Patois_Lorrain.gif

Nos amis internautes, curieux de "Notre patois lorrain" ont pris l'habitude de visiter notre site. Le dictionnaire (un bien grand mot !) "patois- français" engendre souvent des surprises et parfois un accès de bonne humeur mêlé au rappel des souvenirs. Et l'on est pas loin de conclure par un "Mon Dieu, c'était le bon temps !".
 
Dans notre article du 16 Octobre 2013 intitulé " Le patois lorrain ... à la radio", rappelons :
"Quand on vous dit que l'on parle encore le patois lorrain chez nous, vous êtes étonné et pourtant c'est la réalité".  Suivait l'évocation du présentateur de Radio Bleu-Sud Lorraine Maël LERNER, qui nous parlait de "chaouées" dans un bulletin météo, ainsi que le verbe "frâler" pour un bâtiment qui s'était effrondé. Voir également nos articles "Notre patois lorrain" du 18 Janvier 2013 et du 15 Octobre 2012.

Au-delà de ce rappel anecdotique, c'est L'Est Républicain du Jeudi 28 Mai 2015 (c'est tout récent) qui nous annonce la publication d'un ouvrage "Le p'tit Colas en causeries dâ Vosges" 144 p. Éditions Imav. 15 Euros + Frais d'envoi

Le Petit Journal du Girmont : Il s'agit des histoires du Petit Nicolas (Goscinny et Sempé) traduites en "dialectes vosgiens" qui font partie du patois lorrain. A l'origine de ces traductions en patois , Mme Elisabeth PIERRET passionnée par les patois locaux. Voir également l'Association "La Patoisante dâ tro R'vères" Tel. 03-29-66-55-30 ou 06-73-02-47-26.

Voilà de quoi vous esclamer :"Môôôn,le P'tit Nicolas !"

Vous voyez bien que not' patois lorrain n'est pas mort, nem' don !

Jean SPAITE       Juin 2015