Ils étaient les soldats de l'ombre.

Pendant la seconde guerre mondiale, au risque de leur vie, ils ont contribué à retrouver notre liberté : Les Résistants de Fréménil, relevant du Secteur 416. Ne les oublions pas.

Dans le cadre de l'histoire de la deuxième guerre mondiale un ouvrage ayant pour titre "La Résistance à Fréménil" est paru en 2009. Il a permis de rappeler des événements vieux de soixante dix ans que bien des personnes ont découvert. Nous voici six années après la parution de ce livre et nous constatons que l'évocation des soldats de l'ombre de notre commune risque de sombrer dans l'oubli.
 
Pourtant le silence vient d'être rompu par la proposition de réaliser une plaque-souvenir. Formons le voeu que ce projet puisse enfin se réaliser. On parle d'une cérémonie pour la pose de cette plaque-souvenir à laquelle pourraient assister des représentants des Résistants, parents, témoins.

En voici la liste :
                                    ↓ En 2015, représentants ↓

  • Pierre   ADAM             * sa cousine            Mme Geneviève V.   54 TOMBLAINE
  • Paulette BENOIT         * son cousin et filleul Mr  Jean S.        54 FREMENIL
  • Julien  MALGRAS         * sa fille              Mme Marie-Rose R.  54 FREMENIL
                                      * son fils              Mr  Robert M.      54 FREMENIL
  • René     HENRY           * son fils              Mr  Marcel H.      54 FREMENIL
  • Nicolas  DENIS           * sa petite fille       Mme Marie-José D.  78 St CYR l'Ecole
  • André  CARMENTRE    * son épouse            Mme Jeanine C.     54 FREMENIL
  • Gaston CARMENTRE    * son fils              Mr  Alain C.       54 MANONVILLER
  • Dr Laurian I.SEGALL    * plus personne.

Si la pose de la plaque-souvenir du groupe de Résistance de Fréménil, Secteur 416, a la chance de se réaliser assez prochainement, nous pourrons compter sur la présence des représentants rappelés ci-dessus. Soyons conscients que le temps poursuit son oeuvre d'une manière définitive et inexorable : Si nous tardons, nous risquons de voir la mention "plus personne" et ne pas pouvoir représenter les membres du groupe local de Résistance. Soyons vigilants pour rendre un hommage légitime à ceux qui, au péril de leur vie, ont participé à la lutte contre l'ennemi. Par une cérémonie patriotique, ce sera l'occasion de dire par de-là les ans : " On ne vous oublie pas ".  Ce sera surtout une forme de respect pour ceux qui nous ont précédés dans des moments tragiques.


Jean SPAITE     Mars 2015