Depuis juillet 2012 notre cimetière est équipé d’un columbarium de 10 cases dont 3 sont déjà occupées actuellement par les urnes funéraires.

Le columbarium est implanté sur deux emplacements de concession, à savoir N° 92 côté Est et N° 117 côté Ouest. Il est dépourvu d’un “jardin du souvenir” pour recevoir les cendres des défunts ne désirant pas être abrités dans une case, d’une part. D’autre part, on note également l’absence d’un “jardin des fleurs” prévoyant l’accueil des pots de fleurs et compositions florales, ce qui se traduit actuellement par une occupation partielle anormale de l’allée transversale voisine.

Depuis huit années déjà , l’ensemble de ce dépôt funéraire devrait être équipé d’un entourage sous la forme de bordures bétonnées, type jardin, fixant le périmètre complet des emplacements de concession N° 92 et N°117.

L’espace libre, côté Est N° 92 après réalisation d’une surface bétonnée de faible épaisseur pourrait recevoir les compositions florales devenant ainsi “jardin des fleurs”. Côté Ouest, l’espace libre N° 117 devrait faire l’objet d’un léger décapement de la terre végétale et de son herbage, suivi d’un remplacement par un ensablement de faible épaisseur compacté et complété par un dépôt de cailloux blancs destiné à devenir “jardin du souvenir”.

Précisons que le choix du jardin du souvenir se traduit par un anonymat du dépôt de cendres.

Le columbarium ainsi complété doit répondre à son usage funéraire. La municipalité devra se montrer vigilante quant à l’évolution du nombre d’incinérations se traduisant par une occupation des cases réservées. En conséquence, on pourra s’orienter vers un agrandissement du columbarium actuel ou vers un agrandissement du cimetière actuel sur le terrain libre côté Nord en fonction des inhumations potentielles avec un transfert respectueux de tous les dépôts funéraires.

De toute façon : “Requiescat in pace- Amen” Qu’ils reposent en paix - Ainsi soit il ...

Mais il faut nécessairement prévoir l’avenir !

Puisque la mort fait partie de la vie …

Edit du 12/12/2020 :

Notre article du 9/12/2020 mérite un complément relatif à l’affectation de l’ensemble columbarium de notre cimetière communal.

Pour une utilisation rationnelle des espaces “jardin des fleurs” et “jardin du souvenir”, chaque espace dédié devrait se voir équipé d’une plaquette avec inscription lisible rappelant sa destination. Cet équipement discret et en harmonie avec le lieu, entre intimement dans le cadre du respect de l’ensemble columbarium, ainsi que dans la présentation générale du cimetière communal. Il va de soi que les visiteurs du columbarium se montreront vigilants quant au respect des affectations de chacun des jardins. Le savoir-vivre des héritiers des défunts fait partie du culte que l’on doit réserver à ces derniers.

Jean SPAITE Décembre 2020