Nous sommes à la veille de l'année 2014 et cette date nous apporte en écho "1914".

Il y aura un siècle, notre pays entrera dans un conflit mondial qualifié de "GRANDE GUERRE" qui a duré quatre terribles années. Des livres, des films, des reportages télévisés, des expositions, des itinéraires thèmes d'un pèlerinage historique, vont faire l'objet de marquer solennellement un anniversaire sur les traces des SOLDATS de 14.

Nous avons eu personnellement sur notre site internet l'occasion de rappeler cette douloureuse période qui a marqué notre village, qui est resté pendant tout le conflit "aux premières lignes", accueillant en ses murs les combattants, les blessés et les morts, la population de Fréménil maintenue en ses lieux faisant preuve d'un remarquable esprit de solidarité vis à vis de ces hommes venus des quatre coins de notre pays.

Ils avaient 20 ans, un âge où on est actif, où on aime, où on chante, où on vit, et les voilà contraints de donner leur belle vie face à un adversaire du même âge mais belliqueux à souhait.

Rappelons nos articles sur notre site fréménil.com :

Vous pouvez également retrouver ces articles en cliquant le Tag "militaria"

Meurthe et Moselle Tourisme vient de réaliser un document sur les sites de la grande guerre dans le département en prévision des célébrations du centenaire du premier conflit mondial, l'an prochain (ER du 26/04/2013). On mentionne dans cet article un itinéraire du cimetière américain de Thiaucourt à l'hôpital militaire souterrain de Domjevin, notre département recèle de nombreux témoignages de la Grande Guerre.

Soulignons l'effort remarquable réalisé par la commune voisine de Domjevin pour opérer la rénovation de l'hôpital souterrain près de la Croix du Centre sur la route de Domjevin à Manonviller. Les édiles municipales méritent des félicitations.

Sur notre commune de Fréménil, nous avons nous aussi des vestiges de qualité sous la forme de deux blockhaus situés à l'Ouest et à l'Est du village. Le blockhaus Ouest en bon état mériterait une mise en valeur entrant dans l'itinéraire des monuments fortifiés de la guerre de 14. Le blockhaus Est est malheureusement mal entretenu et relève d'une opération plus importante mais réalisable à condition d'y mettre de la bonne volonté.  Ces deux ouvrages avaient retenu l'attention d'Edmont DELORME dans son livre "Lunéville et son Arrondissement" (1927) qu'il qualifiait de "la plus curieuse des constructions blindées que cette guerre a laissées dans notre région".

De son côté, plus récemment, la Communauté de Communes de la Vezouze rappelle dans l'inventaire des monuments intéressants de la vallée de la Vezouze les blockhaus de Fréménil...

A l'heure de la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre, il serait temps de réveiller les édiles responsables pour réaliser la rénovation et la mise en valeur de ces vestiges historiques d'un intérêt certain et qui rentrent fidèlement dans un itinéraire des témoignages de ce conflit mondial.

Panorama Première Guerre Mondiale (Wikimedia)

Les "POILUS de Cette Epoque" méritent un acte de mémoire légitime et non une indifférence coupable.

J.S.      Juin 2013

Crédit photographique : Le "Panorama de la 1ère guerre mondiale" provient de Wikimedia