VANDIERES

Le Président du Conseil Départemental de Meurthe et Moselle, Mathieu KLEIN, se veut vigilant sur les dossiers transports.

Que ce soit sur le second tronçon restant de la mise à deux fois deux voies de la RN4 (entre BLAMONT et St GEORGES) qui intéresse notre secteur, mais également sur le projet de la gare de VANDIERES au sujet duquel il déclare :

Il n'est pas vrai qu'une gare d'intercommunication à VANDIERES créerait une menace sur la desserte TGV de NANCY ou de METZ.
Tout simplement parce que les gens qui vont prendre le TGV actuellement à CHEMINOT ne vont pas à PARIS, mais vers d'autres destinations.
C'est une interconnexion avec le reste de la France.

Souhaitons que sa parole soit entendue et se traduise par des actes.

                    (voir Est Républicain du 26/11/2017)

Ligne 14  NANCY-VITTEL

La rénovation de la partie de la ligne entre JARVILLE et PONT St VINCENT a été effectuée au cours de l'été 2016 soit sur une vingtaine de kilomètres pour une dépense de 19 M Euros.

Mais au-delà, vers MIRECOURT et VITTEL, vu le manque d'entretien de la ligne, on a d'abord baissé la vitesse, puis tout simplement arrêté la circulation des trains. Depuis Décembre 2016 le service d'autocars de remplacement fait renoncer une clientèle qui s'oriente vers la voiture individuelle ou le covoiturage quand cela est possible. Résultat : on supprime le rail pour privilégier la route avec comme corollaire l'insécurité, la pollution et un service déficient.

Conscients de la situation qui touche une population locale, étudiants et lycéens, ainsi que le tourisme et le thermalisme, les députés Laurent GARCIA, Dominique POTIER et Jean-Jacques GAULTIER ont écrit au premier ministre pour demander la réhabilitation et la réouverture de la ligne de NANCY à VITTEL. La p)artie PONT St VINCENT, MIRECOURT, VITTEL se monterait à 35 Millions d'Euros.

Soulignons que le courrier des-dits députés est accompagné du soutien du Président de la Région Grand Est Jean ROTTNER.

Espérons en une écoute favorable et en une réalisation proche.

                   ( voir ER du 22/01/2018 )     

TVR - Pièces détachées.

A NANCY, le TVR, le faux tram fabriqué par BOMBARDIER est autorisé à rouler jusque fin 2022, suite aux nombreuses pannes successives qui ont émaillées sa vie depuis Décembre 2000.

La ville de CAEN a cru elle aussi à ce moyen de transport dont on avait vanté ses qualités. De retour à la réalité, CAEN a sagement décidé d'en finir définitivement avec le TVR et d'adopter une solution plus rationnelle à savoir le vrai tramway roulant sur des rails.

NANCY, face à ses problèmes, pour garder encore roulant le TVR jusqu'à son échéance, était contrainte de refabriquer les pièces défaillantes puisque le constructeur avait arrêté la production. Cette solution s’avérait particulièrement coûteuse. La ville de CAEN, amenée à se débarrasser de ses TVR obsolètes, a consenti à donner à NANCY pour l'Euro symbolique chacune, un lot de douze rames vouées à la ferraille mais propres à fournir des pièces détachées de rechange pour la maintenance des engins en fin de vie. 

Le transport de CAEN à NANCY fait l'objet de transports exceptionnels sur 300 Km. à la charge de l'exploitant nancéien à savoir la Société TRANSDEV.

L'enquête sur le futur vrai tramway de NANCY est toujours en cours notamment sur son parcours de desserte du plateau de BRABOIS où se concentrent un maximum de services actuels (hôpitaux, instituts, écoles supérieures, faculté, etc...) ainsi qu'à venir prochainement (maternité, hopital central, facultés dentaire, pharmacie, etc...). Cette occupation intense du plateau de BRABOIS se traduit par un potentiel important de voyageurs dont l'acheminement doit être assuré par un moyen de transport en rapport, efficace, qui ne peut être que le tramway classique sur voie ferrée rame à 5 caisses, sans rupture de charge pour réception directe au terminus de BRABOIS avec un parcours d'accès sur site propre. 

Pendant 22 ans, NANCY aura subit l'épreuve d'un TVR avec un chapelet de problèmes.

Fruit de cette coûteuse expérience, il convient de choisir le moyen de transport classique qui a fait ses preuves partout dans le monde, à savoir le vrai tramway roulant sur des rails sans rupture de charge au VELODROME. La sagesse doit l'emporter.    

Souhaitons que la décision finale soit conforme à la voix de la raison.

Jean  SPAITE  Février 2018