Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, août 12 2018

A propos du blockhaus Ouest

poilus-cimetiere-champenoux.jpg

L'Est Républicain du Samedi 11 Août 2018 nous apporte en image une réalisation faite à CHAMPENOUX pour indiquer le Cimetière militaire de la silhouette de trois soldats de la grande Guerre.

On peut faire un rappel de notre article du Dimanche 15 Juillet 2018: "Un projet pour le blockhaus Ouest"  présentant une reproduction d'un Poilu devant le monument militaire.

Espérons un écho positif à cette précédente proposition.

A CHAMPENOUX "On peut le faire !" alors pourquoi pas nous ICI ?

Jean SPAITE    Août 2018

Crédit photographique : L'Est Républicain

Les porte-drapeau

Lors des cérémonies patriotiques, ils font partie intégrante de la représentation officielle : les "porte-drapeau".

Un article de l'Est Républicain en date du 15 Juillet dernier nous apprend qu'à VARANGEVILLE le jeune Hugo ZAFFAGNI 11 ans a répondu comme volontaire pour assurer la présentation du drapeau national aux différentes cérémonies.  Sa première participation officielle a été faite au cours de la fête nationale du 14 Juillet.

Ainsi la relève est assurée.

L'article du quotidien régional nous précise même que la décision du jeune Hugo fait suite à un appel lancé via Facebook pour trouver un porte-drapeau. Nous sommes à une époque où la pratique de l'Internet est devenue courante surtout dans notre jeunesse.  Peut-on espérer en local une réaction identique pour assurer la poursuite de la fonction de porte-drapeau ? 

hugo-porte-drapeau-varangeville.jpg

C'est le souhait formulé car, dans notre village, la jeunesse d'âge scolaire apparaît au nombre d'une vingtaine. Il y aura bien dans ce groupe au moins une vocation de porte-drapeau à l'exemple du jeune Varangévillois Hugo.

Constatons que les prestataires actuels accusent les années qui passent, un renouvellement par la jeunesse s'avère indispensable pour assurer cet office.

Souhaitons que disposition soit prise pour assurer la relève.

Appel aux jeunes volontaires.

Jean SPAITE     Août  2018

Crédit photographique : L'Est-Républicain

dimanche, août 5 2018

Des montgolfières dans notre ciel

Montgolfieres_2018_03.jpgAnne DARMOISE, notre fidèle correspondante et internaute avertie, a profité du 44é Championnat de France de Montgolfières qui s'est déroulé du 26 Juillet au 7 Août 2018 depuis l'aérodrome de LUNEVILLE-CHANTEHEUX- CROISMARE, baptisé Air Schow Légend Grand Est, pour nous adresser des photos des montgolfières prises depuis son jardin à Fréménil.


Les ballons colorés soutenant les nacelles transportant leur équipage, sont venus dans le secteur BENAMENIL-DOMJEVIN, provoquant l'admiration des "terriens" peu habitués à un tel spectacle aérien de belle tenue. Rappelons que le samedi 28 Juillet la prestigieuse Patrouille de France elle-même a tenu à honorer ce festival par un passage aérien fort applaudi.

Retenons qu'avec majesté, les ballons sont venus dans notre ciel lorrain, pour notre plus grand plaisir.

Félicitations pour Anne DARMOISE qui, les yeux tournés vers le ciel, nous a déjà adressé des photos inattendues prisent un jour d'orage au mois d’août 2017.

Montgolfieres_2018_01.jpg

Montgolfieres_2018_02.jpg

Jean  SPAITE  Aout 2018 

mardi, juillet 24 2018

Quand la loco du tacot vous parle

Enseigne_Tacot_03.jpg

Il est descendu de sa belle bicyclette comme un cavalier quittant sa monture. Il s'est arrêté-là et, étonné, il a contemplé le décor :

"Ben mince alors, depuis le temps que je passe par ici, j'avais jamais vu ça !! Ben, ça me parle à moi cette loco, depuis le temps que j'en entend parler par le Papy!!"

Et de s'en aller à des confidences, le cyclotouriste au maillot coloré :

"Oui, il m'arrive plusieurs fois dans l'année de faire le trajet Lunéville jusqu'au Donon, soit 60 bornes; Je passe par ici par votre village, la route est plus tranquille que par la grand'route à côté. Je connais le décor, les maisons et même des gens qui me saluent, mais je n'avais jamais vu la Loco du Tacot".

Je m'empresse de rassurer le cycliste Lunévillois en lui précisant que l'enseigne du Tacot qu'il admire, a été récemment mise en place depuis le Mardi 29 Mai 2018.  Et nous voilà à présent à parler du Tacot, le défunt LBB qui desservait autrefois le village, et lui, d'évoquer son grand père de 95 ans qui habite toujours à Lunéville et qui admirait, dans le temps, la locomotive du Tacot à la gare de la rue Rivolet pendant ses manœuvres. Et cela, que de fois ne l'a t-il pas raconté à ses enfants et à ses petits enfants. A son retour de son périple cycliste, il va s'empresser de raconter à son Papy qu'il a vu la LOCO du TACOT !!  

Quand la LOCO du TACOT vous parle...  

C'était un groupe de femmes avec un homme.

Ensemble, elles avaient parcouru le village et s'étaient arrêtées devant l'enseigne de la Loco du Tacot.

Enseigne_Tacot_04.jpg

Et de questionner sur cette enseigne et sur le Tacot qu'elles n'avaient pas connu. Quand on vous dit qu'il y a des touristes qui viennent dans notre village.  Ce groupe de visiteurs était motivé par les portes de granges dont il fallait conserver les linteaux cintrés et surtout ne pas les détruire pour en faire des portes de garage sans style.  Ces personnes venant de Nancy ont regretté de ne pas pouvoir visiter l'église qui a le privilège de posséder une chaire à prêcher du XVIII ème siècle classée MH, car le monument religieux, comme souvent dans les villages, n'est pas ouvert pour raison de sécurité.

Ces personnes de formation universitaire ont ajouté que les enseignes étaient nombreuses en Alsace (ce que nous savions déjà !) et qu'on pourrait envisager d'en réaliser ici en Lorraine (pourquoi pas !) avec des sujets divers : 

  • des panniers qui rappellent la vannerie
  • des animaux : cheval, vache, chien, chat.
  • des pots de confitures, chers à nos Mamys gourmandes !!

Le seul homme qui accompagnait ces dames a regretté l'absence d'une auberge lorraine dans notre village où les touristes pourraient s'arrêter.

J'ai promis d'en parler sur le net...  Voilà qui est fait.

Cela pourrait donner des idées pour rendre notre village plus attractif encore.

 Jean  SPAITE  Juillet  2018

dimanche, juillet 15 2018

Un projet pour le blockhaus Ouest

En cette période de célébration du centenaire de la première guerre mondiale, notre participation en local s'est modestement traduite par la pose d'une petite pancarte ornée des trois couleurs nationales signalant le Blockhaus Ouest situé au voisinage immédiat du CD 19A, et accompagné d'un texte explicatif réduit.  (Voir article "Une plaque pour le blockhaus Ouest" du Mardi 17 Octobre 2017).

Quand on compare au sacrifice de nos ancêtres qui ont payé de leurs vies pour que l'on vive en Paix, la reconnaissance est manifestement limitée.

Puisque nous avons hérité en notre commune, entre autre, de ce témoignage de l'architecture militaire de la guerre 14-18, nous pourrions compléter les abords du-dit blockhaus par une illustration d'un Poilu en arme. Cela répondrait aux nombreux touristes qui pélerinent dans notre secteur du Blamontois à la recherche des vestiges militaires de la première guerre mondiale, passant du fort de Manonviller à l’hôpital souterrain de Domjevin pour rallier le cimetière militaire de Reillon par les entonnoirs de Leintrey.

Un tel panneau illustré existe depuis 20 ans déjà au bord de la D 400 (ex RN 4) sur la commune de Vitrimont indiquant la colline de Léomont, lieu de combats d’août 1914, voisinant avec le cimetière militaire de Friscati.
 
La dépense pour cette enseigne s'avère très modérée pour une tôle en métal recevant le dessin du personnage illustré, et qui pourrait être peint par nos talentueux artistes bénévoles qui ont déjà réalisé une fresque plus conséquente (Voir article " Les tableaux peints sont en place " du Dimanche 30 Octobre 2016 ).

Le panneau illustré serait fixé à deux fers cornières verticaux scellés dans un socle en béton.  Le tout présenté à l'angle de l'ouvrage militaire monument et bien visible depuis la route CD 19A. Voilà un facteur complémentaire pour faire connaître notre village qui, par ailleurs se révèle "Village Fleuri ".

Nous accompagnons le présent article d'une illustration représentant le projet :
La plaque avec son Poilu dessiné devant le blockhaus centenaire de Fréménil.

Projet Blockhaus Silhouette 2
Nous espérons qu'un tel projet verra le jour et qu'il pourra figurer dignement à la commémoration de la fin de la guerre célébrée le 11 Novembre.  
La célébration du centenaire ne doit pas être un vain mot.

Avec de la bonne volonté, OUI ça existe, on arrive à tout.

Pensons aux poilus qui ont construit de leurs mains cet ouvrage bétonné dans un environnement dangereux à proximité du front.
Ils méritent notre reconnaissance par de-là les ans qui passent.


Jean SPAITE   Juillet 2018

- page 2 de 27 -