Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - transports

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, décembre 14 2017

Au temps du tacot (LBB)

F23.jpg
Nous avons eu souvent l'occasion sur ce blog de vous parler du Tacot, de sa gare de Fréménil et de ses occupants :

Pour les premiers occupants des lieux, nous avons évoqué Mlle Germaine KREMER, première Chéfesse de gare, avec son tablier blanc sur la carte postale de 1911 de Mr BASTIEN libraire éditeur à Lunéville. Cette identité nous a été donnée par des fréménilois de l'époque qui avaient connu l'inauguration de la ligne de Lunéville à Blâmont et à Badonviller et qui l'avaient emprunté avec bonheur à partir du 26 Juin 1911, date d'ouverture au public.

Une récente incursion dans les archives départementales concernant les recensements des populations nous a permis de compléter la liste des occupants de la gare du Tacot à Fréménil. Voici le fruit de cette démarche officielle : 

1) Recensement 1911 de Fréménil - Réalisé le 15 Mars 1911. A cette date la gare, construite par l'entreprise RIZZI de Bénaménil est considérée comme "maison inhabitée".

2) Recensement 1916- Ce recensement n'aura pas lieu puisque nous sommes en état de guerre depuis Août 1914 jusqu'à Novembre 1918.

3) Recensement 1921- Les occupants de la gare sont : 

  • CRONER Paul , 31 ans, né en 1890 à Cirey sur Vezouze - Cantonnier  LBB
  • CRONER Victorine, 22 ans, née en 1899 à Nancy        - Receveuse   LBB

4) Recensement 1926- Les occupants de la gare sont :

  • BAJOLET Alfred, 29 ans, né en 1897 à Loromontzey              - Cantonnier  LBB
  • COSTEL  Marie (son épouse) 29 ans, née en 1897 à Marainviller - Receveuse   LBB   

5) Recensement 1931- Les occupants de la gare sont :

  • BAJOLET Alfred, 34 ans, né en 1897 à Loromontzey                 - Cantonnier  LBB
  • COSTEL  Germaine (son épouse) 34 ans, née en 1897 à Marainviller - Receveuse   LBB

6) Recensement 1936 - Les occupants de la gare sont les mêmes qu'en 1931 et sont agés de 39 ans.

Nous n'avons pas les renseignements du recensement 1941, les occupants sont alors agés de 44 ans.

Nous rappelons que le chemin de fer LBB a cessé son activité le 1er Septembre 1942 pour le service des voyageurs et le 15 Septembre 1942 pour le service des marchandises.

Le couple Alfred et Germaine BAJOLET est resté par la suite dans la gare comme locataire puisque le bâtiment a été acheté par la commune en 1946 pour la somme de 18.OOO Francs. 

Marie, Germaine BAJOLET née COSTEL est décédée le 25 Juillet 1969 (72 ans)

Alfred, Pierre BAJOLET est décédé le 24 Mars 1975 (78 ans)

Conclusion : 

Avec ce rappel des recensements successifs nous avons évoqué les cheminots en place dans notre village où ils ont écrit à leur façon une page d'Histoire "au Temps du Tacot" ....

Jean  SPAITE   Décembre 2017

samedi, septembre 2 2017

Pour les amoureux des trains (Septembre 2017)

Notre chronique à destination des ferrovipathes des mois d'été se doit de vous rappeler qu'il est toujours temps d'aller visiter les réseaux touristiques de notre secteur :

  • Le Chemin de fer du Val de Passey à CHOLOY-MENILLOT Tél. 06.70.58.76.10
  • Le Petit train du Fort de VILLEY le SEC             Tél. 06.03.15.49.92

Les bénévoles qui "font marcher les trains" attendent votre visite. 

Et à la télévision, sur France 5, ne loupez pas l'émission "Des trains pas comme les autres". Grâce à Philippe GOUGLER vous découvrirez des trains du monde entier. Nous vous recommandons particulièrement les trains SUISSES.

Jean SPAITE     Août/Septembre  2017

mercredi, juillet 26 2017

Pour les amoureux des trains (Juillet 2017)

Des Nouvelles de La Suzanne.

La belle revue bimestrielle de la FACS (1) "Chemins de Fer Régionaux et Tramways" en son N° 382- Juillet/ Août 2017 nous donne des nouvelles du Chemin de Fer Historique de la Voie Sacrée [CFHVS] (2) à BAR le DUC et tout particulièrement de la "Suzanne".

LaSuzanne.jpg

Cette locomotive à vapeur 031T Corpet nous est montrée en page 21 à l'état d'épave telle qu'elle fut récupérée par le CFHVS chez le ferrailleur VAILLANT à St VALERY s/ SOMME. A la page 22 nous voyons la Suzanne complètement restaurée et prête à circuler sur la voie métrique de 4,200 Km en cours de travaux. Celle qui appartenait au chemin de fer Meusien sous le N° 26 (CM26) après avoir connu les dures épreuves de la 1ère guerre mondiale pour la desserte du front de VERDUN, après avoir connu l'oubli chez le ferrailleur, est ressuscitée maintenant et a même été classée Monument Historique en 2008.  Le travail exemplaire de l'Association du Chemin de Fer Historique de la Voie Sacrée ne s'est pas limité à la résurrection de la locomotive "La Suzanne" mais s'est poursuivi par la récupération et la remise en état d'une rame historique comprenant notamment une voiture salon du Meusien dite "Poincaré" utilisée notamment par la-dite personnalité. En complément, une animation par des bénévoles en costumes d'époque donna une ambiance digne d'intérêt lors des manifestations commémoratives du centenaire de la guerre 14-18. Rendez-vous prévu en 2018 à BAR le DUC où la Suzanne et son train historique vont circuler sur la voie métrique totalement terminée. De belles heures pour les amoureux des trains, mais de belles heures aussi pour les amateurs de l'Histoire.

  (1) FACS >  Fédération des Amis des Chemins de fer Secondaires.
              Gare de l'Est - BP 20292 - 75463 PARIS Cédex 10
              htt :/www.trains-fr.org

  (2) CFHVS > Chemin de Fer Historique de la Voie Sacrée.
                                          55    BAR le DUC

A propos du Tour de France.

Comme rappelé dans notre dernier écho (De tout, un peu), le Tour de France cycliste est l'occasion de voir à la télévision des images formidables de notre beau pays. Si nous découvrons des châteaux, des églises et des monuments les plus divers, notre œil avisé d'amoureux des trains sait découvrir dans le paysage des lignes de chemin de fer, qu'elles soient à grande vitesse ou des lignes classiques de notre réseau national. Ce n'est pas sans tristesse que nous retrouvons des ouvrages d'art abandonnés, des viaducs imposants aux signatures célèbres qui, aujourd'hui hélas, ne voient plus passer de trains pour lesquels ils ont été conçus. Quelques trains touristiques répondent encore "présent", relevant fièrement leur active trace par monts et par vaux. Marque d'espoir, témoignage d'une mémoire industrielle qui ne veut pas s'effacer ?...

N'oublions pas qu'au fil des ans, des Romains à nos jours, l'Histoire de notre pays est vécue par les monuments qui nous restent.

A l'occasion du passage dans notre région de la troisième étape du Tour (MONDORF les BAINS-VITTEL), la vue aérienne de l’aqueduc romain de JOUY aux ARCHES nous parle d'une époque à l'architecture audacieuse en marche vers l'avenir, au même titre que la ligne à grande vitesse PARIS-EST-EUROPEEN qui franchit la vallée de la Moselle à VANDIERES par un ensemble d'ouvrages d'art successifs dont le viaduc de 1.500 mètres à CHAMPEY s/ Moselle au-dessus du cours d'eau, le plus long viaduc de la ligne.

Aqueduc_Jouy_aux_Arches.jpgViaduc_Champey.jpg

Comme quoi l'Histoire s'écrit aussi dans notre paysage. A chacun de savoir la lire...

Jean  SPAITE  Juillet 2017

Crédit photo : L'image de la Suzanne provient du site Verdun-Meuse.fr
La photo de l'aqueduc de Jouy du site tourisme-lorraine.fr
Celle du Viaduc de Champey provient de Wikipedia

dimanche, avril 30 2017

Pour les amoureux des trains : des livres

Ils sont toujours nombreux "les Amoureux des trains" à venir visiter notre site. Et nous sommes toujours heureux de les accueillir. Pour eux, nous avons retenu trois titres de livres au thème ferroviaire.

Les trains des stations thermales EST et Auvergne



Le premier se rattache à notre région sous bien des aspects. Il a pour titre: "Les trains des stations thermales EST et Auvergne" par Paul Henri BELLOT et Didier LEROY. Partant de PARIS "les trains des eaux" desservaient en direct sans changement les villes thermales de l'EST : VITTEL, CONTREXEVILLE, MARTIGNY les Bains, PLOMBIERES les Bains, BOURBONNE les Bains, LUXEUIL les Bains, ainsi que les sites de cures thermales d'Auvergne : VICHY, La BOUBOULE- St NECTAIRE.  

Déjà dans les années trente, avant même la création de la SNCF, les compagnies de l'EST et du PLM avaient innové avec la création d'une liaison estivale METZ- CLERMONT FERRAND connue sous le nom du "Train des eaux". Cette relation exceptionnelle perdurera jusque dans la seconde moitié du XXe siècle avec la SNCF. Et puis tout s'arrête, les curistes préfèrent la voiture automobile, certaines stations thermales ferment même leurs activités comme MARTIGNY les Bains. Aujourd'hui nous assistons à une reprise des cures thermales dans plusieures stations. Les "Trains des eaux" appartiennent à l'histoire après avoir rendu d’éminents services à une clientèle qui lui était fidèle.

L'ouvrage "Les trains des stations thermales EST et Auvergne"
Éditions La Vie du Rail - Référence 110356  Prix 49 Euros + 7 Euros Port
Commandez en cliquant ici

Le Guide 2017 des trains touristiques de France

Avec la saison d'été toute proche, vous envisagez de faire une petite visite à un "Train touristique" qui va vous permettre de faire une découverte de nos paysages grâce à la voie ferrée. Que ce soit avec une locomotive à vapeur, un autorail, une loco diesel ou même un tramway, votre train des vacances vous laissera un souvenir durable. Votre visite vous fera découvrir une petite armée de bénévoles, personnels passionnés qui aiment les trains pour votre plaisir de touristes.

"Le Guide 2017 des trains touristiques de France" est paru.
L'ouvrage Éditions La Vie du Rail - Référence 110371 Prix 19 Euros + 7 Euros Port
Commandez en cliquant ici

Atlas Ferroviaire de la France - Tome 1- NORD


Enfin, vous pouvez aussi enrichir votre bibliothèque du nouvel "Atlas Ferroviaire de la France - Tome 1- NORD"
Éditions SCHWEERS+WALL mais en vente à La Vie du Rail - Référence 121542 Prix 34 Euros + 7 Euros Port
Commandez en cliquant ici

Tous ces livres peuvent être commandés à :
La Vie du Rail- Service Commandes - CS 70074- 59963 - CROIX Cedex
http://www.boutiquedelaviedurail.com/

Mais vous pouvez consulter votre libraire habituel qui se fera un plaisir de vous les livrer.

Bonne lecture à tous et....Bon Voyage !


Jean  SPAITE    Mai 2017

mercredi, novembre 2 2016

Pour les amoureux des trains... (Novembre 2016)

L'Est Républicain du Lundi 31/10 2016, page Région RL021, sous la rubrique "Les coulisses de la politique" nous donne des informations intéressantes :

VANDIERES: Masseret épinglé par la FNAUT au Congrès National.

On connaissait le "carton rouge" au football et le "prix citron" en politique.

Voici, en matière de transport cette fois le "ticket rouge" attribué par la FNAUT (Fédération Nationale des Usagers des Transports) à Jean-Pierre Masseret.
Lors du congrès national à STRASBOURG le 23 Octobre, les oreilles de l'ancien président du conseil régional de Lorraine ont sifflé vertement. Monsieur Masseret a ainsi été épinglé par le mouvement. "Il a fait échouer par son comportement irresponsable le projet de la gare TGV-TER de VANDIERES alors qu'il avait promis la réalisation à maintes reprises et avait en mains tous les moyens pour le faire aboutir".  
2016-11-02-102817_471x252_scrot.png

Après SCHENGEN, PERL réclame aussi VANDIERES.

Les courriers des mairies de Lorraine et d'ailleurs réclament que la gare d'interconnexion de VANDIERES soit réalisée, continuant de s'accumuler chez les défenseurs du projet. Mais pas seulement. Dernier en date, celui du maire de PERL (Allemagne) qui rejoint l'avis de la commune de SCHENGEN. Un courrier développant le "plein soutien" pour VANDIERES "composante majeure pour la réalisation d'un réseau d'infrastructures accessibles à tous". Rappelons que, dans le Grand Est, la Lorraine, pourtant plus peuplée que l'Alsace et la Champagne-Ardenne, est la seule à ne pas avoir de gare d'interconnexion sur son territoire.

Attendons la suite...

Jean  SPAITE  Novembre 2016.

- page 2 de 11 -