• D'aucuns esprits chagrins n'en finissent pas de regretter la fermeture de l'école, la disparition du café BENOÎT-VISINE, suivi par l'éphémère résurrection du "petit zinc", lui aussi disparu prématurément. D'activité agricole, la population est passée maintenant au secteur tertiaire : les hôpitaux et cliniques de Lunéville et Nancy, les centres commerciaux de Lunéville, la laiterie d'Herbéviller, constituent les pôles d'activité pour la main d'oeuvre fréméniloise, de même que quelques agents d'administration (SNCF, EDF...). Le reste de la population fait partie du monde des retraités.
  • Fréménil n'est pas un village perdu. Un boulanger ambulant lui assure le pain quotidien, plius de l'épicerie si besoin. Un épicier-primeur passe chaque semaine. Voulez-vous des surgelés ? Vous pouvez être servi à domicile. Il n'y a pas si longtemps, un marchand de chaussures et de pantoufles venait au village de même qu'un quincaillier équipé d'un ancien autobus reconverti au service commercial spécifique.
  • A propos d'autobus, le service TED (Transport en Département) des Rapides de Lorraine dessert notre commune et permet de la relier à Lunéville, Nancy, Blâmont, Cirey/Vezouze. Ce service est particulièrement économique puisque, grâce au Conseil Général de Meurthe et Moselle, il ne coûte que 1,50 Euros par voyage sur le département, quelqu'en soit la distance. Très apprécié par les habitants qui ne sont pas possesseurs d'une voiture ou qui, raisonnablement, ont renoncé au volant pour raison de santé ou autre, le service des bus TED est envié par les villages situés loin de toute desserte.
    Vous trouverez toutes informations (horaires et plan des lignes) en cliquant sur ce lien horaires et plan des lignes
    Les horaires spécifiques de la ligne R710 (qui dessert Fréménil) sont ici pour 2009