Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, mars 14 2019

Notre patois lorrain (23ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • MANRE     ( manrr’ )        :  Mauvais
  • Un CHECHE   ( chêch’ )    :  Un sac
  • Un CHECHOT ( chêchot’ ) :   Un petit sac, un sachet
  • Une QUEUMEROSSE (keumeross’) : Un ustensile de cuisine muni d’une queue, d’un manche
  • Un TOTEH’  ( totéh’ ou  toteille ) : Un récipient qui peut être une bouteille, un bol ou une soupière
  • Une BLANQUE  (ou une bablanque ) : Une loterie sur une fête foraine, un stand de tir ou de confiserie-  En terme général →> table formée d’un plateau en bois posé sur deux tréteaux , un étalage dans une brocante par exemple.
  • L’ ACCROCHOTTE  (N.F. )  :  Partie d’une serviette sous forme d’un anneau destinée à accrocher ladite serviette.
  • Un RATICHON  ( râtichon ) ( N.M.)  :  Se dit d’un reste de légume . Par extension, désigne un enfant au physique défavorable, peu agréable.
  • Ca BROUSSINE (ça broussine ) ( du verbe lorrain broussinner ). Pluie qui tombe sous la forme d’un léger crachin. Expression utilisée fréquemment en Lorraine.
  • RAMICHTOQUER  (râmichtoquer ) (Verbe ) : Réparer provisoirement - Souvent bricolage imparfait.
  • REBABOUILLER  ( rébabouiller ) (Verbe ) Répondre durement à une question - Dans le langage courant “ Remettre en place”. 
Jean SPAITE   Mars 2019

dimanche, janvier 20 2019

Notre patois lorrain (22ème partie)

Patois_Lorrain.gifNotre dernier article consacré au patois lorrain date déjà d’un an  (5 Janvier 2018)

Il est grand temps de faire revivre ce langage pittoresque qui nous ramène au siècle dernier où il était pratiqué couramment .

Voici quelques mots et expressions typiquement lorraines.

  • Aller DERVI DERVO  (dervine dervatte)  (expression)
    marcher de droite à gauche (suite à un abus d’alcool ? )
  • BOCQUESSER     (V.)
    Boiter
  • En FAIRE TOUT UN PLAT  (Exp.)
    Exagérer
  • RAMEUTER        (V.)
    Rassembler bruyament des gens
  • BLABLATER        (V.)
    Raconter des histoires, bavarder intensément
  • Des PANDELOQUES  (N.F)
    Perles qui pendent d’un lustre (en verre ou en cristal) ou d’un collier ou de boucles d’oreilles. 
  • Les COURILLOTTES  (ou couryottes)  (N.F)
    Lacets, ficelles
  • DEFRANDIE (défrandié)  (V.)  [ son gilet , il est tout défrandié]
    Tellement usé que les bords unis sont aujourd'hui en franges , en dentelles.
  • Un GAUMEU  ( ou gômeuh ) (N.M)
    Ustensile fait d’une casserole (vieille) équipée d’un long manche permettant de vider un gros récipient. Avant l’arrivée des WC dans nos villages on se servait d’un gaumeu pour vider le réservoir, la fosse fixe !!   Le mot gaumeu vient du nom gamelle,  nom vulgaire désignant un récipient de cuisine.
  • Des BACHONS  (bâchons)  (N.M)
    Planches en bois brut servant de plancher pour les porcs dans leur réduit (leur logement)
  • BASSOTER      (V.)
    Faire un petit travail , peu intéressant.
  • La  BOUDOTTE   (N.F)
    Le nombril
  • Un FLO    (N.M)
    Un ruban de fermeture d’un paquet .
  • Un  RAPIAT, une RAPIATE (rapiât  , rapiâte)   (N.F ou N.M)
    Un ou une avare.

Jean  SPAITE    Janvier  2019   

vendredi, janvier 5 2018

Notre patois lorrain (21ème partie)

Patois_Lorrain.gif

  • Un ZIGZORNIFF  N.m.  Une signature illisible, un gribouillis
  • Un TREUBEUH    N.m.  Voiture automobile très ancienne qui fait beaucoup de bruit(teuf-teuf), qui peut souvent tomber en panne, mais qui repart bientôt, qui ne va pas vite, mais qui, malgré tout, marche toujours !
  • MISS'TOUFFLE  (Une, des )   Vient de "emmitoufler" déformé en "emmistoufler"; se recouvrir pour se protéger du froid: des gants ou des moufles en laine pour les mains, un bonnet et une écharpe pour la tête. "Par le temps-là, on a mis des miss'touffles"
  • Un BOCK-NIQUE  N.m.  Situation, quelque chose d'embrouillé, pas clair." Le gamin-là, il a fait un tel bock-nique, je n'vous dis pas! "
  • Etre chargé A MITRAILLE    Expression souvent utilisée en Lorraine. Signifie être lourdement chargé, avec un bagage d'un poids important.
    Rappel de la guerre 14-18 où les soldats approvisionnant les mitrailleuses portaient sur les épaules les bandes de balles de mitrailleuses (la mitraille), d'un poids important.
  • BARZINGUE                  Expression lorraine argotique.
          1) " Filer à tout barzingue "    Aller à grande vitesse, rouler vite.
          2) " Faire du barzingue "        Faire du bruit.
  • Un RENGUENAH   N.m.   Déformation de "renguenard" Personnage qui répète toujours la même chose, les mêmes sujets, la même rengaine.
  • MAL FOUTU                     Expression : mauvaise réalisation d'une construction.
  • Etre FOUTRAILLE (foutraillé)  Expression : être en mauvaise condition physique mais avec une présence de fièvre,début de maladie, cause d’inquiétude. 
  • MARONNER       Verbe        Regretter, être déçu.
  • FICHU      Variation sur le mot FICHU.
    Le mot FICHU mérite une certaine réflexion.
    - En temps que nom commun, il signifie une pièce d'étoffe, de laine par exemple, pour protéger la tête d'une femme. "Elle avait un fichu sur la tête".  Mais le fichu peut être utilisé autour du cou, en modèle léger il devient un foulard dont le plus célèbre modèle est le foulard HERMES d'un style évident, assez cher, et qui n'était pas employé dans nos campagnes aux budgets modestes !!
    - Le FICHU  se retrouve comme adjectif:   Il correspond à mauvais > " Il a un fichu caractère" .
                                                                  Ou a une finalité       > " C'est fichu"- "Il est fichu".  Dans l'expression "Il est mal fichu", cela correspond à une mauvaise condition physique passagère.   On peut retrouver l'adjectif fichu dans "C'est mal fichu" qui signifie une mauvaise réalisation dont le synonyme argotique lorrain est: "C'est mal foutu".
    Ainsi, l'étude inattendue d'un mot courant, nous permet d'en dévoiler toutes ses richesses...  

Jean  SPAITE  Décembre  2017

dimanche, décembre 3 2017

Notre patois lorrain (20ème partie)

Patois_Lorrain.gif

  • HARQUER           V.    : Marcher péniblement.
  • JANDOLER          V.    : Aller de droite à gauche en marchant ; personne ivre.
  • Ch'sais t'y d'belle moué !  :  Expression lorraine " Est-ce que je sais moi ! "
  • Un FOUTU machin   Adj.  : Une affaire, un projet détestable . Expression dédaigneuse.
  • Du FOURBI         N.M.  : Familièrement une affaire encombrante " Quel fourbi le machin là".
  • Les OREMUS        N.M.  : Les discours.
  • Je n'srome fiante hinlet    :  Expression lorraine " Je ne serais pas confiante ainsi" 
  • DÉMANTIBULER      V.    : Démonter, détruire.
  • Un BEURRA         N.M.  : Un beurra est un bélier . Personnage têtu.
  • ASTOUR                  : Littéralement " A cette heure" , traduisez : Aujourd'hui.
  • Des MANIGANCES          : Manières, procédés douteux.
  • NAN-NAN                 : Un nonchalant , qui fait tout lentement.

Jean  SPAITE   Décembre 2017

vendredi, octobre 27 2017

Notre patois lorrain (19ème partie)

Patois_Lorrain.gif

La dernière fois que nous vous avions parlé du patois, c'était pour vous informer d'une initiative réalisée à l'école de MOIVRONS et portant le titre "Le patois lorrain en 10 leçons" (article du 30/01/2016). Ainsi les petits lorrains d'aujourd'hui ont la possibilité de découvrir le parler des lorrains d'hier ! Beau programme qui mérite d'être continué.  De notre côté, très modestement, nous œuvrons aussi pour faire connaître, redécouvrir peut-être, ces mots, ces expressions qui étaient pratiqués par nos ancêtres et qui font partie de l’Histoire d'une province.

Justement, nous avons "raclé les fonds de tiroirs" (voir ci-après) pour retrouver des mots, des expressions oubliées. Découvrons ensemble :

  • RACLER LES FONDS DE TIROIRS  Expression  : Faire appel à des souvenirs oubliés.
                                                                                 Gros efforts pour sortir ses maigres économies.
  • MEUGNIOU (ou mogniou)   n.m.  : un garçon difficile pour la nourriture
                                             au féminin: une meugniouse (môgniouse)
  • NEREUX   (ou nareux)    n.m. : un néreux est une personne délicate, méfiante sur l'alimentation ou sur la présence de son voisin, qui ne veux pas se salir, dégouté.
                                         au féminin: une néreuse (nareuse)
  • TOMBER EN ARRIERE-DOS    Expression typiquement lorraine : Faire une chute sur le dos.
  • BANWOIH (ou banvoua, banwah) n.m. : le garde champêtre
                                                       étymologiquement : le gardien du ban (ban = propriété seigneuriale ou communale) (ward = du germain , warden : garder)
  • FIARANT                  n.m. : personne fière, orgueilleuse, dédaigneuse
                                             ou personne qui sent mauvais.
                                   au féminin une fiarante.
  • FLAGADA                 adj. : état d'une personne faible, fatiguée.
  • Le BAMBOUR           n.m. : mot affectueux des mamans pour désigner le ventre de leur bébé.
  • La MEUROTTE          n.f.  : mélange de préparation pour les beignets
                                            ou sauce vinaigrette pour la salade.
  • La MIGAINE             n.f.  : mélange d’œuf et de crème répandu sur les quiches.
  • FIEUR'H                  adj.  : fier, aigre, acide.
  • CHMECKER (ou chméquer)   verbe  : sentir mauvais.
  • CHMOQUER             verbe : chercher avec insistance, comme un chien qui renifle une piste.
  • FEUGNIER               verbe : fouiller dans les affaires
                                  expression "Qu'est-ce qu'il vient feugnier ici celui-là"
  • CAILLER                  verbe  : geler
                                  expression "ça caille ici!" (il fait froid)
  • CHLASS                  n.m.   : un couteau.
  • CLANCHER              verbe  : ouvrir une porte " on clanche la porte"
                                  expression typiquement lorraine
  • HARQUINAH'           n.m. : personnage qui grimpe partout, sans prudence, faisant fi de la sécurité, imprudent.
  • GÂG                     prononcer gah-gah adj. : à l'abandon
                                 expression:" La maison était tout au gâgâ" portes ouvertes, toute abandonnée.
                                 à ne pas confondre avec GAGA : qui a perdu la raison.
  • MOUTIAH               n.m.  : mélange alimentaire peu agréable dans sa présentation,peu appétissant, pouvant provoquer des coliques.
  • GURGUEMUSE      n.f.     > mélange alimentaire plus agréable, plus appétissant que le précédent mais pouvant aussi provoquer des coliques.

Jean SPAITE     Octobre 2017

- page 1 de 5