Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, décembre 2 2019

Notre patois lorrain (25ème partie)

Patois_Lorrain.gif, janv. 2015

Nous glanons toujours des mots, des expressions de notre patois lorrain qui a grand besoin de ne pas rester oublié.  Voici les fruits de notre dernière récolte :

  • RECASER  (recasé)              verbe    --->  Se remettre en couple, se remarier.
    “ Le gros Germain s’est recasé avec la petite Juliette”
  • FOUILLER                             verbe     --->  Bêcher. “C’est le moment de fouiller son jardin”
  • TOURNANTS                 Nom pluriel    ---> Tourments, soucis.
    “ Le gamin-là, il lui cause que des tournants”
  • TOUILLER                                 verbe    ---> Remuer avec une cuillère
  • Un TORCHON de PLANCHER   Nom   ---> Une serpillère
  • ZÔNÉ                            adjectif   ---> “L’est pas un peu zôné le gosse-là ?”
    “N’est-il pas un peu fou le gamin-là ?”
  • Une TOZÉE                 Nom féminin   ---> Une correction sévère- Une bonne gifle.
  • Le TRINGELT               Nom masculin   ---> Le pourboire
  • ENQUEUGNÉ             adjectif    ---> Sale, malpropre , encombré
  • Un BROUILLARD à  COUPER au COUTEAU  ---> Un brouillard épais.
    Expression lorraine , mais commune à bien des régions.

Jean  SPAITE   Novembre 2019

jeudi, novembre 14 2019

C'est vous qui le dites... (Novembre 2019)

Pour le mois d’Octobre nous avons retenu 13 Votes :

  • Comprenez-vous l’immense hommage populaire rendu à Jacques Chirac ?
    OUI: 59% NON: 36% Sans opinion: 5% 243 votes ER du 1/10/2019
  • Doliprane, Aspirine, Advil...l’accès à ces médicaments est-il trop facile ?
    OUI: 48% NON: 45% Sans opinion: 7% 1608 votes ER du 5/10/2019
  • Meurtre d’un ado devant son collège: faut-il renforcer la sécurité aux abords des établissements scolaires ?
    OUI: 68% NON: 26% Sans avis: 6% 1289 votes ER du 6/10/2019
  • Soutenez-vous l’action des agriculteurs qui veulent sensibiliser le public à leur détresse ?
    OUI: 70% NON: 26% Sans avis: 4% 2994 votes ER du 10/10/2019
  • Faut-il interdire les véhicules au diesel dans les villes ?
    OUI: 18% NON: 79% Sans avis; 3% 2215 votes ER du 16/10/2019
  • Comprenez-vous la colère et le désarroi des pompiers ?
    OUI: 90% NON: 8% Sans opinion: 2% 2111 votes ER du 17/10/2019
  • Trouvez-vous normal que les radars puissent désormais flasher les conducteurs sans assurance ?
    OUI: 88% NON: 10% Sans avis: 2% 2493 votes ER du 18/10/2019
  • Faut-il appliquer le principe de précaution et interdire la cigarette électronique ?
    OUI: 61% NON: 27% Sans avis: 1% 1727 votes ER du 19/10/2019
  • SNCF: Pensez-vous que la grève est illégale ?
    OUI: 56% NON: 39% Sans avis: 5% 1973 votes ER du 21/10/2019
  • Grippe: faut-il, selon vous, se faire vacciner ?
    OUI: 53% NON: 39% Sans avis: 8% 1913 votes ER du 22/10/2019
  • Energies: croyez-vous à la rentabilité du solaire et de l’éolien ?
    OUI: 36% NON: 58% Sans opinion: 6% 1796 votes ER du 24/10/2019
  • Faut-il allonger le mandat du président de la République à six ans comme le propose François Hollande ?
    OUI: 20% NON: 75% Sans opinion: 5% 2220 votes ER du 25/10/2019
  • Le passage à l’heure d’hiver a-t-il des répercussions sur votre vie quotidienne ?
    OUI: 53% NON: 44% Sans opinion: 3% 1723 votes ER du 28/10/2019

ENFIN, c’est vous qui le dites…

Jean SPAITE Novembre 2019

mercredi, novembre 13 2019

Graines d'essentiel

“Graines d’essentiel“ , telle est l’enseigne de l’épicerie itinérante qui dessert le Lunévillois depuis le Versailles lorrain jusqu’aux ruines du vieux château qui domine la cité blamontoise.

De quoi desservir les nombreux villages qui sont dépourvu de commerce en local.

L'épicerie Itinérante est basée à REILLON ( 54450 ) et c’est Laeticia CARCIOFI qui dirige sa petite entreprise, boutique Bohême Est Responsable, établie dans le cadre de l'Économie Sociale et Solidaire.

Laeticia vous propose des produits locaux Bio en majorité et sans emballage superflu. Elle s'approvisionne aussi à la Fromagerie de la Meix (SARL) 2bis Grande Rue à REILLON pour vous offrir différents fromages ainsi que des yaourts fabriqués sur place.

Pour en savoir plus et notamment arrêter un rendez-vous dans votre village, contactez Laeticia CARCIOFI à REILLON Tel. 06.27.41.35.94. Il y a même une page Internet, hélas sur Facebook... mais il semble qu'un "vrai" site, qui n'oblige pas à s'inscrire sur l'aspirateur de vie privée qu'est Facebook soit en voie de création : http://www.grainesdessentiel.fr

Soulignons cette initiative commerciale qui mérite d’être connue et soutenue.

La clientèle existe.

Jean SPAITE Novembre 2019

mercredi, novembre 6 2019

De tout un peu... (Novembre 2019)

Du pain bio en habit d'Halloween :

Dans notre récent article “Un beau village… et son auberge“ , nous avions évoqué les producteurs des environs.

Pour le pain, nous citions le GAEC des Grands Prés à VÉHO où Lorène RENARD produit dans sa boulangerie paysanne un pain apprécié par ses fidèles clients.

Pour la Toussaint, Lorène RENARD a décoré ses boules d’un dessin à la farine d’une chauve-souris ou d’une araignée, bien comestible évidemment.

Félicitons la boulangère talentueuse pour son initiative.

La clientèle a bien aimé! L’est Républicain édition Lunéville en a fait écho le 2/11/2019.

Des élus au travail :

C’est à LEBEUVILLE (54740), village de 175 habitants, que l’Est Républicain, édition Lunéville du 4/11/2019 nous transporte avec une photographie du groupe d’élus et de bénévoles qui ont mis la main à la pâte . En l'occurrence le nettoyage d’automne du village a été réalisé par le maire, ses conseillers et des bénévoles pour effectuer ce travail d’une matinée, de 8H30 à midi.

Bel exemple à souligner et… à imiter, surtout à une époque où les crédits sont limités.

Les teinturières de Blémerey :

Tout près de chez nous, à BLEMEREY, Delphine DELAVALLADE et Sibille BOTTARO ont créé leur atelier de teinture dans l’ancien préau de l’école du village.

En se réappropriant le savoir- faire des anciens, les deux teinturières ont établi leur “Atelier Alternative Couleurs” ayant comme base l’utilisation des fleurs, des feuilles, de l’écorce, des racines, du bois de coeur des végétaux pour obtenir des teintes “vibrantes, vivantes”, de chaudes couleurs appréciées des couturiers.

Cette initiative artistique aux références très nature mérite d’être connue.

Jean SPAITE Novembre 2019

dimanche, novembre 3 2019

Le blockhaus Ouest a retrouvé sa pancarte historique

Nous vous avions informés (article du 17 Octobre 2017) de l’installation d’un poteau support d’une pancarte signalant le blockhaus OUEST ouvrage latéral au CD19 A.

Cette innovation a été complétée par l’installation sur le montant du poteau support d’une plaquette imprimée donnant l’historique de l’ouvrage.

Les nombreux visiteurs des vestiges de la première guerre mondiale appréciaient les renseignements fournis.

Début Octobre 2019 nous avons constaté la disparition regrettable de cette plaquette.

Nous ne pouvions pas laisser l’espace vacant.

BlockhausOuest1910.jpg, oct. 2019

Fort heureusement, une nouvelle plaquette vient d’être reproduite et installée sur son support pour la satisfaction des visiteurs de l’ouvrage fortifié, en conservant fidèlement le souvenir des Poilus de 14-18 .

Jean SPAITE Octobre 2019

vendredi, novembre 1 2019

De tout un peu : les microbrasseries

Chaque jour, nous découvrons notre région.

Les brasseries fleurissent dans notre environnement.

Elles produisent un nectar apprécié de tous les temps, mais qui se réduisaient ces dernières décennies à la production industrielle (exemple, la brasserie de Champigneulles ).

A côté de ce géant, des amateurs éclairés et compétents ont créé des microbrasseries qui essaiment petit à petit et proposent une gamme nouvelle du breuvage avec des parfums très différenciés.

Voici une liste des producteurs près de chez nous.

Cette liste n’est pas exhaustive car, au fil des mois, de nouvelles microbrasseries se révèlent au grand jour pour le plaisir de nos palais.

A quand à FREMENIL ?

  • DOMJEVIN (54450) Mr BECKER 68 Grande Rue
    produit la bière “ Bonne Fontaine- La Rusée “
    il est par ailleurs distillateur.
  • OGEVILLER (54450) L’entreprise NOEL NICOLAS- SARAH 43 Rue du Château
    dirigée par Mme Sarah Nicolas ELEOS
  • VERDENAL (54450) Mr Sébastien Albert FRIANG et son épouse Alexandra née SCHIFFMACHER 12 bis Rue du Pont de la Côte
    produisent “La Taverne qui mousse”
  • EINVILLE au jard (54370) Mr Eric MARCHAL 2bis Rue Aristide Briand
    dirige la microbrasserie MARCHAL
  • BLAINVILLE sur l’eau (54360) La microbrasserie “Le Paradis” 1 Rue de la Filature
    dirigée par JACOBI Marjorie
    produit la bière “Le Paradis”

Et maintenant, devant un verre d’une bière bien de chez nous, nous pouvons dire :

A VOTRE SANTÉ...

Jean SPAITE Novembre 2019

jeudi, octobre 31 2019

On aura tout vu

Sous le titre “Contradictions”, nous avons relaté le 16 Juillet 2018 les nombreuses demandes de dons pour sauver les populations des pays de la famine, alors que, dans notre pays, une abondante publicité est faite “pour maigrir“ si vous voulez vivre longtemps !!

Hélas, ce n’est pas le seul paradoxe en ce bas-monde !!

  • Au sujet des contradictions, dans le domaine “Hommes-Femmes”, nous assistons à une prestation différente.
    De tout temps , les humains ont cherché tous les moyens pour “rester jeune longtemps”.
    Les femmes s’en sont toujours bien tirées et surtout ces temps derniers où les produits de beauté et les soins répondent à tous leurs désirs. Oui, les femmes restent jeunes, donnent une présentation de beauté reconnue : elles sont jolies.
  • Qu’en est-il des hommes ?
    Depuis une paire d’années, il existe une “mode des barbus”.
    Pendant un siècle on a proscrit la barbe chez les hommes parce qu’elle vieillissait le personnage.
    De fait, si vous regardez des photos des siècles passés, les barbus étaient majoritaires , et paraissaient tous vieux.
    Nous avons connu le siècle des rasoirs et des lames Gillette avec un visage net, soigné, tout au plus tolérant pour la moustache à l’Italienne.
    Et ces temps derniers nous assistons à une montée en nombre de “ jeunes barbus”, d’un aspect “ vieux avant l’âge” !

Nous sommes en pleine contradiction ! Pour des gens qui veulent toujours rester jeunes !

Enfin , on aura tout vu:

ELLES, restent jeunes et longtemps... Tant mieux.

EUX, ils font vieux...et pour longtemps… Tant pis.

Comme le dit un certain humoriste: ENFIN , c’est vous qui voyez…

Jean SPAITE Octobre 2019

Enfin, la presse en parle !

Sous le titre “Un calvaire et une Pietà de plus de 300 ans“, à la rubrique “Histoire”, l’Est Républicain du Dimanche 27 Octobre 2019, édition de Lunéville, publie un article digne d’intérêt.

D’habitude les lecteurs ont droit au traditionnel méchoui, quand ce n’est pas la chronique des chiens écrasés.

Aujourd’hui, nous avons plaisir à souligner la parution d’une page d’histoire relative à la Pietà sise au pied du calvaire daté de 1705. Ce monument encastré dans le mur soutenant l’ancien cimetière qui entourait l’église jusqu’en 1887 est souvent appelé “ le calvaire de l’église”.

La page d’histoire du quotidien régional évoque l’église abritant le tableau représentant Saint Pierre, patron de la paroisse ainsi que la chaire à prêcher du XVIIIe siècle avec les mobiliers classés monuments historiques.

La visite du village permet de citer la porte monumentale rue de la Prairie endommagée au cours de la première guerre mondiale ainsi que “les blockhaus , vestiges des fortifications militaires de la grande guerre“.

N’hésitons pas à féliciter le journaliste auteur d’un tel écho inattendu qui offre l’occasion de découvrir les richesses historiques de notre église , mais aussi les témoignages architecturaux de notre village qui méritent grandement une mise en valeur.

Jean SPAITE Octobre 2019

mercredi, octobre 30 2019

Bientôt les élections municipales

Les élections municipales ont eu lieu en Mars 2014 (23 et 30 Mars 2014) pour un mandat de six ans.

Les prochaines élections auront lieu en Mars 2020 (15 et 22 Mars 2020)

En Mars 2014 deux listes se sont présenté au suffrage des électeurs :

  • la liste “Expérience et mixité” menée par Patrick LOUIS-CASTET qui a obtenu 8 élus.
  • la liste “ Pour une dynamique nouvelle” menée par Eric MALGRAS qui a obtenu 3 élus

C’est donc un conseil municipal de 11 élus qui a oeuvré pendant un mandat de 6 années.

Comme il est de tradition, la campagne électorale de 2014 a fait l’objet d’une présentation sous la forme d’un tract “profession de foi “ que les anciens qualifiaient de “promesses électorales “.

Nous avons retrouvé ce tract et nous vous le présentons à 5 mois des prochaines élections qui engagent l’avenir d’une commune .

Document-PLC-2019.jpg, oct. 2019

Pour compléter ce document, voici le "trombinoscope" des 11 candidats de l'époque dont 8 seront les heureux élus.

                  (7)    (8)     (9)    (10)   

                                                      (11)

  (1)     (2)    (3)    (4)    (5)    (6) 

1 -  Françoise NEUMANN       34 ans     Secrétaire
2 -  Marie-Claire DOIZENET   48 ans      Employée de maison
3 -  Nicole MILLBACH             48 ans      Aide soignante
4 -  Jacky FLEURY                  52 ans     Artisan publicitaire
5 -  Patrick LOUIS-CASTET    60 ans     Retraité- Ancien cadre technique
6 -  Yvon RAMOS                    73 ans     Retraité
7 -  Pascal NEIGE                    40 ans     Responsable d’agence bancaire
8 -  Olivier RAINVILLE             43 ans     Chef d’équipe
9 -  Florent BRUNETTE           42 ans     Conducteur PL- Co-gérant EIRI
10- Fabrice THURIOT              43 ans     Employé commercial
11- Elodie LEFEVRE                37 ans    Conseillère financière

Jean SPAITE Octobre 2019

dimanche, octobre 13 2019

Pour les amoureux des trains (Octobre 2019)

Un jour, une histoire.

C’est sous cette rubrique que l’Est Républicain du Samedi 5 Octobre 2019 page 32 nous rapporte un texte d’une pleine page avec pour titre :“Michel VOGT, un tempérament du rail”.

Comme il est peu fréquent de trouver un article dans la presse quotidienne défendant le chemin de fer alors qu’il n’est pas rare d’évoquer les trains en retard, nous nous faisons un devoir de faire un écho de cette présentation.

Le Verdunois Michel VOGT est un ardent défenseur du chemin de fer et a réussi notamment le maintien d’un aller-retour le week-end de Verdun à Nancy face à une menace de suppression.

Notre région Lorraine est desservie par la ligne à grande vitesse TGV Est avec un arrêt en pleine campagne à Louvigny dont le seul accès est routier, alors qu’une gare ferroviaire située à VANDIÈRES était prévue et a même fait l’objet de travaux provisoires d’un montant de 24 M Euros.

Cette gare d’interconnexion offrant l’avantage d’un rabattement facile des trains venant de Luxembourg, Thionville, Metz, Nancy, Lunéville,St Dié, Epinal, Toul, Bar le Duc, Verdun, Conflans Jarny,Longwy, autant de trafic qui ne viendrait pas s’engluer sur des routes et autoroutes déjà saturées.

PlanInterconnexionVandiere01.jpg, oct. 2019

Le Rail joue-là son rôle de transport respectueux de l’énergie, sécuritaire et non polluant tout en libérant le réseau routier surchargé.

Sur ce sujet, Michel VOGT a obtenu un entretien important avec Mr Jean ROTTNER,Président de la Région pour lui remettre une pétition , en marge de 227 motions de communes et d’intercommunalités favorables à la mise en place définitive de la gare TGV à VANDIÈRES.

Souhaitons que la voix de la raison soit enfin entendue et que la réalisation de cette gare soit enfin concrétisée.

En plus de cet important dossier de la gare de VANDIÈRES, Michel VOGT travaille au devenir de la ligne Nancy-Belfort avec son raccordement sur MEROUX gare TGV BELFORT-MONTBELIARD, sans oublier la ligne NANCY-Mirecourt-Vittel-Contrexéville -MERREY dont la partie PONT St VINCENT- VITTEL est aujourd’hui hors service en longue attente de travaux de rénovation.

Il est curieux de constater qu’en notre XXIe siècle, en raison d’absence du financement suivi de travaux d’entretien, on en est conduit à réduire la vitesse des trains (V40 ), puis devant l’évasion consécutive de la clientèle, on en arrive à fermer la ligne. Le voyageur-usager reprenant alors sa voiture personnelle avec une relative liberté mais aussi avec les dangers de la route, route qu’il doit partager avec les nombreux poids lourds par tous les temps, et qui coûte cher à entretenir au contribuable.

Mais nous ne sommes pas hélas en un monde raisonnable !!!...

Cette absence de politique d’aménagement des territoires est à l’origine des déserts ruraux.

Notre pays consacre beaucoup d’efforts et de financements pour la route , et si peu pour le rail.

Espérons en une réalisation prochaine des travaux de rénovation de la ligne 14 entre PONT St VINCENT et VITTEL et en une reprise logique de sa desserte au service de l’économie régionale.

Nous souhaitons à Michel VOGT la réussite de son remarquable travail de défense du chemin de fer au bénéfice de l’ensemble de nos concitoyens.

Jean SPAITE Octobre 2019

vendredi, octobre 11 2019

Patrimoine : des églises et des hommes

F01.jpg, fév. 2009

A l’approche de nos villages, la vue panoramique découvre toujours une construction qui dépasse les bâtiments recouverts de tuiles :

c’est l’église dont le clocher pointé vers le ciel rassemble autour de lui les maisons de chez nous et par delà, les hommes.C’est un lieu de culte bâti par nos ancêtres, mais c’est un bien collectif qui fait partie de notre patrimoine.Il peut abriter, comme c’est le cas en notre village, des trésors artistiques “classés Monuments Historiques”, mais dans tous les cas, il mérite un entretien continu en fidélité aux générations qui nous ont précédé et qui en ont assuré la construction.

La création de notre village remonte à l’époque gallo-romaine.Les premiers habitants venus se fixer en ce lieu se situent entre l’an 500 et l’an 1000.En 1034, Fréménil existait déjà (Titre de l’Abbaye de Saint Rémy de Lunéville).Les premiers chrétiens se sont réunis dans une des maisons pour prier.La première église a dû accompagner bientôt la création du village.En 1698 on cite le nom du premier curé: le Sieur SIMONET curé de Bénaménil et de Fréménil. La première église de Fréménil a été érigé avant 1706 mais c’est le 17 Novembre 1706 qu’aura lieu le baptême de la cloche ayant pour nom : Renée.

Cet édifice a traversé les événements dramatiques conséquences des guerres et des épidémies qui se sont succédées du XIe au XVIIIe siècle :La malheureuse Lorraine a été la proie à toutes les calamités et c’est vraisemblablement au cours de cette sinistre période que l’église primitive a été fortement endommagée, sinon détruite, sauf le clocher, nécessitant la reconstruction totale de l’édifice qui n’aura lieu qu’en 1766 avec les Révérends Pères Bénédictins de Senones.

La bénédiction du Saint-lieu dédié à Saint Pierre aux liens a été célébrée le 30 Octobre 1766.

Nous voici au XXIe siècle. Depuis des années les dégradations de l’édifice se sont suivies sans engendrer des chantiers indispensables de rénovations. Seules des initiatives bénévoles concernant le portail de l’église, son hall d’entrée et le calvaire extérieur ont été effectives.A l’intérieur de la nef, la magnifique chaire à prêcher datant du XVIIIe siècle (1770-1790) classée MH (22/07/1983) mérite une sérieuse remise en état notamment la repose de l’ange sculpté présent sur la partie supérieure du pavillon. Le non-moins magnifique tableau peint représentant Saint Pierre aux liens avec encadrement en bois sculpté doré est rehaussé de glaces biseautées, situé en arrière plan du maître-autel, classé MH ( 23/09/1981), relève d’une rénovation.

Ces différents mobiliers historiques, de même que l’ensemble de l’édifice ont fait l’objet d’une visite de Mr Gilles SOUBIGOU conservateur MH à la DRAC de Metz le 27/04/2011 donnant lieu à un compte-rendu adressé à la Mairie de Fréménil.

Dans toute notre région du Lunévillois, nous notons l’intervention de la Fondation du Patrimoine à la demande de plusieursmunicipalités pour participer à la remise en état des églises et des mobiliers historiques qui y sont abrité. Nous pourrions espérer une intervention en local pour sauver les lieux en commençant par la couverture de l’édifice pour assurer une protection efficace contre la pluie.

Eglise2014_01.jpg, fév. 2014

Nombreux sont les internautes qui viennent sur notre site pour “visiter l’église St Pierre aux liens”.Nous vous rappelons que vous pouvez trouver réponses à vos questionnements en cliquant sur le lien suivant : Articles du site concernant l'église de Fréménil

Nous souhaitons vivement qu’une réponse soit apportée à l’appel au secours de l’église Saint Pierre aux liens...

Jean SPAITE Octobre 2019

lundi, octobre 7 2019

Information pratique : déclarations fiscales et dons aux oeuvres

Chaque année vous vous montrez charitable et vous faites des dons aux associations que vous soutenez.

Grand merci pour votre action.

Souvent entendue autour de nous la réflexion :“Avec le prélèvement à la source on ne pourra plus déduire nos dons. Hé bien, on ne donnera plus !!“.Erreur : Vous pourrez toujours déduire ces dons et voici l’information pratique qui donne tous les renseignements concernant ce sujet qui vous tient à coeur.

PAS.jpg, oct. 2019

CONCLUSION :

Vous voici bien informé sur la déduction fiscale liée aux dons dans le cadre de la formule nouvelle du prélèvement à la source.Vous pouvez toujours faire vos dons aux différentes associations.Votre geste généreux se traduira par une réduction d’impôt.Au nom des associations bénéficiaires de votre geste, nous vous disons UN GRAND MERCI.

Jean SPAITE Octobre 2019

mercredi, octobre 2 2019

C'est vous qui le dites... (Octobre 2019)

Pour le mois de Septembre, nous avons retenu 14 votes :

  • Pensez-vous que la réforme des retraites peut mettre Emmanuel Macron en difficulté ?
    OUI: 68%  NON: 27%  Sans opinion: 5%     1453 votes     ER du 1/9/2019
  • Les supermarchés doivent-ils ouvrir le dimanche après-midi ?
    OUI: 15%  NON: 81%  Sans opinion: 4%     1878 votes     ER du  2/9/2019
  • Trottinettes électriques : faut-il durcir la réglementation ?
     OUI: 91%  NON: 7%   Sans avis: 2%           1921 votes     ER du 4/9/2019
  • Retraites : faut-il adopter le système à points ?
     OUI: 43%  NON: 43%  Sans opinion : 14%  1545 votes     ER du 7/9/2019
  • Téléphonie mobile 5G : pensez-vous que la profusion des ondes est nocive pour votre santé ?
    OUI: 75%  NON: 15%  Sans avis: 10%          937 votes       ER du 8/9/2019
  • Pesticide : le gouvernement doit-il interdire le traitement des cultures à proximité des habitations ?
     OUI: 90%  NON: 7%  Sans avis: 3%             1108 votes     ER du 9/9/2019
  • Êtes-vous  favorable à une troisième coupure publicitaire dans les films à la télévision ?
    OUI: 4%  NON: 95%  Sans opinion : 1%       1929 votes    ER du 10/9/2019
  • Pensez-vous que LE RETOUR DES CAFES va  REDONNER VIE AUX VILLAGES ?
    OUI: 71%  NON: 27%  Sans avis : 3%            1855 votes    ER du 13/9/2019
  • Blues des séniors : selon vous, la vie “C'ÉTAIT MIEUX AVANT “ ?
    OUI: 78%  NON: 17%  Sans opinion:  5%      1735 votes    ER du  16/9/2019
  • Croyez-vous qu’un scandale comme le Médiator puisse se reproduire ?
    OUI: 95%  NON: 3%  Sans opinion: 2%          1815 votes    ER du  24/9/2019
  • Réforme des retraites : adhérez-vous au mouvement de grève de ce mardi  24 Septembre ?
    OUI: 48%  NON: 47%  Sans opinion: 5%         1913 votes   ER du 25/9/2019
  • Selon vous, Jacques Chirac était-il le président le plus charismatique de la Ve République ?
    OUI: 61%  NON: 29%  Sans avis: 11%              2174 votes   ER du 28/9/2019
  • Croyez-vous à la baisse massive des impôts prévue dans le budget 2020 ?
    OUI: 13%  NON: 83%  Sans avis : 4%               1646 votes   ER du 29/9/2019
  • Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : craignez-vous qu’un accident de ce type              ne se produise près de chez vous ?
    OUI: 63%  NON: 30%  Sans avis: 6%                1166 votes   ER du 30/9/2019

ENFIN, c’est vous qui le dites..

Jean SPAITE Octobre 2019

jeudi, septembre 26 2019

Un beau village... et son auberge

Déjà en 2017 nous avions évoqué l’association “Beaux Villages Lorrains” regroupant de petites communes fières de leur patrimoine ( Voir nos articles “Beaux Villages Lorrains” du 27 Décembre 2017 et du 15 Avril 2017 ainsi que "Les commerces et les services à Fréménil" du 11 Juin 2017 ).

Rappelons que nous avons un patrimoine local non négligeable qui mérite d’être connu :

  • Notre église qui recèle des richesses du XVIIIe siècle, chaire sculptée exceptionnelle, maître autel et tableau de St Pierre aux liens (qui mérite d’être mis en valeur) classé Monument Historique.
  • Une série de linteaux de portes peu commune.
  • La présence de deux blockhaus de la première guerre mondiale (qui méritent une rénovation).
  • La réalisation récente d’une fresque murale peinte, inattendue dans un village.
  • N’oublions pas une magnifique fontaine restaurée en face de l’église ainsi que les vieux puits qui bénéficient d’une décoration florale, et ajoutons pour les pêcheurs l’existence de deux cours d’eau poissonneux : la Vezouze et la Verdurette.

Pour répondre aux critères de l’Association “Beaux Villages Lorrains”, il serait nécessaire de mettre en souterrain les lignes aériennes d’électricité et de téléphone, ainsi que de créer des sentiers de découvertes. Cela est réalisable.

Autre critère retenu comme indispensable: un point de restauration pour accueillir les hôtes ! Il a existé jusqu’en 1972 (Café Benoit-Visine) suivi du Petit Zinc en 1983-1987.

A ce sujet, nous faisons écho d’un article de l’Est Républicain du 11 Août 2019 ayant pour titre “ Des propositions concrètes pour sauver nos campagnes” où l’on mentionne une proposition remise le 26 Juillet 2019 à Mme Jacqueline GOURAULT, ministre de la cohésion des territoires, ayant pour objet l’idée de soutenir la création de 1000 cafés dans les campagnes dans le but de redonner du dynamisme aux centre-bourg. Ces cafés décrits comme des “espaces de convivialité multiservices” bénéficiant du soutien du gouvernement correspondent tout à fait à la résurrection du Café-auberge que Fréménil attend depuis de longues années.

La condition pour être classé dans “Les Beaux Villages Lorrains “ est de présenter un lieu de restauration, une auberge, un endroit où l’on peut s’arrêter pour manger et pourquoi pas séjourner; donc le gîte et le couvert.

La règle du jeu est de créer un local correspondant à l’usage.

Il reste à trouver la maison qui se prête à une telle transformation.

Dans ce lieu de restauration, il faut présenter des produits locaux provenant de nos artisans tout proche.

Nous pouvons proposer les producteurs suivants:

  • Pour le PAIN, au GAEC des Grands Prés à VÉHO (54450) nous avons :
    Lorène RENARD qui produit un pain fabriqué à la ferme avec farine bio, au levain naturel et cuit dans un four à bois. Sur commande par mail ou par sms au minimum 24H à l’avance pain 500 gr nature 2,50 Euros, pain 500 gr 4 graines 3,20 Euros
    Retrait les jeudis et vendredis à la ferme entre 17H et 19H,
    Lorène RENARD Tél. 06.13.91.66.59
    desgrandsprés54@gmail.com
    Faubourg St André 54450 VEHO
  • Pour les VIANDES et la CHARCUTERIE, plusieurs producteurs locaux:
    La FERME FAGNOT (Eric FAGNOT) à LEINTREY (54450)
    Viande et charcuterie de la ferme (Gaec des Fleurs)
    40 Rue des entonnoirs
    Tél.03.83.71.20.61

    Le FUME LORRAIN ( HAFFNER ) à MONTIGNY (54450)
    10 Grande Rue
    Tél. 03.83.42.10.13

    La FERME de la ROUGE MAISON ( DEDENON ) à AUTREPIERRE (54540)
    2 Route de Blamont
    Tél. 06.40.29.04.05

  • Pour les FRUITS et PRIMEURS :
    MIRO-PRIMEURS (Dominique MIRO) à LAMATH et CHANTEHEUX
    4 Rue de la Mairie 54300 LAMATH
    Tél. 08.92.97.63.36

  • Pour les FROMAGES :
    La FROMAGERIE de la MEIX ( GAEC ) à REILLON (54450)
    2 bis Grande Rue
    Tél. 03.83.42.45.01

  • Pour la BIÈRE et les BOISSONS :
    Mr BECKER à DOMJEVIN (54450)
    qui produit de la bière artisanale
    68 Grande Rue
    Tél. 09.79.19.93.98

    Les CAVES Saint CHARLES ( MEYER ) à MARAINVILLER (54300)
    nous offrent un choix de boissons diverses et réputées
    10 Rue Charles Chatton
    Tél. 03.83.42.90.05

Cette évocation, non limitative, nous permet d’avancer une solution pour répondre à ce voeu d’avoir enfin sur place, un lieu de convivialité offrant le gîte et le couvert, entrant dans une démarche de mise en valeur de notre patrimoine local, tout en faisant travailler de nombreux producteurs voisins de notre commune.

Et si la visite est satisfaisante, pourquoi pas prolonger le séjour et venir demeurer dans notre village ?...

Le recensement de la population locale en date de 2016 annonçait 235 habitants( 2017 > 238 habitants ). Les prévisions énoncées dans l’enquête de la carte communale envisagent le chiffre de 300 habitants en 2030. Et c’est bientôt…

Alors BIENVENUE AU PAYS DES PIQUANTS !.....

PS: A la lecture de ce texte, vous observerez que nous avons abordé plusieurs sujets qui se révèlent d’actualité :

  • Les Beaux villages.
  • Notre patrimoine local.
  • Le café du village et sa résurrection; on en parle beaucoup dans les médias avec la délivrance de nouvelles licences IV .
  • Les produits que l’on pourra trouver au café-auberge et ses fournisseurs locaux.
  • L’invitation à la visite de notre village et la possibilité d’y habiter.
  • Les prévisions démographiques définies par la municipalité à l'horizon 2030.

Voilà un vaste programme qui implique la mise en oeuvre d’énergies nouvelles.Faisons confiance à la jeunesse qui sait se montrer active.Espérons en l’avenir d’un BEAU VILLAGE LORRAIN .

Jean SPAITE Octobre 2019

mardi, septembre 17 2019

Notre patois lorrain : Le Père CHERRY

Le récit qui va suivre remonte au siècle dernier, vraisemblablement dans les années 1938-1939.

Le père Cherry devait avoir alors dans les environs de 80 ans. Cet ancien instituteur était né non loin de Badonviller , à Saint Maurice aux forges. Il gardait de son pays natal un amour du terroir dont le “ parlé patois “ était toujours vivant. Sa carrière d’enseignant avait pourtant été marquée par la période combattante, héritière de Jules Ferry, qui certes dispensait un savoir républicain où l’on célébrait le “ lire, écrire et compter “ , mais aussi la lutte permanente contre le patois synonyme d’ignorance. La langue française devait s’imposer.

Le père Cherry correspondait à une époque où l’on invitait les élèves à faire des dictées sans faute, lui qui se berçait dans les lectures de Victor Hugo, de Lamartine et qui évoquait dans ses conversations des répliques de Molière ou de Corneille. Cet érudit, par décision académique, avait terminé sa période active dans la capitale des ducs de Lorraine. Il était devenu nancéien et attendait sagement la fin d’une vie “ pleine d’enseignements “ selon sa formule personnelle.

En cette période du siècle passé, n’oublions pas que même si la France connaissait un exode rural au profit des villes, mais également des zones industrielles et minières, la population des campagnes restait encore importante. Comme beaucoup d’habitants des villes, le père Cherry gardait vivante ses racines rurales. Ce sentiment d’attachement au village natal, à la région, à son canton, se manifestait en ville à l’occasion de rencontre d’un “déplacé”, d’un “emigré” de son village qui se traduisait par un rapprochement : “ Tiens, vous êtes de la vallée de la Vezouze ? Et bien moi, je suis de la vallée de la Brême ! “ Et souvent cela permettait des connaissances communes de lieux, de monuments, de personnes, quand ce n’était pas des cousins ! “Allons, le monde est p’tit alleï !”... Et souvent, les mots de patois resurgissaient !

A ce propos, le père Cherry avait conversé un bon moment avec un lorrain connaisseur du pays d’origine de son interlocuteur. Salutations sympathiques clôturant cette rencontre puis traversée de la rue par le père Cherry pour regagner son logement. Attention, voilà une voiture ! Et le père Cherry de proclamer en patois avec humour:
“ Hâtons-no ! Qu’on ne se fasse mi to d'mêm’ frâler ! nemi don ! “
( Dépêchons nous ! Que l’on ne se fasse moi tout de même pas écraser ! n’est-ce pas! ) Plus exactement: que je ne me fasse pas moi-même écraser, n’est-ce pas !
Récit authentique.

Jean SPAITE Septembre 2019

mercredi, septembre 11 2019

C'est vous qui le dites... (Septembre 2019)

Pour le mois de Août 2019, nous avons retenu 14 votes.

  • Baisse d’impôts: en avez-vous profité pour consommer un peu plus ?
    OUI: 12% NON: 81% Sans avis: 7% 1178 votes ER du 1/8/2019
  • Risque d’incendies: la cigarette au volant doit-elle être interdite ?
    OUI: 71% NON: 24% Sans avis: 5% 1511 votes ER du 4/8/2019
  • Comprenez-vous les maires ruraux qui hésitent à se représenter en 2020 ?
    OUI: 90% NON: 8% Sans opinion: 2% 1560 votes ER du 8/8/2019
  • Faut-il à nouveau autoriser la vente d’alcool dans les stades, comme le demandent des députés ?
    OUI: 15% NON: 83% Sans opinion: 2% 1155 votes ER du 11/8/2019
  • Pensez-vous que le retour des bistrots redynamisera les villages ?
    OUI: 71% NON: 26% Sans avis : 3% 1078 votes ER du 12/8/2019
  • Êtes-vous favorables à la retraite par capitalisation ?
    OUI: 33% NON: 53% Sans opinion: 14% 1332 votes ER du 13/8/2019
  • Pour vos vacances, fuyez-vous les endroits trop touristiques ?
    OUI: 80% NON: 14% Sans avis: 6% 1287 votes ER du 17/8/2019
  • Êtes-vous inquiets de la fermeture des bureaux de poste ?
    OUI: 78% NON: 20% Sans avis: 2% 1386 votes ER du 18/8/2019
  • En vacances, visitez-vous le patrimoine local ?
    OUI: 75% NON: 19% Ne se prononce pas: 6% 1012 votes ER du 19/8/2019
  • Les dividendes versés par les entreprises à leurs actionnaires vous choquent-ils ?
    OUI: 75% NON: 22% Sans opinion: 3% 1508 votes ER du 22/8/2019
  • G7 : les pays membres doivent-ils se mobiliser pour l’Amazonie en flammes ?
    OUI: 84% NON: 11% Sans avis: 5% 1269 votes ER du 25/8/2019
  • Seriez-vous prêts à faire un test ADN pour en savoir plus sur vos origines ?
    OUI: 46% NON: 48% Sans avis: 6% 1180 votes ER du 26/8/2019
  • Emmanuel Macron a-t-il, selon vous, réussi le sommet du G7 ?
    OUI: 41% NON: 43% Sans opinion: 16% 1801 votes ER du 28/8/2019
  • La réforme du bac, qui se poursuit, vous inquiète-t-elle ?
    OUI: 44% NON: 37% Sans opinion: 19% 1176 votes ER du 29/8/2019

ENFIN, c’est vous qui le dites…

Jean SPAITE Septembre 2019

mercredi, août 28 2019

C'est vous qui le dites... (Août 2019)

Pour le mois de Juillet 2019, nous avons retenu 13 votes.

  • Cambriolages: prenez-vous des précautions particulières avant de partir en vacances ?
    OUI: 68% NON: 32% 771 votes ER du 1/7/2019
  • Les véhicules à moteur diesel ont-ils encore un avenir ?
    OUI: 69% NON: 25% Sans avis: 5% 1950 votes ER du 2/7/2019
  • Comprenez-vous la colère des urgentistes ?
    OUI: 93% NON: 6% Sans avis: 1% 1872 votes ER du 3/7/2019
  • Faut-il re-nationaliser les autoroutes ?
    OUI: 84% NON: 10% Sans avis: 5% 491 votes ER du 5/7/2019
  • Comprenez-vous les grèves dans les services d’urgence ?
    OUI: 88% NON: 11% Sans opinion: 1% 1050 votes ER du 8/7/2019
  • Comprenez-vous que l’utilisation d’un téléphone au volant soit plus lourdement sanctionné ?
    OUI: 88% NON: 11% Sans opinion: 1% 2080 votes ER du 10/7/2019
  • Êtes-vous prêts à acheter vos billets de train chez un buraliste ?
    OUI: 43% NON: 47% Sans avis: 10 % 964 votes ER du 14/7/2019
  • Jeux de grattage: êtes-vous accro comme beaucoup de Français ?
    OUI: 6% NON: 93% Sans avis: 1% 1528 votes ER du 17/7/2019
  • Déconnexion: arrivez-vous à décrocher du travail pendant les vacances ?
    OUI: 67% NON: 20% Sans avis: 14% 1091 votes ER du 18/7/2019
  • Pensez-vous que le délai de cinq ans suffise pour reconstruire Notre-Dame-de-Paris ?
    OUI: 14% NON: 74% Sans avis: 12% 1612 votes ER du 19/7/2019
  • Faites-vous attention à votre consommation d’eau ?
    OUI: 87% NON: 12% Sans avis: 1% 1713 votes ER du 20/7/2019
  • Smartphone au volant: faut-il durcir les sanctions contre les conducteurs ?
    OUI: 89% NON: 9% Sans avis : 2% 1188 votes ER du 28/7/2019
  • Transports en commun: êtes-vous satisfaits du TER ?
    OUI: 18% NON: 46% Sans avis: 36% 923 votes ER du 31/7/2019

ENFIN, c’est vous qui le dites….

Jean SPAITE Août 2019

lundi, août 26 2019

Portrait d'un animal...

Notre site a déjà eu l’occasion de vous parler des animaux.

Le Samedi 31 Janvier 2015 sous le titre “C’était au siècle dernier (4)“ , nous avons conservé les noms de baptême des chevaux de notre village.

Récemment, le Mardi 13 Août 2019, a retenu l’attention des Amis des chats. Car s’il existe chez les internautes “ des Amoureux des trains”, il nous faut constater qu’il existe aussi, et ils sont nombreux, “ des Amoureux des chats”.

A leur intention, nous nous faisons un plaisir de publier une page à leur adresse:

Portrait d’un animal...

Cash_01.jpg, août 2019

Connaissez-vous Minou ? Non !

Eh bien, je vais essayer de vous le faire connaître. Il faut vous dire que c’est un disciple de Raminagrobis, ce chat, ce gros chat.

Tenez, le voici justement qui s’avance!

Dignement, tel un seigneur des temps antiques, notre chat arrive et sa fière démarche, sa queue haute, son dandinement capricieux, nous montre un personnage de haut rang dans la hiérarchie féline.

Son pelage noir et blanc fait honneur à sa personne.

Sans vergogne, il saute sur mes genoux, frotte sa grosse tête poileuse contre mon bras, gratifiant mon habit d’un tapis de poils blancs. Puis il lève son museau rose vers moi, fait cligner ses yeux changeants, nous faisant subir tout le charme de sa beauté.

“ Donne la papatte, Minou” Docilement, fermant les yeux à demi, il vous tend sa patte. Comptez la valeur de cette marque d’estime et sachez l’apprécier. Quel honneur !

Ainsi, vous l’avez vu ce Minou fabuleux, mais il ne vous a montré qu’une partie de son savoir.

Sachez qu’il sait croiser “les bras”, chasser les mouches, dormir sur le lit de ses maîtres, danser quand on lui présente un petit morceau de viande, et encore, j’en oublie, je ne saurais tout énumérer les talents que possède un chat comme Minou.

Voyez, il vient d’entendre un bruit de casserole : c’est caractéristique, ça vient de la cuisine, vite, il y part. Il ne s’était pas trompé, n’est-ce pas: Maman versait du lait dans un bol.

-- Tu en veux, Minou ?...

-- Miaou…

--...Une petite goutte ?...

-- Miaou...

-- Eh bien, tu en auras un petit peu.

-- Miaou…

On lui donne un peu de lait dans le fond d’un bol et voici notre Minou qui danse, il s’attable : Oh ! Que c’est bon! Passez-lui la main sur le dos : il vous fait une révérence, c’est à dire qu’il lève son arrière train pour vous remercier.

Il a vite fini son déjeuner, il relève la tête, et passe une langue rose sur son petit museau en fermant les yeux à demi de contentement.

Puis il va se blottir sur son coussin, fait sa toilette et fait un somme en ronronnant de plaisir.

Cash_02.jpg, août 2019

Maintenant, vous connaissez Minou !...

Jean SPAITE Août 2019

Fréménil vue du ciel (Quartier Faubourg/Chemin de la Maxelle)

Il faisait très beau ce week-end (24-25/08/2019).

Profitant de ce temps ensoleillé, le Mavic 2 est allé survoler (loin des maisons... bien sûr) le quartier du Faubourg et a effectué un joli panorama des lieux. Je ne résiste pas au plaisir de le partager avec vous. Comme déjà dit dans un autre billet, si vous souhaitez des versions "plein format" de ces images, n'hésitez pas à me les demander par mail ou via le formulaire de contact. Ca peut faire de jolis posters... Au fait, c'est gratuit ;-)

Alain Spaite - Août 2019

FremenilFaubourgPanorama 190825.jpg, août 2019

samedi, août 17 2019

Guerre 14-18 : Ne tournez pas la page d'histoire des poilus !

On vient de marquer le centenaire de la fin de la guerre 14-18.

Un discours, une marseillaise, et un vin d’honneur pour clôturer l’histoire !

Et maintenant, REPOS ?...

ILS sont venus des quatre coins de l’hexagone, même on a , dans notre village ,accueillit un soldat venu de la lointaine Nouvelle Calédonie, là-bas, dans le Pacifique.

Avec leur accent, ILS ont parlé de leur province, de leur village des Alpes, du Béarn ou de la Franche-Comté.

Avec leur courage, ILS ont affronté l’ennemi sur le front tout proche, à VEHO, à LEINTREY.

ILS ont laissé leur sang sur le champ de bataille et sont depuis couchés au cimetière de REILLON.

Les survivants de cette sanglante épopée sont aujourd’hui tous morts…..

Sur notre territoire ILS ont construits deux ouvrages en béton armé : les blockhaus Ouest et Est, avec même du sable et du gravier de chez nous.

Ces deux ouvrages font partie de notre Patrimoine local.

Très souvent, nous déplorons sur notre site l’état d’abandon de ces vestiges stratégiques.

Tout au plus le blockhaus Ouest a eu droit à une petite pancarte d’identification.

A l’Est, c’est en état de sinistre regrettable.

L’ouvrage encore visible en Avril 2017 (voir notre article “Sauvons le blockhaus EST” du Jeudi 1er Juin 2017, avec photos) a subi sans réaction des dépôts inappropriés. Les derniers en date concerne des dizaines de souches d’arbres.Et la nature bien vivante cache cette scène d’un décor végétal.

Comme ON ne voit plus l’ouvrage sinistré, ON se retranche derrière une conclusion: “ON ne peut plus rien pour lui !!!” Alors n’en parlons plus…

A l’époque où l’on parle de retourner une deuxième fois sur la lune, à l’époque où dans notre village on voit évoluer des engins à forte possibilité : Tractopelle, Manitou, etc… ON pourrait avec un peu de bonne volonté procéder à une remise à niveau dudit ouvrage.

En mémoire des Poilus...qui sont venus ici construire ces fortifications.

De grâce, ne tournons pas la page d’histoire des Poilus.

L’ingratitude et l’oubli ne doivent pas être la marque de ce XXI e siècle.

Pensons au jugement des générations futures sur l’héritage que notre siècle leur laissera.

L’Histoire s’écrit aujourd’hui pour être lue demain.

PS: Et SI une personne influente: un député, un sénateur, un ministre, un de nos élus régionaux ou locaux, avait l’occasion de lire cet article…

Et SI elle décidait de sauver le blockhaus de FREMENIL, le travail bétonné des Poilus de 14…..

Alors là, le MIRACLE aurait lieu !

Espérons.

Jean SPAITE Août 2019

- page 1 de 24