POUR LES AMOUREUX DES TRAINS  (Février 2020 )

                              Transports


Ô temps suspend ton vol…


Ils sont nombreux les internautes de France et d’ailleurs venir faire une visite à notre site fremenil.com.  Parmi ceux-ci, il y a les amoureux des trains qui sont toujours en recherche de leur centre d’intérêt : LES TRAINS.


Ces ferrophiles convaincus ne sont pas uniquement les anciens de “la grande maison SNCF“. On compte parmi eux des amateurs avertis des chemins de fer dont le parcours est différent : des épiciers aux médecins en passant par les membres de l’enseignement. Mais TOUS AIMENT LES TRAINS.


Les amoureux des trains fréquentent un site tout particulier, c’est le forum LR Presse, qu'on appelle souvent "LR Forum"


Nous sommes ici avec des mordus des trains et de l’informatique, orfèvres en matière de chemin de fer d’hier, d’aujourd’hui et demain.

On peut y retrouver des personnages connus des spécialistes dont la référence de l’univers du rail nous parle :


  • “Cadetdurail54”  , Alain V., grand connaisseur du rail régional présente des trains pris tout près de Nancy, à Laneuveville devant Nancy et à Jarville notamment, mais ses nouvelles du Moyen Orient ou du Centre Europe nous étonnent toujours. Il se révèle un expert d’histoire du rail.

  • “Woessner” intarissable, Etienne localisé à Strasbourg est une véritable encyclopédie du rail alsacien et lorrain.

  • Ainsi que “Thierry PORCHER” lui aussi strasbourgeois, orfèvre en matière de connaissance du rail et de son univers.

  • “ASSERMITA”, fécond, Guy, Principauté de Salm-Salm, ancien pionnier du Chemin de fer touristique Etival-Senones, se dévoile comme historien précieux des lignes vosgiennes.

  • “CHALINDREY”, intarissable, Eric L., connaisseur infatigable des lignes 4 (Paris-Bâle) et 15 (Toul-Chalindrey), producteur talentueux de beaux clichés. Le grand dépôt de Chalindrey est particulièrement vivant grâce à ce spécialiste.

  • “140C343”, intarissable lui aussi, Denis, localisé à Champagnole (Jura), pour lequel les horaires des trains (Chaix), les types et numéros de locomotives, schémas et profils de lignes, plus une collection infinie de cartes postales, constituent son univers bien à lui. Cet ancien “ roulant de la grande maison” est une véritable bibliothèque ferroviaire.

  • N’oublions pas “PN60”, débordant, Bruno, qui depuis le PN 60 de Brainville sur Meuse a sut nous dévoiler des aspects ferroviaires inattendus de cette célèbre ligne 15 (Toul-Chalindrey).

  • A la rubrique “Hommage aux illustrateurs ferroviaires” nous trouvons “Daniel GUYMARD” intarissable de Strasbourg qui nous présente avec talent ses dessins de locomotives ressuscitant une chaude ambiance de l’époque vapeur criante de vérité.

  • “MORTIMER”, localisé en Lorraine ,précisément dans la Meuse, qui se qualifie de disert, est un véritable historien de Plombières  et le Train des Eaux.

  • “Aurélien PRÉVOT” qui se qualifie de débordant, cet érudit du Rail s’est attaqué avec succès à l’histoire des Chemins de fer français pendant la première guerre mondiale. Un ouvrage précieux qui constitue une bible pour les amateurs avertis.

  • Une mention toute particulière doit être réservée à “ RAILWALKER” qui se qualifie de bavard. Christian est un pasteur britannique mais aussi un amateur averti des réseaux ferrés du Sud de la France. Il parcourt à pied les anciennes plateformes ferroviaires, nous fait revivre par ses photographies merveilleuses  les ponts, les tunnels, les viaducs, ces ouvrages d’art oubliés qui représentent une infrastructure de valeur que les Compagnies et les départements ont financés pour amener le progrès dans les campagnes françaises. Avec une générosité exemplaire, il publie une foule de documents anciens ainsi que des photographies actuelles. A sa manière bien personnelle, il diffuse la bonne parole ferroviaire pour mieux faire connaître un moyen de transport méprisé par certains et qu’il faut réhabiliter

    MERCI pour votre travail remarquable ,“RAILWALKER”.

Comme annoncé ci-avant, ils sont nombreux les internautes qui fréquentent le site ”LR forum”, tellement nombreux que l’on ne peut pas les citer tous, mais  dans cette “ Conférence officielle “ des amoureux des trains, on apprend toute l’Histoire du Rail. La partie humaine, sociale, fait revivre des personnages qui ont marqué cette grande épopée.

Tout récemment, j’ai relevé un texte écrit par l’internaute “OCCITAN”, éloquent, depuis son lointain Aveyron :

Pour la petite histoire, le chef de traction, BONVALOT, qui pilotait une partie de mon stage, proche de la retraite à l’époque, me prenait à témoin, au dépôt de Dijon-Perrigny : “ Tu vois, à la vapeur, il y avait 3 rotondes, c’était une ruche gigantesque, une véritable usine !”...  S’il revenait aujourd’hui...aie,aie,aie !

Personnellement, j’ai bien connu Paul BONVALOT (1917-2007) ce cheminot lorrain, natif de Montreux-Château (90), cette région de Franche-Comté qualifiée par les anciens de la Compagnie de l’Est “ la pépinière de cheminots”. (Avec un pic pour le Département de la Haute Saône, d’où le dicton “Les gens de la Haute Patate, on les trouve partout!”). Le Chef-Mec BONVALOT (chef mécanicien) est parti en retraite en 1972.

Par delà les années qui passent, nous voyons que les internautes n’oublient pas les anciens de la grande maison SNCF dont  l’amour du métier n’était pas un vain mot.

Tous ont écrit la belle histoire du Rail de France qu’on peut lire encore aujourd’hui.

Ô TEMPS ,SUSPEND TON VOL …

Remercions les amoureux des trains qui viennent très souvent visiter notre site: ils sont toujours les Bienvenus.

Jean SPAITE  Février 2020