• L’église est traitée dans un chapitre à part.
  • Dans le village, de nombreuses maisons sont de construction ancienne : XVIIIe Siècle.
  • Un encadrement de porte sculpté remarquable - art de la Renaissance - (maison MANONVILLER-HENRY, située derrière l’église, 4, rue de la Prairie). Cette porte a malheureusement été endommagée en 1914-1918 et a subi des modifications lors de la reconstruction en 1920-1925. Ce qu’il reste de cet immeuble mérite encore un réel intérêt.
  • Pour mémoire : FREMENIL avait la chance de posséder un puits à balancier, spécimen rare que l’on retrouve seulement en Europe Centrale et en Afrique. Donnant des signes évidents de vieillissement, le balancier a été détruit en 1951. La margelle a été déposée en 1970.
  • Il n’y a plus d’abreuvoir et peu de fours à pain subsistent encore.
  • Deux blockhaus datant de la guerre 1914-1918 veillent à chaque entrée du village, côté Domjevin et Ogéviller. Ils méritent un certain intérêt dans le domaine du patrimoine militaire.