L’abri-bus, et les vandales

Il est là pour rendre service, pour accueillir petits et grands qui attendent à l’abri leur autobus qui les emmènera au collège de Bénaménil ou au marché de Lunéville.

La clientèle scolaire au départ de notre village comporte 20 élèves, ce qui n’est pas rien.

Jusqu’alors les parois latérales de l’abri-bus étaient vitrées ce qui permettait d’observer les alentours du point d’arrêt tout en apportant une certaine clarté au lieu.

Ces vitres ont été plusieurs fois la cible de tireurs inconscients qui les ont brisées avec des pierres. La commune a chaque fois réparé les dégâts à ses frais puisque les auteurs ne se sont pas dénoncés.

Face à la récidive des “exploits des vandales“, l’équipe municipale a pris la décision de déposer complètement le vitrage et de le remplacer par des planches en bois.

Ce travail a eu lieu courant Octobre, assurant une protection contre le vent, la pluie, la neige en cette période hivernale.

Souhaitons de la part de tous, un respect de la chose publique, à l’avenir.

Le toit de l’église.

Puisque nous parlons de la pluie, il nous faut rappeler l’état de la toiture de l’église, édifice communal relevant de la loi de 1905, et faisant partie du patrimoine puisque abritant du mobilier classé monument historique.

Une grosse tache d’humidité au plafond de la nef traduit l’existence d’une ou plusieurs tuiles cassées ou déplacées.

Cette anomalie qui a été déjà signalée en 2017, puis rappelée le 11 Novembre 2019 à Mr le maire, avait fait l’objet d’une présentation d’un devis de travaux de réfection (*) sans pour autant passer à la réalisation de l’ouvrage.

Et la pluie, en notre Lorraine, en automne comme en hiver, se rappelle à nous et invite fermement à passer à l’action avant de constater une aggravation regrettable de la situation qui est négligée depuis trop longtemps.

(*) Compte-rendu de la réunion du conseil municipal en date du 8 Décembre 2017.

Voir notre article “ De tout...un peu (Novembre 2018) La toiture de l’église".

Jean SPAITE Novembre 2020