Sur_le_banc.jpg"Sur le Banc", c'est le titre d'une émission créée en 1937 sur Radio Luxembourg, arrêtée pendant la guerre et reprise de 1949 à 1963.

Présentée par l'actrice Jane SOURZA (1902-1969) et Raymond SOUPLEX (1901-1972) chansonnier et acteur, respectivement dénommés CARMEN et LAHURLETTE. Elle avait pour thème de brocarder les différents aspects de la vie quotidienne vue par les deux clochards de service, mais aussi de passer à la moulinette les personnalités et évènements de l'époque. Carmen et Lahurlette ont eu un succès mérité dont le seul décor était un banc public où avait lieu le dialogue croustillant entre les deux compères ponctué de coups de vin rouge, la boisson nationale!!

A propos de banc, notre attention s'est arrêtée sur les vestiges d'un banc qui subsiste en notre village et qui pourrait être classé monument historique, tant les exemplaires sont rares.

Devant la maison située 9 Grande Rue, propriété de Mr Marcel HENRY, on peut voir les piliers en grès sculpté qui servaient de supports à un banc situé à l'extérieur de l'immeuble. Le banc proprement dit était constitué par une grande planche d'assise épaisse de 5 cm. large de 40 cm. et longue de 4m.58. Elle s'encastrait dans la rainure des piliers extrêmes et reposait sur le pilier médian. La longueur totale de cet équipement de repos était de 4m.84. Les deux piliers extrêmes sont décorés d'une sculpture d'inspiration florale plutôt inattendue et d'un bel effet.

Banc_Fremenil_01.jpg

Banc_Fremenil_02.jpgBanc_Fremenil_03.jpg

Ce genre d'équipement n'est pas courant et relève d'une certaine aisance du propriétaire constructeur en 1822,en l’occurrence Mr Nicolas MANGIN Maire de la commune de 1820 à 1829. Le banc complet a existé jusqu'en 1940-1944. Il avait été amputé d'une partie de planche d'assise côté droit et était resté en cet état jusqu'à la fin du XXe Siècle. Au siècle nouveau, il ne reste plus que les trois piliers témoins de cet ancien espace de repos.

Mais tel qu'il reste, orphelin de sa planche de repos, ce banc du XIXe siècle mérite l'intérêt, et pourquoi pas, une rénovation.
  

   Où pouvoir encore maintenant
   Parler d'amour?
   De la pluie et du beau temps
   En toutes saisons?
   OUI, mais c'est bien sûr...
   SUR LE BANC !


Jean  SPAITE  Avril  2017

Sources : Le cliché "sur le banc" en N&B est extrait du site www.cinema-francais.fr