Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, juillet 10 2021

Les maisons neuves (Juillet 2021)

Sous le titre “On construit au faubourg… et ailleurs “, nous avons fait écho de l’évolution des constructions de maisons neuves dans notre petit village. Nous devons signaler la réalisation d'un nouveau projet dans la partie basse du quartier du faubourg.

Retour dans le passé pour rappeler que ce terrain était initialement propriété de Joseph TOUBHANS (1883-1971). Après la guerre 1914-1918, il y avait fait édifier un baraque ADRIAN pour abriter ses chariots ainsi que son matériel agricole. A la fin du siècle dernier, c’est Claude MALGRAS (1943-2013) et son épouse Nicole née TOUBHANS qui remplace la baraque ADRIAN par un hangar de belles dimensions abritant du matériel agricole mais également des vaches et des veaux. C’est donc ce grand hangar qui vient de céder sa place courant Juin 2021 pour une future maison d’habitation en cours de construction pour le fils d’Eric MALGRAS et petit-fils de Claude MALGRAS.

Hangar Malgras 01.jpg, juil. 2021

Hangar Malgras 02.jpg, juil. 2021

Nous souhaitons bon courage au futur propriétaire qui va enrichir le patrimoine immobilier de notre commune , mais aussi assurer un apport démographique à notre village.

Jean SPAITE Juillet 2021

Crédit photographique: Sylvie Fleurichamps & Jean Spaite

mercredi, mai 5 2021

De tout un peu... (Début 2021)

Chers amis internautes,

Vous avez constaté un ralentissement dans la production des textes sur notre site “fréménil un village lorrain”.

Depuis un moment, le cancer s’est invité dans ma vie et me cause bien des souffrances, entre les séances de radiothérapie et des difficultés pour m’alimenter.

J’ai déjà reçu des messages de soutien et je vous en remercie.

Afin de garder un contact avec vous tous, je vous publie quelques informations sur la vie de notre petit village.

Décès de l’ancien maire Patrick LOUIS-CASTET

C’est le 12 Avril 2021 que l’ancien maire de la commune est décédé à son domicile d’un accident cardiaque à l’âge de 73 ans. La cérémonie religieuse a eu lieu le 15 Avril 2021 en l’église de Domjevin. Il repose au cimetière communal de Fréménil. Nos condoléances à la famille.

Deuxième nettoyage de printemps

Nous avions annoncé le premier nettoyage de printemps qui s’est déroulé le mercredi 24 Mars avec la participation des jeunes de 3 ans à 17 ans sous la direction de madame le maire et de sa première adjointe.

Un deuxième nettoyage de printemps a eu lieu le dimanche 25 Avril avec des adultes motivés sous la direction de monsieur Laurent ISSELÉ.

Souhaitons que la commune garde son aspect de propreté.

On construit au faubourg

Le 28 avril 2021 on m’annonce que la charpente de la maison de monsieur Joffrey H. est en cours de montage et sera suivie par la couverture en tuiles. La maison de monsieur Christophe M. située de l’autre côté de la rue est en activité avec l’entreprise LMB.

Incendie de la maison d’Yvon RAMOS

C’est dans la nuit du 30 Avril au 1er Mai 2021 qu’un grand incendie s’est déroulé dans la grosse maison située au n° 25 de la Grande Rue. Les pompiers de Lunéville sous la responsabilité du Lieutenant Sébastien MIFSUD, de Baccarat et de Blamont sont intervenus.

Yvon RAMOS, le propriétaire retraité de 80 ans a été évacué sur l'hôpital de Lunéville.

On ne connaît pas l’origine du sinistre.

Incendie Fremenil 210501.jpg, mai 2021

Visites du site par les internautes (Début 2021)

Pendant cette période plutôt ralentie au point de vue production de textes, nous avons noté des pointes de visites étonnantes pour “un petit village “ :

Dimanche 2 Mai, nous avons eu 31 visites dont 20 de France.

Pour l’étranger, nous avons 

  • USA ---> 4 visites
  • Belgique ---> 3 “
  • Chine ---> 2 “
  • Luxembourg ---> 1 “

Merci à tous les internautes visiteurs de notre site,

et grand merci à mes amis correspondants locaux qui m’adressent les informations.

Jean SPAITE Mai 2021

Crédit photographique: Christian Flavenot

jeudi, avril 8 2021

Nettoyage de printemps

Sous le titre: “Les bonnes volontés à l’oeuvre pour nettoyer les espaces publics”,l’Est Républicain, edition de Lunéville en date du 25 Mars 2021, nous présente un bel article accompagné d’une photographie avec au premier plan une dizaine de sacs de déchets triés et bien rempli par 12 jeunes du village encadrés par 6 adultes, dont Nicole MILBACH Maire et Virginie MARCEL première adjointe.

L’opération nettoyage de printemps s’est déroulée le mercredi 24 Mars après-midi par un beau soleil avec une équipe motivée âgée de 3 ans à 17 ans, avec un résultat impressionnant fait de bouteilles vides, de plastiques, de ferraille et même de vieilles chaussettes !!! dans une joyeuse ambiance.

Nettoyage Printemps Fremenil 210324.jpg, avr. 2021

La propreté de l’espace public a été assurée par de jeunes bonnes volontés, en révélant à tous une leçon de propreté.

Mais d’ores et déjà, consciente qu’il faut sans cesse se remettre à l’ouvrage, Madame la Maire a promis de renouveler une telle opération dans le courant de l’année.

Un beau village est l’affaire de tous : jeunes et moins jeunes !

Jean SPAITE Avril 2021

Crédit photographique:  L'Est Républicain

samedi, avril 3 2021

Les maisons neuves

Il est intéressant de constater l’évolution du patrimoine immobilier local sur une période de plusieurs années , en l'occurrence sur presque un demi siècle.

Après la deuxième guerre mondiale qui a vu la disparition de quelques maisons et la reconstruction de toutes les maisons endommagées (période 1945-1950), il nous faut attendre l’année 1974 pour voir s’édifier la première habitation toute neuve.

C’est donc depuis cette date, jusqu’à la période actuelle (2021), soit 47 ans que nous avons fait le relevé des maisons nouvelles de notre village sous la forme d’un plan.

En sont exclus les hangars agricoles, la salle polyvalente située dans le jardin de la mairie communale qui a été édifiée en 1984 et qui est une reconstruction d’une école préfabriquée provisoire récupérée à Blainville.

Pour information, signalons que l’école communale a été fermée en 1963.

La salle de classe a été transformée en salle du conseil municipal et salle de réunion.

L’ancienne grange est devenue local administratif et siège du secrétariat.

Le logement de l’instituteur au premier étage a été converti en 3 logements locatifs.

Précisons également comme faisant partie du patrimoine communal l’achat par la commune de la maison de l’ancien maire Yves ADAM , 1 Rue de la Prairie, qui y a créé 6 logements locatifs et a fait l’objet d’une inauguration le 19 Mai 2010. Cet immeuble ne fait pas partie des maisons neuves.

La présente étude concerne uniquement les maisons nouvelles construites depuis l’année 1974.

Toutes les maisons existantes avant cette date, rénovées ou modernisées pour la plupart, constituant l’ancien village, ne font pas partie de ce décompte.

Nous avons figuré chaque maison neuve par un rectangle de couleur avec la date de construction et les initiales du premier constructeur-propriétaire (qui peut être différent du propriétaire actuel).

Le résultat de cette étude nous amène à 33 maisons nouvelles de 1974 à 2021 soit sur 47 ans ; avec une projection à venir de 5 Habitations Nouvelles.

Le patrimoine privé de maisons neuves individuelles est en expansion continue.

Il a pour corollaire une évolution démographique positive.

Rappel de cette évolution:

  • Max ---> 312 Hts en 1836
  • Mini ---> 110 Hts en 1966

Derniers recensements :

  • 208 Hts en 2013
  • 223 Hts en 2016

Le dossier de la carte communale ayant annoncé comme objectif de la municipalité le chiffre de 300 habitants pour l’année 2030, il convient de se préparer à cette prévision.

C’est bientôt !! C’est dans 9 ans.

Jean SPAITE Avril 2021

dimanche, mars 7 2021

Enfin, voilà la gazette...

Depuis 2018, nous étions orphelins du bulletin municipal édité chaque année qui nous apportait des nouvelles de la vie communale.

C’est le Dimanche 28 Février 2021 , soit après 3 ans de silence, que le bulletin est réapparu sous le titre “La Gazette des Piquants”, sous la forme illustrée d’une douzaine de pages recto verso, riches de renseignements.

Le comité de rédaction actuel est le suivant :

  • Nicole MILBACH par ailleurs , maire de la commune
  • Virginie MARCEL “ 1re adjointe
  • Francis CROUZIER “ 2e adjoint
  • Adrien CROUZIER “ conseiller municipal

Nous souhaitons une longue vie à la Gazette qui constitue un vecteur précieux entre l’équipe municipale et les habitants.

Jean SPAITE Mars 2021

vendredi, février 26 2021

On construit au faubourg... et ailleurs

Le 20 Décembre 2020 nous faisions l’écho de la construction d’une nouvelle maison au Faubourg démarrée le 2 Novembre 2020 et propriété de Mr et Mme Christophe M. sise au N° 48 de la Grande Rue.

Maison Raphael H. 01 210226.jpg, fév. 2021

Au quartier du Faubourg, à l’entrée Ouest de notre village, la Grande Rue est le théâtre d’actions constructives privées successives :

  • En 2010, Mr et Mme Raphaël H. construisent leur maison au N° 45
  • En 2019, Mr et Mme Julien H. construisent  au N° 50
  • Rappelons qu’en Décembre 2020, c’est le démarrage de la maison de Mr Christophe M. au N° 48, chantier en cours.

Nous voici le samedi 20 Février 2021, jour du premier coup de pelle pour les terrassements d’une nouvelle maison au N° 47 propriété de Mr et Mme Joffrey H.

Maison Raphael H. 01 210226.jpg, fév. 2021

Nous observons que cette présente construction s’effectue pour Joffrey H. 11 ans après celle de son frère jumeau Raphaël après d’interminables discussions administratives. Nous souhaitons au jeune constructeur bien du courage et la bienvenue méritée comme nouvel habitant de Fréménil .

Pour être complet sur ce quartier du Faubourg, plein de vitalité, signalons que l’ancienne maison de Jeanine CARMENTRÉ née VOINOT, décédée le 9 Avril 2020, vient d’être vendue. Le nouvel acquéreur, et sa famille, va devenir un nouvel habitant après avoir fait une rénovation des lieux.

Ainsi le quartier du Faubourg est en pleine mutation grâce à une succession d’opérations privées.

Par ailleurs, on nous a dit qu’au chemin de la Maxelle, de nouvelles constructions étaient en projet.

  • Côté Sud du village, à l'extrémité de la Rue des Violettes, une maison est en cours de construction depuis 2017.
  • Côté Est du village, sur la route en direction d’Ogéviller, nous remarquons un gros travail de déboisement de l’ancienne carrière de sable et gravier. Cette carrière déjà signalée pour avoir servi à la reconstruction après la première guerre mondiale, des maisons détruites dans les communes de Blémerey, Vého, Leintrey, s’est trouvée abandonnée pendant près d’un siècle. Une végétation sauvage faite de ronces, de broussailles et d’arbres torturés a régné en toute liberté dans un creux qui atteint 5 mètres par endroit. Un travail de bûcheronnage et de nettoyage intensif a lieu au cours de cet hiver.

Saluons les ouvriers de cette tâche énorme qui est loin d’être terminée.

Une mise en valeur par comblement devra suivre et s’échelonnera au cours des ans.

Si nous poursuivons notre route en direction d’Ogéviller, nous avons sur notre droite une belle réalisation d’un étang clôturé avec une maisonnette servant d’abri. Nul doute que de belles journées de pêche en plein air sont prévues dans cet environnement bucolique et reposant.

Comme nous pouvons le constate r: notre village change.

Jean SPAITE Février 2021

dimanche, décembre 20 2020

Une nouvelle maison au faubourg (Suite Décembre 2020)

Notre article du 21 Octobre 2020 intitulé “ Une nouvelle maison au faubourg”, vous a informé, chers lecteurs, d’une construction neuve démarrée le 2 Novembre 2020.

C’est l’entreprise LMB qui réalise les travaux conçus par le cabinet d’architecte ATRIUM.

Maison Faubourg 201216.jpg, déc. 2020

Le mois de Novembre écoulé a vu sur ce terrain la réalisation des travaux de terrassement, suivis par la construction des maçonneries du sous-sol ainsi que le coulage de la dalle bétonnée du rez-de-chaussée . Début Décembre, le travail de maçonnerie de briques isolantes des murs du rez-de-chaussée a débuté et se trouve actuellement interrompu par les conditions climatiques d’une part, mais également par la période des fêtes de fin d’année.

Dans l’histoire récente de notre commune, nous constatons la venue de constructions nouvelles dans ce quartier du faubourg :

Après la maison de Mr et Mme Raphaël H...O au N°45 de la Grande Rue en 2010,nous notons au N°50 de la même Grande Rue celle de Mr et Mme Julien H....T en 2019;

nous voici en 2020 et certainement prête à habiter en 2021 avec la nouvelle maison de Mr et Mme Christophe M....R au N°48 en voisinage.

Notre petit village s’agrandit et s’avère prêt à accueillir de nouveaux habitants dans les années qui viennent.

Il reste en effet des terrains à construire mais également des maisons à vendre ….dans un pays où il fait bon vivre !!!

Ainsi le village des Piquants ne s'endort pas : les constructions nouvelles, et par delà les nouveaux habitants en sont la preuve.

C’est en quelque sorte un acte de foi dans l’avenir.

Gardons en mémoire les références démographiques concernant le village de FREMENIL:

  • 1836 (maximum) ----> 312 habitants
  • 1966 (minimum ) ----> 110 “
  • 2016 (dernier recensement) ----> 223 “
  • 2030 (dossier carte communale) ----> 300 “ (projet )

Constat : nous sommes en marche vers les 300 habitants …

Jean SPAITE Décembre 2020

mercredi, décembre 9 2020

Le columbarium

Depuis juillet 2012 notre cimetière est équipé d’un columbarium de 10 cases dont 3 sont déjà occupées actuellement par les urnes funéraires.

Le columbarium est implanté sur deux emplacements de concession, à savoir N° 92 côté Est et N° 117 côté Ouest. Il est dépourvu d’un “jardin du souvenir” pour recevoir les cendres des défunts ne désirant pas être abrités dans une case, d’une part. D’autre part, on note également l’absence d’un “jardin des fleurs” prévoyant l’accueil des pots de fleurs et compositions florales, ce qui se traduit actuellement par une occupation partielle anormale de l’allée transversale voisine.

Depuis huit années déjà , l’ensemble de ce dépôt funéraire devrait être équipé d’un entourage sous la forme de bordures bétonnées, type jardin, fixant le périmètre complet des emplacements de concession N° 92 et N°117.

L’espace libre, côté Est N° 92 après réalisation d’une surface bétonnée de faible épaisseur pourrait recevoir les compositions florales devenant ainsi “jardin des fleurs”. Côté Ouest, l’espace libre N° 117 devrait faire l’objet d’un léger décapement de la terre végétale et de son herbage, suivi d’un remplacement par un ensablement de faible épaisseur compacté et complété par un dépôt de cailloux blancs destiné à devenir “jardin du souvenir”.

Précisons que le choix du jardin du souvenir se traduit par un anonymat du dépôt de cendres.

Le columbarium ainsi complété doit répondre à son usage funéraire. La municipalité devra se montrer vigilante quant à l’évolution du nombre d’incinérations se traduisant par une occupation des cases réservées. En conséquence, on pourra s’orienter vers un agrandissement du columbarium actuel ou vers un agrandissement du cimetière actuel sur le terrain libre côté Nord en fonction des inhumations potentielles avec un transfert respectueux de tous les dépôts funéraires.

De toute façon : “Requiescat in pace- Amen” Qu’ils reposent en paix - Ainsi soit il ...

Mais il faut nécessairement prévoir l’avenir !

Puisque la mort fait partie de la vie …

Edit du 12/12/2020 :

Notre article du 9/12/2020 mérite un complément relatif à l’affectation de l’ensemble columbarium de notre cimetière communal.

Pour une utilisation rationnelle des espaces “jardin des fleurs” et “jardin du souvenir”, chaque espace dédié devrait se voir équipé d’une plaquette avec inscription lisible rappelant sa destination. Cet équipement discret et en harmonie avec le lieu, entre intimement dans le cadre du respect de l’ensemble columbarium, ainsi que dans la présentation générale du cimetière communal. Il va de soi que les visiteurs du columbarium se montreront vigilants quant au respect des affectations de chacun des jardins. Le savoir-vivre des héritiers des défunts fait partie du culte que l’on doit réserver à ces derniers.

Jean SPAITE Décembre 2020

mercredi, novembre 4 2020

De tout un peu... (Novembre 2020)

L’abri-bus, et les vandales

Il est là pour rendre service, pour accueillir petits et grands qui attendent à l’abri leur autobus qui les emmènera au collège de Bénaménil ou au marché de Lunéville.

La clientèle scolaire au départ de notre village comporte 20 élèves, ce qui n’est pas rien.

Jusqu’alors les parois latérales de l’abri-bus étaient vitrées ce qui permettait d’observer les alentours du point d’arrêt tout en apportant une certaine clarté au lieu.

Ces vitres ont été plusieurs fois la cible de tireurs inconscients qui les ont brisées avec des pierres. La commune a chaque fois réparé les dégâts à ses frais puisque les auteurs ne se sont pas dénoncés.

Face à la récidive des “exploits des vandales“, l’équipe municipale a pris la décision de déposer complètement le vitrage et de le remplacer par des planches en bois.

Ce travail a eu lieu courant Octobre, assurant une protection contre le vent, la pluie, la neige en cette période hivernale.

Souhaitons de la part de tous, un respect de la chose publique, à l’avenir.

Le toit de l’église.

Puisque nous parlons de la pluie, il nous faut rappeler l’état de la toiture de l’église, édifice communal relevant de la loi de 1905, et faisant partie du patrimoine puisque abritant du mobilier classé monument historique.

Une grosse tache d’humidité au plafond de la nef traduit l’existence d’une ou plusieurs tuiles cassées ou déplacées.

Cette anomalie qui a été déjà signalée en 2017, puis rappelée le 11 Novembre 2019 à Mr le maire, avait fait l’objet d’une présentation d’un devis de travaux de réfection (*) sans pour autant passer à la réalisation de l’ouvrage.

Et la pluie, en notre Lorraine, en automne comme en hiver, se rappelle à nous et invite fermement à passer à l’action avant de constater une aggravation regrettable de la situation qui est négligée depuis trop longtemps.

(*) Compte-rendu de la réunion du conseil municipal en date du 8 Décembre 2017.

Voir notre article “ De tout...un peu (Novembre 2018) La toiture de l’église".

Jean SPAITE Novembre 2020

mercredi, octobre 21 2020

Une nouvelle maison au faubourg

A l’Ouest du village, au faubourg, nous avons eu, courant l’année 2019, la construction d’une belle maison qualifiée de “maison futée élégante et pratique”, propriété de Mr Julien HAISSAT et de son épouse Estelle. Les travaux ont été rondement menés puisque l'emménagement des lieux s'est déroulé en fin de la même année 2019.

A quelques dizaines de mètres de la maison HAISSAT, côté Est, une nouvelle maison va voir le jour. Un permis de construire en date du 14/09/2020 a été délivré au bénéfice de Mr Christophe MAGNIER et Mme . L’immeuble projeté aura une superficie hors oeuvre nette autorisée de 185 m2 avec une hauteur de construction de 6,m20.

Ainsi donc, notre commune va accueillir de nouveaux habitants dans une construction neuve. Précisons qu’il reste encore de nombreux emplacements propres à bâtir.

Nul doute que, dans les années à venir, nous verrons de nouveaux candidats souhaitant construire leur demeure à Fréménil.

Et au-delà des constructions nouvelles, soulignons qu’il y a dans le village plusieurs maisons à vendre qui ne demandent qu’à être occupées par de nouveaux habitants.

Rappelons que le recensement démographique de 2016 annonçait 223 habitants et que la municipalité envisageait pour 2030 une population de 300 habitants (voir le dossier carte communale enquête publique)

Accueillons favorablement tous les nouveaux résidents dans notre petite commune, cet apport démographique traduit une vie active en société.

Oui, notre village est bien vivant !!

L’environnement rural est un gage de bien vivre en milieu reposant.

Bienvenue aux nouveaux habitants.

Jean SPAITE Octobre 2020

lundi, septembre 21 2020

Retour dans le passé : 1916

Nous avons retrouvé dans nos archives une vieille photo datant de la période de la première guerre mondiale nous montrant les communiants, communiantes et renouvelantes dont la cérémonie a eu lieu à Fréménil le 30 Avril 1916.

Il y a douze participants : 3 garçons et 9 filles.

La photographie a été prise devant la maison de Georges DURAND ( 1891-1964), le sonneur de cloches de la paroisse, soit au n° 11 de la Grande Rue.

Communion 1916.jpg, sept. 2020

On peut supposer que pendant cette guerre, l'église Saint Pierre aux liens était rendue indisponible de par les dégâts causés par les bombardements et que la cérémonie de communion solennelle venait de se dérouler dans la maison de Mlle MENGIN située au n° 8 de la Grande Rue (disposition qui a été prise plus tard en 1944- 2ème guerre mondiale- grâce à l’initiative généreuse de Mlle MENGIN (1857-1948) )

Avec l’aide précieuse de Madeleine HOURDIAU (1898-1996) “la mémoire du village”, nous avions pu, au siècle dernier, reconstituer la liste nominative des participants.

Communion 1916 - trombinoscope.jpg, sept. 2020

Nous relevons la mention de “évacuée” pour Alice et Ida BURTIN de Drouville (54370) . Ces deux jeunes filles avaient dû quitter leur petit village de Drouville pour se réfugier à l’abri à Fréménil.

La qualité du tirage sépia qui se trouve altéré par les ans nous permet néanmoins de retrouver les garçons en habit sombre, et brassard blanc au bras gauche, mais les filles en robe blanche de communiante sont malheureusement moins visibles.

En arrière-plan, nous voyons la maison de Georges DURAND dans son aspect de l’époque, qui a été sensiblement modifiée aujourd’hui.

Ancienne maison G.Durand 2020.jpg, sept. 2020

A cette période de guerre, où notre village se trouvait à 5 Km du front, nous relevons que le curé de la paroisse Fréménil-Domjevin était Joseph Dominique Léon MEYER (1872-1925) qui assura son service cultuel local de 1907 à 1925. Etait-ce lui qui a officialisé la cérémonie de communion ou un aumônier militaire desservant le lieu ?

Et malgré cette proximité du front, le village vivait, la 1ère communion avait été célébrée.

La pratique religieuse restait fidèle .

C’était en 1916, il y a plus d'un siècle…

Nous venons de tourner une page d’histoire du village en vous présentant des parents, des grands parents, des arrière grands parents !!!

Jean SPAITE Septembre 2020

samedi, août 29 2020

Et maintenant, au travail !... (Suite)

Le 10 Juin 2020, nous avions écrit un court article portant ce titre “Et maintenant, au travail !...” faisant suite à la publication le 5 Juin de la composition de la nouvelle équipe municipale.

Nous constatons avec plaisir que la nouvelle équipe s’est immédiatement mise en action en réalisant le 7 Juin une grosse opération de nettoyage du village, tonte des surfaces engazonnées avec, pour le public, la découverte de nombreux bénévoles bienvenus.

Le 2 Août nous avons rapporté qu’un bac à fleurs réalisé par Didier ADAM dans un gros fût d’arbre était exposé au carrefour Chemin de la Maxelle - Grande Rue, cependant que l’équipe de bénévoles, dirigée par Laurent ISSELÉ et Cyril MARCEL, accompagnée par “la force des jeunes” Robin, Lucas et Hugo, se sont spécialisé dans l’exécution des peintures blanches sur le sol de part et d’autre de l’église St Pierre. Cette “ opération peinture blanche “ s’est renouvelée le 12 Août au carrefour Rue des violettes- Grande Rue.

Le récent week-end 21,22,23 Août , une grande opération s’est déroulée donnant lieu à un article sur le site de l’Est Républicain avec photos des participants, suivie ce jour d'un nouvel article sur les "chantiers jeunes". Le programme a touché la remise en état (1ére phase) de l’abri-bus fortement abîmé, l’installation d’une bordure en pierres récupérées sur le pourtour du massif fleuri Grande Rue en face de la Mairie, la peinture de bacs à fleurs devant la mairie et surtout la remise en état complet d’un logement situé au premier étage de la mairie.

Le quotidien régional nous précise qu’ils sont 6 jeunes, dont 3 adolescentes, de 16 à 18 ans qui se sont portés volontaires pour faire des travaux de rafraîchissement dans la commune. Parmi eux, nous pouvons citer Léo et Océane, qui se sont particulièrement distingués pendant cette opération de rénovation , sous l’encadrement de Mr Laurent ISSELÉ conseiller municipal responsable de la commission travaux et de Mr KETLAS coordinateur enfant-jeunesse au sein de la Communauté de communes de la Vezouze en Piémont.

Chantiers Jeunesse 2020.jpg, août 2020

Ainsi, peu de temps après la constitution de la nouvelle équipe municipale, nous constatons avec satisfaction un dynamisme évident qui va permettre une mise en valeur attendue de notre patrimoine local.

Présentons nos sincères félicitations aux acteurs de cette réalisation , tout en renouvelant nos encouragements :

Et maintenant, au travail !...

Jean SPAITE Août 2020

Crédit photographique: L'Est-Républicain, Edition de Lunéville, 28/08/2020

vendredi, août 28 2020

"Le petit village" : Une chanson, des paroles et... une partition

Le 9 Décembre 2012, nous avions publié un article relatif à une chanson intitulée “Le petit village“, oeuvre du compositeur suisse Emile JACQUES-DALCROZE (1865-1950). (Lien vers l'article mis à jour)

Nous avions la chance d’avoir retrouvé les paroles de cette création poétique qui pouvait nous permettre de faire un rapprochement avec “notre petit village à nous “, avec ses maisons lorraines groupées autour de son église.

Nous avions les paroles, mais nous n’avions pas la musique…

Hé bien, c’est chose faite aujourd’hui grâce à un sympathique internaute de l’Hérault qui vient de nous faire parvenir la partition musicale que nous joignons au présent article.

Nous constatons avec plaisir que notre modeste site “Fréménil, un village lorrain” est visité chaque jour par des internautes à la recherche d’un thème qui leur est favori.

Ce peut être l’Histoire, les guerres mondiales, les monuments: calvaires, blockhaus, portes monumentales, l’église et ses richesses classées, les personnages, les photos du village, les photos d’écoles, le patois, les transports, le blason communal, les élections, etc… soit un ensemble d’intérêts très variés.

Les visiteurs sont français en majorité, mais nous avons des amateurs avertis de pays lointains comme nos amis canadiens qui restent un grand moment pour “ lire les nouvelles “ de notre petit village !

Il nous est agréable de constater que, par delà le temps qui passe, les internautes retrouvent des articles qui conservent un intérêt certain.

Un grand merci à Monsieur Michel VONLANTHEN de CERS 34420 pour son aimable contribution.

Jean SPAITE Août 2020

Partition Le petit village.jpg, août 2020

dimanche, août 2 2020

Embellissement du village

L’occasion nous a été donnée de constater un réel effort de la part de la nouvelle équipe municipale pour réaliser l’embellissement du village.

  • Au carrefour du chemin de la Maxelle et de la Grande Rue, un rustique bac à fleurs a vu le jour, sorti des mains expertes de Didier ADAM qui a transformé un gros fût d’arbre en réceptacle fleuri. Positionné aux abords du ruisseau de la Maxelle, il offre l’avantage de servir de sécurité notamment vis à vis des enfants tentés de faire une descente vers l’eau courante qui passe sous le ponceau voisin.
    Le bac à fleurs de Didier, c’est une réussite en contribuant avec bonheur à l’embellissement du village qui en avait bien besoin.
BacAFleurs200706.jpg, juil. 2020
  • Nous avions relevé le Dimanche 12 Juillet le travail de remise en état du poteau support du panneau Stop près de l’église avec la mise en peinture des bandes blanches sur le sol aux deux intersections de part et d’autres de l’église St Pierre.
    L’équipe de bénévoles animée par Laurent ISSELÉ accompagné de Cyril MARCEL complétée par la “force des jeunes” : de Robin ISSELÉ, Lucas MARCEL et Hugo MARCEL vient également d’opérer le Dimanche 19 Juillet au carrefour de la Rue des Violettes et de la Grande Rue où les bandes blanches au sol ont été rajeunies par une mise en peinture du plus bel effet.
BandesBlanchesCarrefour200719.jpg, juil. 2020

Avec de la bonne volonté et …. de la peinture, on peut faire du bon travail pour l’embellissement du village. Nous en avons la preuve.

Jean SPAITE Juillet 2020

samedi, juillet 4 2020

Un fréménilois nous a quittés : Marcel HENRY

Il était connu de tous, autant dans son village que dans les communes d’alentour. Il faut reconnaître que “ Notre MARCEL” faisait partie des personnages que l’on ne saurait oublier.

Son côté blagueur était très particulier et en a surpris plus d’un . “C’était le MARCEL” !!

Il était né le 22 Mars 1932 à Fréménil et déjà à 4 ans , il perd sa maman Germaine née MANONVILLER (1894- 1936) . Son père René HENRY (1893- 1975) agriculteur à Fréménil lui apprend de bonne heure ce beau métier de cultivateur.

Souvenir d’une enfance fréméniloise : avec Marcel HENRY, Germain BENOIT et moi-même nous faisions des parties de “cul-pélote” ( nom de baptême donné par Marcel !!) dans une ancienne carrière aux pentes bien marquées, terrain situé à l’emplacement de l’actuelle maison, 1bis Grande Rue. Le jeu consistait en une partie de culbutes tête la première et roulant sur le dos. La partie était quelquefois interrompue par le père de Marcel , René HENRY qui préférait le voir “vider le fumier derrière le cul des vaches !!” C’était l’époque de l'insouciance propre à la jeunesse.

Il fait sa scolarité à l’école communale de Fréménil , puis après un passage à St Pierre Fourier à Lunéville, le voilà lancé dans la vie agricole aux côtés de son père qui lui fait profiter de son expérience.

Les hasards de la vie vont lui faire connaître un service militaire prolongé par les événements meurtriers de la guerre d’Algérie dont il a gardé des souvenirs pénibles et durables.

Revenu à la vie civile, c’est son travail dans les champs qu’il réalise avec fierté, surtout à cette époque où les chevaux sont les acteurs fidèles avant l’arrivée des tracteurs modernes.

Moissons 1987 02, août 2011

Marcel et vaches, janv. 2011

Marcel a toujours aimé les chevaux, ces compagnons à quatre pattes qu’il savait éduquer.

Le 12 Avril 1958, Marcel prend pour épouse Suzanne GERARDIN de Vathiménil. De cette union, ils auront la joie d’avoir en 1962 un fils Yvan. Le 14 Juin 1972, Yvan sera victime à l'âge de 10 ans d’un accident de Mobylette dont il gardera un important handicap toute sa vie. Il décédera le 4 Janvier 2019 à l’âge de 56 ans.

De cette période douloureuse, un fils unique handicapé, auquel il faut consacrer des soins suivis et constants, aura marqué la vie du couple. Marcel en était affecté au plus profond de lui-même; bien qu’il se soit investi pendant 36 années au sein du conseil municipal local ( de 1965 à 2001) ainsi que dans plusieurs associations agricoles.

Fidèle à son village, il savait en rappeler l’histoire, et la faire découvrir aux jeunes générations qui l’écoutaient avec attention.

Un accident vasculaire cérébral l’a obligé à l’hospitalisation à Lunéville puis à Nancy où il est décédé le 30 Juin 2020 à l’âge de 88 ans.

Parodiant l’humoriste COLUCHE, qu’il citait fréquemment, en rappelant brièvement la vie de Marcel, faite de joies et de peines : “C’est l’histoire d’un mec !!” C’était mon ami……

Gardons l’image “ du Marcel” toujours coiffé d’une casquette…

deces-de-marcel-henry-photo-er-dr-1593618465.jpg, juil. 2020

Au revoir Marcel, nous ne t’oublions pas,

Repose en Paix …

Condoléances à la famille.

Jean SPAITE Juillet 2020

Crédits photographiques : 

  • L'Est Républicain du 2 Juillet 2020, Edition de Lunéville.
  • Marcel aux commandes de sa moissonneuse-batteuse JOHN DEERE 430 (Photo personnelle 2011)
  • Photo de Marcel et son troupeau de vaches (Idem 2011)

samedi, juin 20 2020

Elections municipales 2020 : Election du maire, conseil municipal et commissions

Par nos articles du 10 Juin 2020, nous avons rapporté la constitution de la nouvelle équipe municipale. Le compte-rendu des réunions du Conseil Municipal des 23 et 29 Mai 2020 “distribué dans tous les foyers” nous donne des compléments d’information, notamment dans la désignation des délégués et des membres des commissions communales.

ELECTION DU MAIRE ET DES ADJOINTS

  • L’élection du maire a eu lieu sous la présidence du doyen d’âge (En l'occurrence Mr Didier ADAM 60 ans ) (1)
  • Mme Nicole MILBACH ayant obtenu la majorité des suffrages (8 voix ) a été proclamée Maire.
L’élection des adjoints a donné les résultats suivants :
  • 1ère adjointe : Mme Virginie MARCEL ( 7 voix )
  • 2 e adjoint : Mr Francis CROUZIER ( 9 voix )
  • 3 e adjoint : Mr Didier ADAM ( 8 voix )
DESIGNATION DES DÉLÉGUÉS
  • Syndicat des Eaux de Manonviller - Ogéviller
    Titulaires : Gérald NEIGE , Adrien CROUZIER Suppléant : Francis CROUZIER
  • Syndicat intercommunal scolaire de Bénaménil
    Titulaires : Virginie MARCEL , Pascal NEIGE Suppléant : André DOIZENET
  • Syndicat intercommunal scolaire d’Ogéviller
    Titulaires : Nicole MILBACH , Virginie MARCEL Suppléant : Nicolas LEDIG
  • Syndicat de gestion des Ouvriers Intercommunaux
    Titulaires : Didier ADAM , Nicolas LEDIG Suppléant : Laurent ISSELÉ
  • Désignation des délégués de la SPL X DEMAT
    Il s'agit de la Société Publique Locale des Services Numériques- Dématérialisation dont le rôle est la gestion informatique des affaires communales ainsi que la dématérialisation pour les collectivités par les collectivités.
    Titulaire : Francis CROUZIER Suppléant : Nicolas LEDIG
  • Désignation des délégués de la SPL INPACT
    Il s'agit de la Société Publique Locale pour accompagnement des Collectivités Territoriales qui a la charge du Service d’aide en matière de gestion des ressources humaines, prévention des risques professionnels, de gestion des organisations et de gestion des données. Titulaire : Kurt MILMINE Suppléant : André DOIZENET
  • Désignation des représentants au sein de MMD 54
    (Meurthe et Moselle Développement 54)
    C'est l'Agence technique départementale (ADT ) créé en 2014 par Département de Meurthe-et-Moselle pour apporter aux collectivités des moyens en ingénierie opérationnelle. Elle apporte aides et conseils dans les domaines suivants :
    - Administratif et financiers
    - Eau et Assainissement
    - Urbanisme et Voirie
    - Ingénierie de projet
    Titulaire : Nicolas LEDIG Suppléant : Adrien CROUZIER
DÉSIGNATION DES MEMBRES DES COMMISSIONS COMMUNALES
  • COMMISSION TRAVAUX :
    Didier ADAM, Nicolas LEDIG, Francis CROUZIER, Laurent ISSELé, André DOIZENET
  • COMMISSION SALLE COMMUNALE:
    Virginie MARCEL, Kurt MILMINE
  • COMMISSION FORÊT :
    Didier ADAM, Adrien CROUZIER, Francis CROUZIER, André DOIZENET, Laurent ISSELÉ
  • COMMISSION FÊTE et CÉRÉMONIE :
    Virginie MARCEL, Kurt MILMINE
  • COMMISSION BIBLIOBUS :
    Nicole MILBACH
  • COMMISSION ENTRETIEN / EMBELLISSEMENT:
    Virginie MARCEL, Francis CROUZIER, Kurt MILMINE, Didier ADAM, Laurent ISSELÉ
  • COMMISSION APPEL d’OFFRES :
    Titulaires: Nicolas LEDIG, Pascal NEIGE, Gérald NEIGE
    Suppléants : Adrien CROUZIER, Francis CROUZIER, André DOIZENET
  • COMMISSION COMMUNICATION / SITE WEB / INFORMATIQUE :
    Francis CROUZIER, Adrien CROUZIER, Virginie MARCEL
  • COMMISSION LOCATION des LOGEMENTS COMMUNAUX :
    Didier ADAM, Nicolas LEDIG, Gérald NEIGE
INDEMNITÉS DES ÉLUS
Considérant que le maire va percevoir une indemnité de fonction fixée à un taux maximal de par la loi et que le conseil municipal n’a pas à délibérer sur ce taux et ne peut de lui-même la diminuer, le conseil municipal, par 9 voix pour et 2 abstentions , a fixé les taux suivants :
  • 1er adjoint : 5 % de l’indice brut terminal de la fonction publique
  • 2e adjoint : 1,6 % de l’indice brut terminal de la fonction publique
  • 3e adjoint : 1,6 % de l’indice brut terminal de la fonction publique
On peut retrouver les indemnités de fonction brutes mensuelles des élus pour les communes de moins de 500 habitants sur le site des collectivités locales

                            Taux maximal          Indemnité brute en Euros            
                            en % de l’indice      par mois      par an
Pour fonction de Maire
(Article L 2123- 23 du CGCT)     25,5%            991,80 €      11.901,57 €
Pour fonction des Adjoints (Article L2123- 24 du CGCT )      9,9%            385,05 €       4.620,61 €
NOTA : (1) Présidence en début de réunion : Didier ADAM doyen d’âge.
Jean SPAITE 18 Juin 2020

mercredi, juin 10 2020

Et maintenant, au travail !...

Nous avons rapporté récemment la publication, le Vendredi 5 Juin 2020, de la nouvelle équipe municipale fréméniloise avec à sa tête Nicole MILBACH dans les fonctions de Maire.

Le Dimanche suivant , soit le 7 Juin , nous avons eu la surprise de voir aux quatre coins de la commune les membres du nouveau conseil municipal accompagnés de leurs familles et de leurs amis s’activer à un gros travail consistant au nettoyage , tonte des surfaces engazonnées, remise en état dans le cadre de l’embellissement du village nécessaire depuis un certain temps.

Une mention spéciale pour le cimetière dont le square et le monument aux morts étaient jusqu’alors particulièrement délaissés.

En une matinée de travail bénévole et efficace, le village a retrouvé une belle présentation.

Il reste encore beaucoup à faire , mais cette “ opération inattendue “ permet d’augurer avec confiance une suite positive pour le programme prévu.

Jean SPAITE Juin 2020

Elections municipales 2020

Les élections municipales du 15 Mars 2020 avaient donné les résultats suivants :

Elections municipales du 15 Mars 2020
11 sièges - 220 Habitants
Inscrits 175 - Votants 147 - Participants 84%
Exprimés 146 - Blancs 1 - Nuls 0
Pas de second tour

Comme suite logique des élections municipales du 15 Mars 2020, la population fréméniloise attendait avec impatience la constitution du nouveau Conseil Municipal retardé du fait de confinement motivé par l’épidémie de COVID 19.

Nicole Milbach Maire Fremenil 200605.jpg, juin 2020

C’est donc le Vendredi 5 Juin 2020 ( soit 2 mois ½ plus tard ) que le nouveau conseil ( 11 sièges ) a été publié , dont voici le détail:

  • Maire : Nicole MILBACH * 54 ans , Aide soignante
  • 1ère adjointe : Virginie MARCEL * 40 ans , Rédactrice territoriale au Conseil Départemental
  • 2e adjoint : Francis CROUZIER 53 ans , Informaticien
  • 3e adjoint : Didier ADAM 60 ans , Pompier Retraité
Nous retrouvons les 7 conseillers complétant l’équipe d’élus :
  • Adrien CROUZIER 22 ans , Technicien des eaux
  • Nicolas LEDIG 37 ans , Commercial
  • Laurent ISSELE 47 ans , Chauffeur routier
  • André DOIZENET 55 ans , Métallier
  • Kurt MILMINE 35 ans , Chef de culture en association
  • Gérald NEIGE 41 ans , Psychothérapeute
  • Pascal NEIGE * 36 ans , Responsable agence bancaire
Il reste à désigner les membres des différentes commissions communales ( Tous travaux, Location salle communale, Forêt, Étang, Fête / Cérémonies, Bibliobus, Entretien / Embellissement du village, Appel d’offres, Carte communale ) ainsi que les délégués aux différents syndicats ( Eaux, Scolaire, Gestion ouvriers communaux, Défense Armée, CCAS )

Nous ne manquerons pas d’informer nos lecteurs internautes de la suite apportée.

Et surtout, nous souhaitons BON COURAGE à la nouvelle équipe pour réaliser un travail constructif.

Nota: * Conseiller sortant

Jean SPAITE Juin 2020

Crédit photographique : Photo l'Est Républicain

lundi, mars 30 2020

La treille et l'espalier

Avec un titre pareil, on s’attend à découvrir une fable, peut-être même une poésie.

Il s’agit simplement de rappeler sur les murs de nos maisons villageoises la présence des treilles de vigne arborant des grappes de raisin succulent, mais aussi des poiriers taillés en espalier produisant des fruits qui font honneur au propriétaire de la maison.

Cela, c’était dans le temps, car de nos jours, ces ornements fruitiers ont disparu pour la plupart.

treille_facade.jpg, mar. 2020

Le collectionneur de cartes postales anciennes, à l’examen de vues de nos villages, découvrira facilement ces deux objets qui décoraient les façades des maisons tout en procurant un dessert apprécié au moment de la récolte.

On peut dire qu’ils ont accompagnés le parcours de vie de l’habitant puisque l’un comme l’autre ont été planté avec soins, ont demandé un certain temps avant de produire des fruits à l’habitant des lieux, lequel était si fier de montrer son raisin délicieux ou sa belle poire fondante qu’il cueillait lui-même.

Les années passant, cette récolte fruitière a été exécutée par ses enfants, plus agiles que lui sur l’échelle, puis la vigne tout comme le poirier sont parvenus à ses héritiers après le départ du planteur…

Les rénovations des façades des maisons de manouvriers, tout comme celles des laboureurs plus aisés, les transformations mêmes des constructions des siècles anciens, ont conduit à la suppression de la treille de vigne. Le poirier séculaire a rendu orphelin le mur dont l’état méritait un crépissage…

J’ai pourtant gardé un morceau du fût de l’arbre fruitier en projetant un jour d’en faire une sculpture pour ne pas oublier le poirier centenaire…

Ainsi voilà la fin de la fable de “ La Treille et de l’Espalier” .

Jean SPAITE Mars 2020

mardi, mars 17 2020

Elections municipales 2020 - Résultats

Voici les résultats des élections municipales du 15 Mars 2020 qui se sont déroulées dans un climat particulier conséquence de l’épidémie de coronavirus qui sévit en Asie, en Europe , créant une crise internationale.


Si le chiffre des abstentions pour la France est élevé pour l’ensemble du pays, nous avons l'avantage  de noter une participation relativement importante de 84% pour notre commune qui relève des communes de moins de 1000 habitants.


Ces résultats permettent d’annoncer qu’il n’y aura pas de second tour. Il restera en interne, dans le groupe des récents élus, de désigner la personne remplissant le rôle du Maire pour le nouveau mandat de 6 années...  Lourde responsabilité.


Elections municipales du 15 Mars 2020


FREMENIL

11 Sièges  - 220 Habitants

Maire sortant : P. Louis-Castet

CC de Vezouze en Piémont

Inscrits :    175 Votants:  147 Participation:  84%

Exprimés: 146       Blancs : 1 Nuls :    0

Pas de second tour.


11 Candidats Élus :

Liste I

Francis CROUZIER    99 voix (53 ans)     Informaticien  

Virginie  MARCEL 97   “ * (40 “ )       Rédactrice territoriale      

Nicole    MILBACH 87   “ * (54 “ )       Aide soignante

Adrien   CROUZIER 86   “ (22 “ )       Technicien des eaux

Didier    ADAM     85 “ (60   “ ) Retraité

Nicolas  LEDIG     85 “ (37  “ ) Commercial

Laurent  ISSELé     84 “ (47  “ ) Chauffeur routier

André   DOIZENET 78   “ (55 “  ) Métallier

Liste II

Kurt MILMINE        78 “ (35 “ )     Chef de culture en association

Gérald NEIGE     76 “ (41  “ ) Psychothérapeute

Pascal NEIGE 74 “ * (36  “ ) Responsable agence bancaire   

        

9 Candidats Non-Élus :

Liste I

Elodie MALGRAS     72 voix (25 ans) Adjointe territoriale d’animation

Sylvie  FLEURICHAMP 66   “ (73 “  ) Retraitée

Pierre    DISCOURS 63   “ (38 “ )      Responsable d’agence

Liste II

Florent   BRUNETTE 64 “         (48 “ ) Formateur transport logistique

Jacky    FLEURY 62   “ * (58 “ )   Artisan publicitaire

Patrick LOUIS-CASTET 62   “ * (72 “ ) Retraité

Raphaël  HANZO 61   “ (38 “ )    Chargé d’affaires

Yvon       RAMOS 58   “ * ( 78 “ )    Retraité

Steve     SOIGNOT 50   “ ( 23 “ )    Mérandier 

[  * conseiller sortant   ]


Nous félicitons les élus et leur souhaitons beaucoup de succès dans leurs nouvelles missions.


Jean  SPAITE   Mars 2020

- page 1 de 9