C'est une vieille photographie jaunie par les ans et sa présentation "sépia" est oubliée de nos jours.

Elle se situe Grande Rue au N° 28, son propriétaire actuel est Marcel HENRY dont le grand-père Camille MANONVILLER était propriétaire de la maison en 1900, époque où a été pris le cliché.

Maison_Manonviller_1900.jpg
Si l'on examine les trois personnes figurant sur le document, on découvre au premier plan :
  • Germaine MANONVILLER (1894-1936) âgée de 6 ans. Elle sera la première épouse de René HENRY (1893-1975) cultivateur, et elle sera la mère de Marcel HENRY qui habite toujours à FREMENIL en ce XXIème siècle.
Au second plan on trouve de gauche à droite :
  • Maria HEFTER (1880-1950) âgée de 20 ans à l'époque. Elle est la fille cadette d'Adolphe HEFTER cafetier-aubergiste-boulanger habitant la maison voisine, à droite de la photo (au N° 26 de la Grande Rue). Maria HEFTER sera l'épouse d'Henri BENOIT (1886-1960) qui exploitera le-dit café par la suite.
  • Mathilde GADEL (1867-1910) âgée de 33 ans à l'époque et épouse de Camille MANONVILLER (1864-1945). Elle est la mère de Germaine MANONVILLER présente au premier plan et donc la grand-mère de Marcel HENRY.
Maison_Manonviller_2017.jpg
On pourra comparer le document du début du siècle dernier avec la photo récente représentant la même maison marquée par les ans et actuellement inhabitée. On notera que l'arc en anse de panier de la porte de la grange a disparu remplacé par un linteau horizontal. A gauche, l'échappée vers le quartier de "la Banvoire" est toujours marquée par l'avancée d'un ancien four. Sur le cliché de 1900 en arrière plan on aperçoit la silhouette d'un arbre dépourvu de son feuillage, qui est planté entre les maisons. Sur la photo récente cette plantation a disparu.

Un siècle après, la vieille photo de la maison de Camille MANONVILLER nous a permis de faire un voyage dans le passé.

Jean  SPAITE   Février  2017

Sources photographiques :
  • La photo contemporaine est issue de notre fonds personnel
  • La photo du début du siècle dernier provient du site Blamont.info qui propose une passionnante série de cartes postales anciennes, notamment sur Fréménil (voir le site)