Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, janvier 13 2020

Notre patois lorrain (26ème partie)

Patois_Lorrain.gif, janv. 2015

Encore une petite récolte de patois de chez nous grappillé ça et là, voici quelques mots et expressions entendus récemment :

Puisqu’on vous dit que le patois lorrain est toujours vivant !!!...

  • REGARDE VOIR ( prononciation lorraine : wouare ), ECOUTE VOIR (écoute) , MONTRE VOIR, MONTE VOIR ICI , RETROUVE VOIR
    Expressions lorraines courantes. Ponctuation linguistique
  • CA SENT LE GRILL’ ( ça sent le grillé ), CA SENT LE BRULL’ ( ça sent le brûlé )
    Expressions lorraines très courantes.
  • FAUME N.F. La femme
  • FLOT N.M. Le noeud d’un ruban, d’un lacet d’une chaussure.
  • RASTACOUERE ( rastacouère, rastaquouère ) N.M. Personnage étranger ou plutôt étrange , peu commun, d’un certain âge. Expression :”Un vieux rastacouère “
  • MI ( mi ) Pronom Moi.
  • MELLI-MELLO ( ou melli-mella )Un mélange inextricable.
  • MAMICHE N.F. ( mâmiche ) Une vieille grand’mère.
  • RAPIEUTER Verbe Se réunir , rappliquer.
    Expression: “ C’est sûr, dès qui y a quéque chose à manger, tout le monde rapieute !!! )
  • RECHIGNIER Verbe Pleurer sans cesse
    Expression : “Le gosse-la y rechigne tout le temps !!
Jean SPAITE Janvier 2020

lundi, décembre 2 2019

Notre patois lorrain (25ème partie)

Patois_Lorrain.gif, janv. 2015

Nous glanons toujours des mots, des expressions de notre patois lorrain qui a grand besoin de ne pas rester oublié.  Voici les fruits de notre dernière récolte :

  • RECASER  (recasé)              verbe    --->  Se remettre en couple, se remarier.
    “ Le gros Germain s’est recasé avec la petite Juliette”
  • FOUILLER                             verbe     --->  Bêcher. “C’est le moment de fouiller son jardin”
  • TOURNANTS                 Nom pluriel    ---> Tourments, soucis.
    “ Le gamin-là, il lui cause que des tournants”
  • TOUILLER                                 verbe    ---> Remuer avec une cuillère
  • Un TORCHON de PLANCHER   Nom   ---> Une serpillère
  • ZÔNÉ                            adjectif   ---> “L’est pas un peu zôné le gosse-là ?”
    “N’est-il pas un peu fou le gamin-là ?”
  • Une TOZÉE                 Nom féminin   ---> Une correction sévère- Une bonne gifle.
  • Le TRINGELT               Nom masculin   ---> Le pourboire
  • ENQUEUGNÉ             adjectif    ---> Sale, malpropre , encombré
  • Un BROUILLARD à  COUPER au COUTEAU  ---> Un brouillard épais.
    Expression lorraine , mais commune à bien des régions.

Jean  SPAITE   Novembre 2019

mardi, septembre 17 2019

Notre patois lorrain : Le Père CHERRY

Le récit qui va suivre remonte au siècle dernier, vraisemblablement dans les années 1938-1939.

Le père Cherry devait avoir alors dans les environs de 80 ans. Cet ancien instituteur était né non loin de Badonviller , à Saint Maurice aux forges. Il gardait de son pays natal un amour du terroir dont le “ parlé patois “ était toujours vivant. Sa carrière d’enseignant avait pourtant été marquée par la période combattante, héritière de Jules Ferry, qui certes dispensait un savoir républicain où l’on célébrait le “ lire, écrire et compter “ , mais aussi la lutte permanente contre le patois synonyme d’ignorance. La langue française devait s’imposer.

Le père Cherry correspondait à une époque où l’on invitait les élèves à faire des dictées sans faute, lui qui se berçait dans les lectures de Victor Hugo, de Lamartine et qui évoquait dans ses conversations des répliques de Molière ou de Corneille. Cet érudit, par décision académique, avait terminé sa période active dans la capitale des ducs de Lorraine. Il était devenu nancéien et attendait sagement la fin d’une vie “ pleine d’enseignements “ selon sa formule personnelle.

En cette période du siècle passé, n’oublions pas que même si la France connaissait un exode rural au profit des villes, mais également des zones industrielles et minières, la population des campagnes restait encore importante. Comme beaucoup d’habitants des villes, le père Cherry gardait vivante ses racines rurales. Ce sentiment d’attachement au village natal, à la région, à son canton, se manifestait en ville à l’occasion de rencontre d’un “déplacé”, d’un “emigré” de son village qui se traduisait par un rapprochement : “ Tiens, vous êtes de la vallée de la Vezouze ? Et bien moi, je suis de la vallée de la Brême ! “ Et souvent cela permettait des connaissances communes de lieux, de monuments, de personnes, quand ce n’était pas des cousins ! “Allons, le monde est p’tit alleï !”... Et souvent, les mots de patois resurgissaient !

A ce propos, le père Cherry avait conversé un bon moment avec un lorrain connaisseur du pays d’origine de son interlocuteur. Salutations sympathiques clôturant cette rencontre puis traversée de la rue par le père Cherry pour regagner son logement. Attention, voilà une voiture ! Et le père Cherry de proclamer en patois avec humour:
“ Hâtons-no ! Qu’on ne se fasse mi to d'mêm’ frâler ! nemi don ! “
( Dépêchons nous ! Que l’on ne se fasse moi tout de même pas écraser ! n’est-ce pas! ) Plus exactement: que je ne me fasse pas moi-même écraser, n’est-ce pas !
Récit authentique.

Jean SPAITE Septembre 2019

mardi, avril 23 2019

Notre patois lorrain (24ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • Un NION                      :    Expression “ Il a reçu un nion “ → Un coup, un hématome.
  • Un FION (ou des Fions) :    Expression “ Elle envoie des fions” → Elle profère des paroles injustifiées, des paroles qui font mal, un reproche.
  • “C’est du PROPRE  ! “    :    Expression “ Eh bien, c’est du propre ! “ → Quel gâchis ! 
  • RABABOUER                 :    Verbe   Reprocher  → Remettre en place.
  • La RAFILOTTE               :   N F    Pierre émeri servant à aiguiser une faux ( elle repose dans un étui, souvent une corne de vache dans laquelle on a mis de l’eau)
  • La CONFIOTE                 :   N F   La confiture
  • COURSER                       :    Verbe  Courir après quelqu’un , poursuivre
  • COUVE-TE“                  :    Expression  →  Tais-toi
  • CRAILLER des Yeux “   :    Expression   → Ouvrir les yeux en grand, écarquiller les yeux.
  • La BABETTE                   :   La bonne du curé, la servante.

Jean  SPAITE     Avril 2019

jeudi, mars 14 2019

Notre patois lorrain (23ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • MANRE     ( manrr’ )        :  Mauvais
  • Un CHECHE   ( chêch’ )    :  Un sac
  • Un CHECHOT ( chêchot’ ) :   Un petit sac, un sachet
  • Une QUEUMEROSSE (keumeross’) : Un ustensile de cuisine muni d’une queue, d’un manche
  • Un TOTEH’  ( totéh’ ou  toteille ) : Un récipient qui peut être une bouteille, un bol ou une soupière
  • Une BLANQUE  (ou une bablanque ) : Une loterie sur une fête foraine, un stand de tir ou de confiserie-  En terme général →> table formée d’un plateau en bois posé sur deux tréteaux , un étalage dans une brocante par exemple.
  • L’ ACCROCHOTTE  (N.F. )  :  Partie d’une serviette sous forme d’un anneau destinée à accrocher ladite serviette.
  • Un RATICHON  ( râtichon ) ( N.M.)  :  Se dit d’un reste de légume . Par extension, désigne un enfant au physique défavorable, peu agréable.
  • Ca BROUSSINE (ça broussine ) ( du verbe lorrain broussinner ). Pluie qui tombe sous la forme d’un léger crachin. Expression utilisée fréquemment en Lorraine.
  • RAMICHTOQUER  (râmichtoquer ) (Verbe ) : Réparer provisoirement - Souvent bricolage imparfait.
  • REBABOUILLER  ( rébabouiller ) (Verbe ) Répondre durement à une question - Dans le langage courant “ Remettre en place”. 
Jean SPAITE   Mars 2019

dimanche, janvier 20 2019

Notre patois lorrain (22ème partie)

Patois_Lorrain.gifNotre dernier article consacré au patois lorrain date déjà d’un an  (5 Janvier 2018)

Il est grand temps de faire revivre ce langage pittoresque qui nous ramène au siècle dernier où il était pratiqué couramment .

Voici quelques mots et expressions typiquement lorraines.

  • Aller DERVI DERVO  (dervine dervatte)  (expression)
    marcher de droite à gauche (suite à un abus d’alcool ? )
  • BOCQUESSER     (V.)
    Boiter
  • En FAIRE TOUT UN PLAT  (Exp.)
    Exagérer
  • RAMEUTER        (V.)
    Rassembler bruyament des gens
  • BLABLATER        (V.)
    Raconter des histoires, bavarder intensément
  • Des PANDELOQUES  (N.F)
    Perles qui pendent d’un lustre (en verre ou en cristal) ou d’un collier ou de boucles d’oreilles. 
  • Les COURILLOTTES  (ou couryottes)  (N.F)
    Lacets, ficelles
  • DEFRANDIE (défrandié)  (V.)  [ son gilet , il est tout défrandié]
    Tellement usé que les bords unis sont aujourd'hui en franges , en dentelles.
  • Un GAUMEU  ( ou gômeuh ) (N.M)
    Ustensile fait d’une casserole (vieille) équipée d’un long manche permettant de vider un gros récipient. Avant l’arrivée des WC dans nos villages on se servait d’un gaumeu pour vider le réservoir, la fosse fixe !!   Le mot gaumeu vient du nom gamelle,  nom vulgaire désignant un récipient de cuisine.
  • Des BACHONS  (bâchons)  (N.M)
    Planches en bois brut servant de plancher pour les porcs dans leur réduit (leur logement)
  • BASSOTER      (V.)
    Faire un petit travail , peu intéressant.
  • La  BOUDOTTE   (N.F)
    Le nombril
  • Un FLO    (N.M)
    Un ruban de fermeture d’un paquet .
  • Un  RAPIAT, une RAPIATE (rapiât  , rapiâte)   (N.F ou N.M)
    Un ou une avare.

Jean  SPAITE    Janvier  2019   

vendredi, janvier 5 2018

Notre patois lorrain (21ème partie)

Patois_Lorrain.gif

  • Un ZIGZORNIFF  N.m.  Une signature illisible, un gribouillis
  • Un TREUBEUH    N.m.  Voiture automobile très ancienne qui fait beaucoup de bruit(teuf-teuf), qui peut souvent tomber en panne, mais qui repart bientôt, qui ne va pas vite, mais qui, malgré tout, marche toujours !
  • MISS'TOUFFLE  (Une, des )   Vient de "emmitoufler" déformé en "emmistoufler"; se recouvrir pour se protéger du froid: des gants ou des moufles en laine pour les mains, un bonnet et une écharpe pour la tête. "Par le temps-là, on a mis des miss'touffles"
  • Un BOCK-NIQUE  N.m.  Situation, quelque chose d'embrouillé, pas clair." Le gamin-là, il a fait un tel bock-nique, je n'vous dis pas! "
  • Etre chargé A MITRAILLE    Expression souvent utilisée en Lorraine. Signifie être lourdement chargé, avec un bagage d'un poids important.
    Rappel de la guerre 14-18 où les soldats approvisionnant les mitrailleuses portaient sur les épaules les bandes de balles de mitrailleuses (la mitraille), d'un poids important.
  • BARZINGUE                  Expression lorraine argotique.
          1) " Filer à tout barzingue "    Aller à grande vitesse, rouler vite.
          2) " Faire du barzingue "        Faire du bruit.
  • Un RENGUENAH   N.m.   Déformation de "renguenard" Personnage qui répète toujours la même chose, les mêmes sujets, la même rengaine.
  • MAL FOUTU                     Expression : mauvaise réalisation d'une construction.
  • Etre FOUTRAILLE (foutraillé)  Expression : être en mauvaise condition physique mais avec une présence de fièvre,début de maladie, cause d’inquiétude. 
  • MARONNER       Verbe        Regretter, être déçu.
  • FICHU      Variation sur le mot FICHU.
    Le mot FICHU mérite une certaine réflexion.
    - En temps que nom commun, il signifie une pièce d'étoffe, de laine par exemple, pour protéger la tête d'une femme. "Elle avait un fichu sur la tête".  Mais le fichu peut être utilisé autour du cou, en modèle léger il devient un foulard dont le plus célèbre modèle est le foulard HERMES d'un style évident, assez cher, et qui n'était pas employé dans nos campagnes aux budgets modestes !!
    - Le FICHU  se retrouve comme adjectif:   Il correspond à mauvais > " Il a un fichu caractère" .
                                                                  Ou a une finalité       > " C'est fichu"- "Il est fichu".  Dans l'expression "Il est mal fichu", cela correspond à une mauvaise condition physique passagère.   On peut retrouver l'adjectif fichu dans "C'est mal fichu" qui signifie une mauvaise réalisation dont le synonyme argotique lorrain est: "C'est mal foutu".
    Ainsi, l'étude inattendue d'un mot courant, nous permet d'en dévoiler toutes ses richesses...  

Jean  SPAITE  Décembre  2017

dimanche, décembre 3 2017

Notre patois lorrain (20ème partie)

Patois_Lorrain.gif

  • HARQUER           V.    : Marcher péniblement.
  • JANDOLER          V.    : Aller de droite à gauche en marchant ; personne ivre.
  • Ch'sais t'y d'belle moué !  :  Expression lorraine " Est-ce que je sais moi ! "
  • Un FOUTU machin   Adj.  : Une affaire, un projet détestable . Expression dédaigneuse.
  • Du FOURBI         N.M.  : Familièrement une affaire encombrante " Quel fourbi le machin là".
  • Les OREMUS        N.M.  : Les discours.
  • Je n'srome fiante hinlet    :  Expression lorraine " Je ne serais pas confiante ainsi" 
  • DÉMANTIBULER      V.    : Démonter, détruire.
  • Un BEURRA         N.M.  : Un beurra est un bélier . Personnage têtu.
  • ASTOUR                  : Littéralement " A cette heure" , traduisez : Aujourd'hui.
  • Des MANIGANCES          : Manières, procédés douteux.
  • NAN-NAN                 : Un nonchalant , qui fait tout lentement.

Jean  SPAITE   Décembre 2017

vendredi, octobre 27 2017

Notre patois lorrain (19ème partie)

Patois_Lorrain.gif

La dernière fois que nous vous avions parlé du patois, c'était pour vous informer d'une initiative réalisée à l'école de MOIVRONS et portant le titre "Le patois lorrain en 10 leçons" (article du 30/01/2016). Ainsi les petits lorrains d'aujourd'hui ont la possibilité de découvrir le parler des lorrains d'hier ! Beau programme qui mérite d'être continué.  De notre côté, très modestement, nous œuvrons aussi pour faire connaître, redécouvrir peut-être, ces mots, ces expressions qui étaient pratiqués par nos ancêtres et qui font partie de l’Histoire d'une province.

Justement, nous avons "raclé les fonds de tiroirs" (voir ci-après) pour retrouver des mots, des expressions oubliées. Découvrons ensemble :

  • RACLER LES FONDS DE TIROIRS  Expression  : Faire appel à des souvenirs oubliés.
                                                                                 Gros efforts pour sortir ses maigres économies.
  • MEUGNIOU (ou mogniou)   n.m.  : un garçon difficile pour la nourriture
                                             au féminin: une meugniouse (môgniouse)
  • NEREUX   (ou nareux)    n.m. : un néreux est une personne délicate, méfiante sur l'alimentation ou sur la présence de son voisin, qui ne veux pas se salir, dégouté.
                                         au féminin: une néreuse (nareuse)
  • TOMBER EN ARRIERE-DOS    Expression typiquement lorraine : Faire une chute sur le dos.
  • BANWOIH (ou banvoua, banwah) n.m. : le garde champêtre
                                                       étymologiquement : le gardien du ban (ban = propriété seigneuriale ou communale) (ward = du germain , warden : garder)
  • FIARANT                  n.m. : personne fière, orgueilleuse, dédaigneuse
                                             ou personne qui sent mauvais.
                                   au féminin une fiarante.
  • FLAGADA                 adj. : état d'une personne faible, fatiguée.
  • Le BAMBOUR           n.m. : mot affectueux des mamans pour désigner le ventre de leur bébé.
  • La MEUROTTE          n.f.  : mélange de préparation pour les beignets
                                            ou sauce vinaigrette pour la salade.
  • La MIGAINE             n.f.  : mélange d’œuf et de crème répandu sur les quiches.
  • FIEUR'H                  adj.  : fier, aigre, acide.
  • CHMECKER (ou chméquer)   verbe  : sentir mauvais.
  • CHMOQUER             verbe : chercher avec insistance, comme un chien qui renifle une piste.
  • FEUGNIER               verbe : fouiller dans les affaires
                                  expression "Qu'est-ce qu'il vient feugnier ici celui-là"
  • CAILLER                  verbe  : geler
                                  expression "ça caille ici!" (il fait froid)
  • CHLASS                  n.m.   : un couteau.
  • CLANCHER              verbe  : ouvrir une porte " on clanche la porte"
                                  expression typiquement lorraine
  • HARQUINAH'           n.m. : personnage qui grimpe partout, sans prudence, faisant fi de la sécurité, imprudent.
  • GÂG                     prononcer gah-gah adj. : à l'abandon
                                 expression:" La maison était tout au gâgâ" portes ouvertes, toute abandonnée.
                                 à ne pas confondre avec GAGA : qui a perdu la raison.
  • MOUTIAH               n.m.  : mélange alimentaire peu agréable dans sa présentation,peu appétissant, pouvant provoquer des coliques.
  • GURGUEMUSE      n.f.     > mélange alimentaire plus agréable, plus appétissant que le précédent mais pouvant aussi provoquer des coliques.

Jean SPAITE     Octobre 2017

samedi, janvier 30 2016

Notre patois lorrain (18ème partie)

Patois_Lorrain.gif

Avec le titre "Enseignement - Le patois lorrain en 10 leçons à Moivrons", l'Est Républicain du 20 Janvier 2016 - Édition de Nancy-page 02, nous présente un article intéressant.

A l'initiative de Mmes Isabelle DEFAUX institutrice en retraite habitant Nomeny, et de l'institutrice titulaire de l'école de Moivrons Elisabeth SENECAUX, les 19 élèves de la classe CP-CE1 ont fait connaissance avec le vocabulaire de notre patois lorrain qui mérite de ne pas être oublié. Bel exercice de mémoire de ces mots qui font partie de notre patrimoine culturel qui a permis de découvrir "la bocotte"(la chèvre), "la zaubette"(la fille), "la bedotte"(le nombril), et tant d'autres mots appris par les jeunes écoliers avec le sourire et le bonheur de mettre au jour un parler du siècle précédent.

Félicitations à ces petits lorrains pour leur apprentissage du patois de chez nous et nos compliments chaleureux au dévoué personnel enseignant pour leur initiative qui pourrait être imitée avec succès . Car notre patois lorrain qui chante notre province ne doit pas mourir.


Jean  SPAITE     Janvier 2016 

EstRepublicain160120.jpg
Crédit photographique : Est Républicain 20/01/2016 Edition de Nancy Page 2

vendredi, janvier 16 2015

Notre patois lorrain (17ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • SCHLASS         N.M.      Un couteau "Alors, il a sorti son schlass !"
  • SCHEULER      Verbe     Boire
  • SCHEULAH      N.M.      Scheulâh → un ivrogne (on dit aussi un scheulard)
  • TORCHON de PLANCHER N.M.    La serpillère
  • TOTOSSE         N.F.       La tétine
  • TOUILLER        Verbe    Remuer avec une cuillère
  • SE TRISSER      Verbe   Se sauver, déguerpir, dégager
  • TUTE                 N.F.      Une tûte → une trompette
  • USOIR              N.M.     Espace devant la maison lorraine. On y met le tas de bois de chauffage mais surtout le tas de fumier: plus il est important, plus le propriétaire est riche.
  • VAUTE              N.F.      Une vaute → Crêpe lorraine épaisse
  • VENTRET          N.M.     Tablier. On le retrouve aussi sous la forme "d'ventret" ou "d'vantreu". Un tablier que l'on met devant soi, devant son ventre pour le protéger des salissures.
  • VERGEON        N.M.      Elément supérieur d'une canne à pêche; scion souple.
  • VIGOUROU      Adj.       Vigoureux
  • VILAIN            N.M.       Poisson- Un chevesne
  • VOL'               Prép.      Volle → Voici
  • VOLETTE         N.F.       Plateau-support en osier pour servir la tarte
  • VORET            N.M.       Un cochon, un porc- déformation de verrat
  • ZAUBETTE       N.F.       Une fille un peu délurée
  • ZINGUE           Adj.       Zingué→ Bruit produit par un récipient en verre qui se casse" Il a envoyé zingué la bouteille contre le mur! "
  • ZOQUER        Verbe     Heurter, frapper "Il a zoqué la porte! "
  • ZONE              Adj.       Zôné → Ivre " Il est complétement zôné", il a perdu la raison, il est devenu fou
  • ZONER          Verbe     Zôner → bourdonner "Les abeilles du Lucien se mettent à zôner quand il va faire de l'orage"
  • WOUARE       Verbe     Wouâre → regarder "Viens wouâre": Viens regarder, viens ici. (Autre forme →" File Wouâre": Donne moi- déformation de refiler: refile-moi.)

Jean SPAITE     Janvier 2015

jeudi, janvier 8 2015

Notre patois lorrain (16ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • TAQUE             N.F.    Plaque de fond de cheminée en fonte décorée
  • TANGONNER  verbe   Demander avec insistance, sans se lasser
  • TATA                N.F.    Familièrement la tante
  • TATOUILLE     N.F.    Une correction musclée
  • TAUNIA           N.M.    Un être renfermé, sournois- Au féminin : une tauniâte
  • TAVELE           Adj.    Tavelé→ taché " L'année-ci, mes pommes sont toutes tavelées "
  • TIEUPER         Verbe   Cracher
  • TIEUPAH         N.M.    Personne qui crache fréquemment
  • TOJO               Adj.    Toujours "C'nâme po tojo" → Ce n'est pas pour toujours.
  • TOLET             Adv.    Ici "Le vol' tolet" → Le voilà ici
  • TONTICHE       N.F.    Une poupée grossière, sans apparat.
  • TOQUER         Verbe   Frapper "Le v'la qui toque à la porte"→ Le voilà qui frappe à la porte.
  • TOSSER          Verbe   Téter
  • TRAILLATTE     N.F.    Une épuisette
  • TRAMPOILLE   Adj.    Trampoillé→ Espace tout trempé, mal essuyé (on le trouve aussi sous la forme Trampouillé)
  • TREZOLLER    Verbe   Faire trembler le sol
  • TRICATTE         N.F.    La jarretière
  • TRINGELT        N.M.    Le pourboire
  • TRISSER          Verbe   Gicler, faire jaillir
  • TROLER          Verbe   Trôler, aller sans but précis "Qu'est-ce qu'y trôle comme ça le gaillard-là?"

Janvier 2015     J.S.

samedi, décembre 20 2014

Notre patois lorrain (15ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • RESSEPI      Adj.     Réssépi →Desséché "Mon'! mon gâteau il est tout réssépi !"
  • RIFFLEUSE  N.F.     Une machine à égrener, à écorcer. " On a une riffleuse pour peler les soles"
  • ROBATE       N.F.     Une robe démodée, très usée
  • ROMATISSE  N.M.     Un rhumatisme
  • RONDIO      N.M.     Une ronde
  • ROSSE        Adj.     Rossé → Avoir la figure couverte de taches de rousseur." Le gosse-là il a la gueule toute rossée"
  • ROUATER   Verbe    Rouâter → Regarder avec insistance, avec curiosité
  • ROYO         N.M.     Une rigole, un petit ruisseau
  • SAGAR       N.M.     Un scieur de planches dans une scierie
  • SAPRE        Adj.     Sâpré → Gros, grand, important, fort. "T'as un sâpré trou à ta culotte !" s’emploie aussi comme un juron:"Sâpré con !"
  • SCHMEQUER  Verbe    Schméquer→ Sentir (en général: mauvaise odeur)
  • SECHOT      N.M.     Séchot (ou chéchot) → Un petit sac, un sachet
  • SOTRE        N.M.     Sotré→ Un lutin, un esprit
  • SOYOTTE   N.F.     Une danse lorraine et plus particulièrement vosgienne
  • SUZON      Prénom   Suzanne
  • TAMBATTE  N.F.     Récipient pour mettre vivant le poisson pêché
  • TANDELIN   N.M.     Hotte en bois pour mettre et porter le raisin cueilli
  • TANER         Verbe    Tâner→ S'allonger, se coucher. "Il roupillait complètement tâné"
  • TANNEE       N.F.     Une raclée , une correction
  • TANTINE      N.F.     La tante

Jean SPAITE    Décembre 2014

dimanche, novembre 16 2014

Notre patois lorrain (14ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • RAPIA                N.M.    Avare, économe exagéré, "être près de ses sous"
  • RAPIATTE          N.F.
  • RANGRULE        Adj.    Rangrulé: frileux, qui accuse le froid, "avec le temps-là, me v'là tout rangrulé"
  • RAOUER            Verbe   Traîner, aller chercher fortune (en amour) ou "un bon couip à faire"
  • RAPOUTCHER   Verbe   Rapporter
  • RESSARCI          N.M.    Une réparation grossière (en couture)
  • RAVER                Verbe   Râver: rêver
  • REAL                  N.M.    Réal: sillon au bord d'un champ
  • REBABOUILLER Verbe   Rébabouiller: Couper la parole, interrompre avec véhémence
  • REBEUCHE         Adj;    Rébeuche: solide, robuste
  • REBIQUER          Verbe   Retrousser, dépasser en pointe "il a une mèche qui rebique sur la tête"
  • RECINER            Verbe   Faire un repas dans le courant de la nuit, réveillonner
  • RECHE               Adj.    Rêche: râpeux, rugueux, âpre
  • REGINGOT         N.M.    Un coup en retour, une extrémité d'un mot qui remonte (en écriture)
  • REGREFFER(se) Verbe   Se guérir, remonter la pente (santé)  
  • REILLOTTE         N.F.    Une ligne de plantation, "ma reillotte de carotte ne lève pas"
  • RELAVATTE         N.F.    (ou RELAVOTTE) Un torchon à vaisselle
  • RELOCHER         Verbe   Lécher son assiette
  • REMEMBRER      Verbe   Se rappeler, se souvenir
  • RETIRER             Verbe   Ressembler, "il retire de son père le gosse-là"
  • RETRIONNER      Verbe   Rétrionner: diminuer, restreindre

Jean SPAITE  Novembre 2014

vendredi, septembre 5 2014

Notre patois lorrain (13ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • POP                   N.M.   le popâ →le Père, le papa
  • PÔRE                   adj.   le pôre →le pauvre, "le pôre gamin !"
  • POTEYE                N.F.   ou poteille →la potée lorraine
  • POTOT                 N.M.   → un petit pot
  • POUILLATTE        N.F.   → la nuque
  • PRECHI-PRECHA N.M.   préchi-précha →une personne bavarde, qui fait des discours sans fin
  • QUEUNIAH          N.M.   → un endroit (en coin) encombré
  • QUEUMEROSSE  N.F.   → une écumoire
  • QUENOTTE          N.F.   → une dent d'enfant
  • QUICHE                N.F.   → patisserie, tarte traditionnelle lorraine (lard, oeuf, crême)
  • QUIQUÊLLE         N.F.   → la quiquêlle →la cime d'un arbre
  • QUOUARATTE     N.F.   → la carotte
  • RABABOUER       verbe  → couper la parole, contreverser
  • RABOUROU         N.M.   → le laboureur
  • RACE                   N.F.   → l'enfant (souvent employé au pluriel pour désigner la famille)
  • RADOSSER          verbe  → regrouper, rassembler
  • RAILLE                N.F.   ou raye →un sillon, une raie
  • RÂILLE                N.F.   → la racaille, " les gens-là, c'est d'la râille!"
  • RÂMINA              N.M.   → un caractère pessimiste, toujours à se plaindre, de râminer
  • RAMOLOTTE      N.F.   → la pierre à aiguiser les faux

Jean SPAITE    Septembre 2014  

jeudi, juillet 10 2014

Notre patois lorrain (12ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • NAPIOT (napiôt)            n.m.    (au féminin: une napiôte) un petit enfant qui ne grandit pas
  • NONON                         n.m.   → l'oncle "le nonon Jean"
  • OUALOU                        n.m.   → un marinier qui dirige un radeau fait de troncs d'arbres sur les rivières (Il y avait des oualous qui assuraient sur la Meurthe le transport des troncs d'arbres depuis Raon l'Etape jusqu'à St Nicolas de Port)
  • OUERE (ouaré)             n.m.   → le taureau- Se dit aussi d'un être malin , quelque peu méchant.
  • OURE                            n.f.   → l'heure
  • OYOT (oillot)                 n.m.   → le liseron
  • PAMPILLES                    n.f. pluriel → branches de saules ou de buis que l'on bénit à la fête des Rameaux et que l'on dépose sur la tombe des défunts.
  • PANIOTTE (pagnotte)   n.f.   → un petit panier fantaisie.
  • PASSOTTE                    n.f.   → une passoire, un tamis.
  • PATTES                         n.f. pluriel → des chiffons pour essuyer la poussière.
  • POUILLOTTE                  n.f.   → 1) le cou, la nuque.
                                                   2) première salade récoltée.
  • PELOTTE (pélotte)        n.f.   → une petite pelle.
  • PENDELOQUE               n.f.   → boucle d'oreille ou grosse perle de cristal qui pend d'un lustre.
  • PEPE (pèpè)               n.m.   → le grand-père.
  • PEUT                     adjectif   → vilain, pas beau, laid.
  • PIAILLA (piaillâ)           n.m.   → se dit d'un enfant qui pleure souvent, qui piaille.
  • P'TIOT                    adjectif   → petit , "le gosse-là il est tout p'tiot"
  • PIDOLE (pidôle)           n.f.   → une toupie.
  • PLUMON                       n.m.   → un édredon (avec des plumes)
  • PINEGUETTE(pinéguette)n.f.→ une mijaurée.
  • PIQUES                       n.f. pluriel → mots désagréables, "celle-là elle ne sait qu'envoyer des piques aux autres!" 

J.S.   Juillet 2014 

vendredi, mai 2 2014

Notre patois lorrain (11ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • KEGE (kége )                          n.f.  - la cage.
  • KEURIER                                verbe - récurer, curer.
  • KEVE (kéve )                          n.f.  - la cave.
  • KEUVELEE (keuvelée)            n.f.  - une vaisselle importante à nettoyer. Un tas d'assiettes sâles.
  • KIKEMBOLE(kikembôle)         n.f.  - une roulade par terre, la tête la première.
  • KEMOTTE TIERRE(kmottière) n.f -  pomme de terre.
  • KNEPES (knèpes)                   n.f.pluriel- boulettes de pâtes faites avec de la farine et des oeufs cuites dans de l'eau.
  • LEU                                         n.m.   - le lit.
  • LISETTE                                  n.f.   - la betterave fourragère.
  • MACHURE (machuré)             adjectif - taché, maculé, traces sales sur le visage.
  • MAJON (mâjon)                      n.f.   - (ou mâhon] une maison.
  • MAI                                        n.m.   - (ou meix] un jardin.
  • MARMOUSE(marmousé)        adjectif - traces sur le visage "le gosse là il est tout marmousé" (barbonzé).
  • MAJUNOVE                            expression - imaginez-vous.
  • MAMICHE                              n.f.    - une grand'mère, une vieille femme.
  • MANRE                                  adjectif - mauvais, "un manre drôle".
  • MARANDER                           verbe   - goûter. Faire le 4 Heures, le goûter.
  • MATE (mâte)                         n.m.    - le maître d'école.
  • MATRESSE (mâtresse)          n.f.  - la maîtresse d'école.
  • MENOTTE                             n.f.  - une main d'enfant.

J.S.  Avril 2014

vendredi, février 21 2014

Notre patois lorrain (10ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • GUIGUITTE                  Prénom F.  - Diminutif de Marguerite
  • HABERLIN                   N.M.           - Gros panier en osier.
  • HAGI                           N.M.           - prononcer "un aji", un boqueteau, un petit bois.
  • HALETTE                     N.F.            - coiffure féminine typique de Lorraine, coiffe protégeant du soleil.
  • HALLIER                      N.M.          - local abritant le bois de chauffage.
  • HALTATA                      N.M.          - une tête en l'air, un étourdi.
  • HARGOTTER                Verbe       - secouer, remuer.
  • HARQUER                    Verbe       - marcher avec difficulté (y n' peut plus harquer!)
  • HAWOTTE                    N.F.          - une petite houe ( à ne pas confondre avec une "aouotte", une averse)
  • HECH'                          N.F.           - une hache.
  • HARQUINAH                N.M.          - un faiseur d'histoire, un chicanier.
  • HOLLER                       Verbe        - secouer un arbre pour en faire tomber les fruits.
  • HOYER                         Verbe        - entendre ( déformation du verbe ouïr).
  • IEK'                              N.F.            - chose (" y n' comprend iék' ": il ne comprend rien, ou pas grand chose).
  • FAIRE le JACQUES,     expression  - faire le malin, se faire remarquer.
  • JAMBRON                   N.M.             - pièce de bois pour écarter les pattes du cochon lors de l'opération de découpe de la bête.
  • JANDOLER                  Verbe          - basculer, perdre l'équilibre ( cas d'une personne ivre).
  • JARRON                      N.M.             - gros bâton de bois.
  • JAUNOTTE                  N.F.              - champignon- la girolle.
  • JEUNISSE                    N.F.              - une génisse.

J.S.    Février 2014

jeudi, février 6 2014

Notre patois lorrain (9ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • FION               N.M.            - Un reproche, une insulte (souvent employé au pluriel "des fions")
  • FIEUTER         Verbe          - Siffler (d'où un fieutâh →un siffleur)
  • FIACHE           Adjectif       -  (fiâche) Mou, flétri (la salade là est toute fiâche)
  • FIARER           Verbe          - Puer, sentir mauvais.
  • FOUILLER      Verbe          - Bêcher.
  • FOUILLANT    N .M.           - Une taupe.
  • FREUMECHE   N.M.           - (freumêche) Un fromage.
  • FRINGALE       N.F.            - La faim.
  • FRONCE         N.F.             - Une ride.
  • FRONGES       N.F. pluriel  - (des fronges) Fanes de carottes, de betteraves.
  • FEUGNER        Verbe         - Chercher, fureter.
  • GUEUNACHE   N.F.            - La bouche ("ferme ta gueunach'")
  • GAMBILLE       N.F.            - La jambe.
  • GAULER          Verbe         - Faire tomber les fruits avec une perche (une gaule)
  • GELINE            N.F.            - (géline) Une poule.
  • GUEUNICHE    N.F.            - Une poupée mal fagotée, se dit d'une femme qui ne soigne pas sa présentation (mal lavée, mal peignée, mal habillée)
  • GODICHE        N.M.           - (ou godichon) Niais.
  • GOYOTTE       N.F.             - (goillotte) Argent économisé,en réserve (avoir une bonne goyotte)
  • GRAILLE         N.F.             - La graisse.
  • GREULAH       N.M.            - (greulâh) Frileux (au féminin →une greulâtte)
  • GUIBOLLE      N.F.             - La jambe

samedi, décembre 21 2013

Notre patois lorrain (8ème partie)

Patois_Lorrain.gif
  • DARZER         verbe     - aller vite, foncer.
  • DEBISCAILLE   adjectif   - être dérangé, être patraque.
  • DEBRINGLER   verbe     - démolir, abîmer.
  • DEGOULINER  verbe     - couler à grosse goutte (ou en goulotte)
  • SE DEMEFIER  verbe    - se méfier.
  • DEQUEUGNER verbe    - nettoyer (contraire: enqueugnier : embarrasser, encombrer)
  • DINGUER         verbe    - sonner, tinter.
  • DOLLIOT          N.M.      - un douillet (au féminin: une dolliotte)
  • DREPE (drépé)  N.M.    - un drapeau.
  • ECAILLE           N.F.       - un morceau, une petite partie.
  • EFAN (éfan)    N.M.      - un enfant.
  • ECORNIFLER    verbe    - abîmer, écorner, faire une beigne, une bosse, une écorchure.
  • EMBECHE        N.F.       - une casserole, un récipient, un seau.
  • ERMANEQUE   N.M.      - un almanach.
  • FOME  (fôme)  N.F.       - une femme.
  • FOURCHOTTE  N.F.        - une fourchette, une petite fourche.
  • FEFFE (fêffe)  N.F.        - une fève.
  • FEU                N.M.      -  le fils (mo feu : mon fils.)
  • FEURGUENIER  verbe   - chercher, fouiller.
  • FIEURH'          adjectif  - amer, acide.

Jean SPAITE - Décembre 2013

- page 1 de 2