa descendance : fils, petit-fils, arrière petit-fils. De quoi provoquer des confusions dans l'arbre généalogique. Fort heureusement il y a les dates de naissances et décès qui éclairent le tableau. On retrouve cette situation chez les prénommés HENRI, LOUIS, et JOSEPH. 

Dans les familles royales on attribue des numéros aux HENRI, LOUIS ou JOSEPH. Mais dans nos villages, nous sommes loin des palais et nous ne pratiquons pas cette désignation.

Dans une famille fréméniloise du XXé siècle le père de famille n'a eu que des filles. Pour les prénommer, il a pris la liste alphabétique des Saintes. Son doigt est tombé sur les prénoms commençant par I. Sa progéniture a eu droit à IDA, IRENE, IRMA, ISABELLE. Ayant épuisé à son goût la lettre I il a opté pour la dernière née dans les J, et c'est ainsi qu'elle a eu droit au prénom de JEANINE.

Les noms et prénoms occasionnent quelque fois des rencontres pittoresques : Un père de famille vosgien dénommé MAIRE a fait baptiser son fils GERARD, belle référence au lac de la perle des Vosges, Gérardmer !!

Selon "l'Officiel des Prénoms" en date du Jeudi 19 Octobre 2017, voici la liste des prénoms les plus tendances pour 2018 :

  • Pour les filles  : - LOUISE, EMMA, JADE, CHLOE, ALICE, LEA , LINA, MILA, MANON, INES
  • Pour les garçons : - GABRIEL, RAPHAEL, JULES, LEO, LUCAS, ADAM, LOUIS, LIAM, ETHAN, HUGO

Nous avons connu après la deuxième guerre mondiale les PIERRE et les MONIQUE, puis sont venus les THIERRY et les SYLVIE.

Puisque tout change et que l'on revient souvent à des prénoms oubliés, nous qui explorons souvent les archives, nous vous signalons dans le passé des prénoms qui pourraient revenir à la mode :

  • Pour les filles  :  HORTENSE, CLÉMENCE, ANGÈLE, EUGENIE, HONORINE, ROSINE, PRUDENCE, MARTHE
  • Pour les garçons :  ALBERT, NICOLAS, EDOUARD, FIRMIN, ANTHELME, AMBROISE, THÉOPHILE, HYACINTHE

Et pour les enfants sages : MODESTE et PARFAIT

N'oublions pas que le choix d'un prénom est une affaire importante: Il est attaché à une personne pour toute sa vie.

En attendant : BONNE FETE A TOUS.

Jean  SPAITE   Novembre 2017


Note d'Alain Spaite :

Si vous voulez vous amuser un peu avec les prénoms, voici un site fort intéressant qui nous montre que l'attribution d'un prénom est vraiment une question de mode, d'époque : Prénoms de 1945 à 2015
Vous constaterez ainsi que les Olivier sont nés (essentiellement) en 1971, les Victor entre 1998 et 2000 etc... Des sociétés de vente par correspondance ou autres arrivent ainsi à tracer leurs prospects et envoyer une
publicité ciblée en fonction de l'âge présumé de leur "cible/victime"... Vive le big data !

samedi, novembre 4 2017

Hôpital militaire à Domjevin

HopitalMilitaireDomjevin.jpgL'Est Républicain édition Lunéville du 23 Octobre 2017 nous rapporte un écho historique de la guerre 1914-1918 sous la forme de l’hôpital militaire souterrain de DOMJEVIN. 

Construit de 1916 à 1918, latéralement à la route de MANONVILLER à DOMJEVIN, cet ouvrage important, situé à 3 Km. de la ligne du front existant au Nord et à l'Est, devait accueillir des blessés et permettre de les soigner sous abri des bombardements. L'évacuation des blessés était confiée au réseau ferré de voie de 0,60 qui œuvrait dans tout le secteur. Les petites locomotives DECAUVILLE tractaient des trains-ambulances assurant la mise en sécurité vers l'arrière des blessés ayant reçu les premiers soins. 

Longtemps oublié, l’hôpital militaire souterrain de DOMJEVIN a fait l'objet d'une rénovation ces dernières années par un groupe de bénévoles efficaces sous le patronage d'une municipalité favorable à cette résurrection. Le résultat mérite félicitations.

Bel exemple, en cette période du Centenaire de la première guerre mondiale, pour une opération semblable pour les autres ouvrages subsistants comme les différents blockhaus.

Afin de ne pas oublier ces soldats qui ont servi leur patrie au péril de leur vie... Respectons ces ouvrages militaires qui font partie de notre HISTOIRE. 

Jean  SPAITE    Novembre  2017

Crédit Photographique : Image Est-Républicain

jeudi, novembre 2 2017

Un souvenir ferroviaire

ParisMediterranee.jpgC'est avec une certaine émotion que nous avons découvert cette photographie d'un autorail-manège qui avait un succès certain à la foire attractive de NANCY au siècle dernier.

Que de souvenirs pour les petits et les grands, les enfants qui avaient plaisir à faire un voyage, certes circulaire, mais baptisé "PARIS-MEDITERRANEE". Quant aux parents, tout en savourant la joie ressentie par leurs jeunes voyageurs, ils admiraient sans retenue la beauté d'un manège de bonne facture, tout en se rappelant des souvenirs qui allaient du train miniature de leur enfance à d'autres trains plus grands qui les avaient fait voyager depuis des années.

Et il y avait des spectateurs assidus, qui venaient là pour admirer eux aussi la belle maquette du manège et, parmi ceux-ci, il y avait des puristes ferrovipathes impénitents qui détaillaient l'engin, lui reprochant des différences par rapport aux matériels moteurs existants sur le grand réseau: les célèbres MICHELINES !  Mais tous étaient attirés par ce petit train exceptionnel qui gardait son succès dans un monde agité où régnaient les "Autos- tamponneuses".

C'était au siècle dernier, le mini-autorail a circulé sur la foire nancéienne depuis 1945 jusque 1990. Il a emporté dans ses voyages à la vitesse de 7 Km./Heure des milliers d'enfants en laissant chez chacun un souvenir impérissable.

Bonne nouvelle: pour les festivités de la Saint NICOLAS de 2017, le petit train après rénovation complète sera de retour à NANCY sur la Place Carrière, derrière la porte Héré, tout près de la Grande Roue installée début Décembre prochain.  Les petits enfants d'hier sont devenus des Papas aujourd'hui : ils vont faire découvrir à leurs descendants le PETIT TRAIN de leur jeunesse.

Que de souvenirs, mais aussi que de bons moments en perspective pour les jeunes voyageurs du XXIe siècle.

Et les spectateurs viendront, c'est sûr, regarder passer le train !!..

Nostalgie, quand tu nous tiens.

Jean  SPAITE   Novembre 2017

Crédit photographique : l'Est Républicain du 19/10/2017

samedi, septembre 2 2017

Pour les amoureux des trains (Septembre 2017)

Notre chronique à destination des ferrovipathes des mois d'été se doit de vous rappeler qu'il est toujours temps d'aller visiter les réseaux touristiques de notre secteur :

  • Le Chemin de fer du Val de Passey à CHOLOY-MENILLOT Tél. 06.70.58.76.10
  • Le Petit train du Fort de VILLEY le SEC             Tél. 06.03.15.49.92

Les bénévoles qui "font marcher les trains" attendent votre visite. 

Et à la télévision, sur France 5, ne loupez pas l'émission "Des trains pas comme les autres". Grâce à Philippe GOUGLER vous découvrirez des trains du monde entier. Nous vous recommandons particulièrement les trains SUISSES.

Jean SPAITE     Août/Septembre  2017

mercredi, août 30 2017

C'est vous qui le dites...

L'Est Républicain nous donne chaque jour les résultats de sondages réalisés sur les sujets les plus divers.

Sous le titre "Votre avis nous intéresse", vous avez voté sur www.estrepublicain.fr  :

  • ER du 7/7/2017 -- Faut-il taxer plus lourdement les poids lourds pour entretenir nos routes ?
    OUI 73%, NON 23%, Sans avis 4%
    1314 internautes ont voté.
  • ER du 16/7/ 2017 -- Le gouvernement a-t-il eu raison de réduire le budget des armées ?
    OUI 32%, NON 62%, Sans avis 6%
    952 internautes  ont voté.
  • ER du 20/7/2017 -- Faut-il diminuer le nombre d'élus locaux ?
    OUI 92%, NON 6%, Sans avis 2%
    1159 internautes ont voté.

En tout cas, c'est vous qui le dites...

Jean SPAITE   Août 2017

- page 1 de 13