Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, octobre 21 2020

Un nouveau livre : "L'exode urbain"

L’information d’un nouveau permis de construire dans notre village nous fournit prétexte à parler de la venue de nouveaux habitants dans notre village.

Dans la première partie du XXe siècle passé nous avons connu l’exode rural : nombreuses étaient ces personnes qui renonçait aux professions traditionnelles liées à la culture agricole pour aller émigrer en ville pour exercer des métiers totalement différents ; dans l’administration, l’enseignement, le sanitaire, le médical, le commerce, l’armée, etc…

Déjà en fin du XXe siècle et surtout en ce XXIe siècle suivant, nous constatons un nouveau mouvement démographique : L'EXODE URBAIN.

D’après les sondages, près d’un Français sur deux aspire à vivre au grand air et à plus d’espace, et se dit prêt à quitter la ville pour la campagne.

Il ne faut donc pas s’étonner de voir éclore de nouvelles constructions habitables.

Notre commune rurale est prête à accueillir de nouveaux arrivants.

Un livre, paru récemment, vient illustrer et expliquer ce mouvement:

     “L’EXODE URBAIN , manifeste pour une ruralité positive“
écrit par Claire DESMARES- POIRRIER
aux Editions “Terres vivantes”

Voici un ouvrage qui prône le retour à la campagne expliquant ce phénomène qui se déroule actuellement. Nous en sommes témoins avec les demandes de permis de construire.

Jean SPAITE Octobre 2020

mercredi, octobre 7 2020

Pour les amoureux des trains (Octobre 2020)

Prenez le train pour aller travailler.

Nous faisons écho à un article de presse paru dans l’Est Républicain (édition Lunéville ) en date du 22/08/2020 :“Prenez le train pour aller travailler “

Bel impératif qu’il faut communiquer au maximum, face à la voiture qui se révèle plus coûteuse et plus polluante.

L’arrivée des salariés automobilistes sur la métropole nancéienne où se concentre l’activité se traduit pour le trafic routier par un ralentissement important : “le bouchon quotidien” !

La voie ferrée s’avère une solution pérenne qu’il convient de développer alors que la politique du “tout par la route“ pratiquée depuis des décennies voudrait la faire oublier.

Bonne raison pour nos dirigeants, politiques, économiques, de lui consacrer un équipement digne des services attendus.

La ligne ferroviaire 14 entre Pont St Vincent et Vittel est fermée “provisoirement” depuis Décembre 2016 après avoir connu une absence d’entretien conséquence d’une limite exagérée de financement normal.

Quelle différence avec l’entretien des routes et autoroutes où chaque année à la belle saison on répare, on refait un tapis enrobé qui sera par la suite sérieusement endommagé par les convois routiers surchargés à la saison d’hiver.

Et l’année suivante, on recommence !

Nombreuses sont les voix qui se sont élevées pour dénoncer le problème de la voie ferrée dont les étapes sont connues : baisse de la vitesse limite, réduction du nombre de dessertes, mise sur route du trafic par autobus, et pour conséquence : évanouissement de la clientèle.

La Région Grand Est doit lancer un appel d’offre fin Décembre pour remise en état de la ligne et exploitation par des opérateurs ferroviaires appelant à la concurrence. Un opérateur allemand serait intéressé avec un budget de 65 millions d'Euros et, on l'espère, une reprise du trafic sur l’ensemble de la ligne de Nancy à Merrey pour 2025-26.

Espérons.

Il est grand temps de retrouver le plus rapidement possible un équipement sur rail digne du XXI e siècle.

Un guide original.

Un conducteur de trains retraité , Michel SCHMITT, vient de réaliser un guide intitulé “Escapades ferroviaires au départ de Nancy”.

Inviter le voyageur à se rendre sur les sites proches des gares en le prenant par la main, tel est le thème que s’est donné l’auteur dont on peut retrouver l'excellent travail gratuitement sur internet.

Félicitons Mr Michel SCHMITT.

Autres escapades ferroviaires:

En recherchant le guide de Monsieur SCHMITT, je suis tombé sur un magnifique site intitulé, lui aussi "Escapades ferroviaires"

C'est le fruit du travail dun jeune étudiant en médecine de 21 ans, grand fan des trains, comme il le dit lui-même. Son site est riche de dizaines de photos de trains prises en Lorraine. N'hésitez-pas à lui rendre visite en cliquant sur le lien.

La tempête ALEX et les trains.

Les médias du 3 Octobre 2020 ont pour titre:

  • Le Sud-Est en alerte rouge
  • Pluies diluviennes dans le Sud-Est

Les pluies causées par la tempête ALEX se sont abattues sur Nice et Cagnes sur Mer, mais c’est dans les vallées de la Roya, de la Vésubie, de la Tinée, que les ravages sont catastrophiques. Les ponts sont emportés, les routes sont coupées, les maisons détruites par les flots en furie. Nombreuses sont les victimes; et dans les villes et villages les habitants sont coupés de la vie habituelle: plus d’eau, plus d’électricité, plus de téléphone, la nourriture et les soins sont absents. Le ravitaillement de ces lieux est une question primordiale, mais les routes coupées posent un réel problème qui est loin d'être surmonté quand on voit les photos des reportages .

Dans ce paysage apocalyptique, le rail par la ligne Nice-Tende, bien que coupée au niveau de St Dalmas de Tende et encombrée au-delà, a repris partiellement du service. Son rôle de sauveteur a permis d’acheminer immédiatement le ravitaillement en eau potable de Breil sur Roya notamment.

La remise en état de la route parallèle demandera plusieurs mois voire des années.

Le “vieux” chemin de fer, souvent menacé dans son avenir s’est montré efficace en ces circonstances.

Les ingénieurs du XIX e siècle qui l’ont étudié se sont montrés fort intelligents dans son tracé et dans son profil pour réaliser une plateforme d’assise toujours supérieure en niveau du cours d’eau de la vallée empruntée.

Quelle leçon en notre époque où l’on a tendance à placer le chemin de fer dans les choses du passé.

Il serait grand temps que nos décideurs actuels tiennent compte de cette leçon.

Et dans ces temps agités par la tempête ALEX, les médias nous parlent des routes mais se sont montrés discrets sur le chemin de fer qui joue pourtant son rôle de service public quels que soient les circonstances.

A nous donc d’en parler !!!...

Jean SPAITE Octobre 2020

mardi, septembre 29 2020

C'est vous qui le dites... (Septembre 2020)

Pour le mois de Septembre nous avons retenu 25 votes.

  • Avez-vous changé vos techniques de drague depuis le confinement ?
    OUI: 8% NON: 26% JE NE DRAGUE PAS: 66% 1739 votes ER du 3ç/8/2020
  • Faites-vous des efforts pour réduire votre consommation d’eau ?
    OUI: 76% NON: 16% Pas assez: 8% 2893 votes ER du 4/8/2020
  • Le port du masque généralisé vous rassurerait-il ?
    OUI: 57% NON: 37% Sans avis: 6% 3520 votes ER du 5/8/2020
  • Êtes-vous retournés au cinéma depuis la fin du confinement ?
    OUI: 9% NON: 89% Sans avis: 2% 3141 votes ER du 6/8/2020
  • Seriez-vous favorables à la mixité dans les équipes de football ?
    OUI: 32% NON: 55% Sans avis: 13% 2684 votes ER du 7/8/2020
  • Faut-il durcir la législation contre les dépôts d’ordures sauvages ?
    OUI: 96% NON: 3% Sans avis: 1% 3370 votes ER du 8/8/2020
  • Approuvez-vous l’assouplissement des mesures sanitaires à l’école à la rentrée ?
    OUI: 36% NON: 53% Sans avis: 11% 2514 votes ER du 9/8/2020
  • Privilégiez-vous les commerces du centre-ville pour faire votre shopping ?
    OUI: 24% NON: 68% Sans opinion: 8% 1975 votes ER du 11/8/2020
  • Seriez-vous favorable à l’interdiction des publicités pour les produits polluants ?
    OUI: 85% NON: 10% Sans opinion: 5% 2863 votes ER du 12/8/2020
  • L’annonce de la mise au point par la Russie d’un vaccin efficace contre la Covid-19 vous inspire-t-elle confiance ?
    OUI: 18% NON: 73% Sans opinion: 9% 3447 votes ER du 13/8/2020
  • Êtes-vous favorable au port du masque obligatoire dans tout l’espace public ?
    OUI: 67% NON: 30% Sans avis: 3% 3814 votes ER du 14/8/2020
  • Coronavirus : êtes-vous favorable au port du masque dans tous les lieux clos collectifs ?
    OUI: 85% NON: 13% Sans opinion: 2% 3263 votes ER du 17/8/2020
  • Covid-19 : face à la reprise épidémique, l’Etat devrait-il à nouveau fermer les restaurants et les bars ?
    OUI: 37% NON: 56% Sans opinion: 7% 3743 votes ER du 18/8/2020
  • Covid-19 : pensez-vous que les jeunes se montrent assez vigilants ?
    OUI: 9% NON: 88% Sans opinion: 3% 3628 votes ER du 19/8/2020
  • Rentrée scolaire : observez-vous une hausse des dépenses cette année ?
    OUI: 38% NON: 28% Sans avis: 34% 1860 votes ER du 20/8/2020
  • Depuis l’épidémie de coronavirus, craignez-vous de retourner au cinéma ?
    OUI: 53% NON: 34% Sans avis: 13% 2604 votes ER du 21/8/2020
  • Trouvez-vous pertinente la limite des 5000 personnes pour les grands rassemblements ?
    OUI: 42% NON: 49% Sans avis: 8% 2650 votes ER du 22/8/2020
  • Grande distribution : constatez-vous une baisse des prix ?
    OUI: 2% NON: 95% Sans opinion: 3% 2515 votes ER du 23/8/2020
  • Changez-vous de masque toutes les 4 heures , comme préconisé par les autorités sanitaires ?
    OUI: 24% NON: 72% Sans opinion: 4% 2504 votes ER du 24/8/2020
  • Abattage éthique: êtes-vous prêts à manger moins de viande ?
    OUI: 55% NON: 40% Sans avis: 5% 2249 votes ER du 25/8/2020
  • Rentrée scolaire: êtes-vous confiant dans les mesures sanitaires mises en place ?
    OUI: 31% NON: 58% Sans opinion: 12% 2668 votes ER du 26/8/2020
  • Avez-vous le sentiment que l’insécurité progresse ?
    OUI: 89% NON: 9% Sans opinion: 2% 2876 votes ER du 27/8/2020
  • Comprenez-vous la décision de l’Etat de ne pas fournir de masques gratuits aux élèves à la rentrée ?
    OUI: 52% NON: 44% Sans opinion: 4% 3353 votes ER du 28/8/2020
  • Pensez-vous qu’un Français remportera le Tour de France cette année ?
    OUI: 25% NON: 56% Sans avis: 19% 2298 votes ER du 30/8/2020
  • Comprenez-vous les manifestations contre le port du masque ?
    OUI: 21% NON: 77% Sans avis: 3% 3416 votes ER du 31/8/2020

ENFIN, c’est vous qui le dites...

Jean SPAITE Septembre 2020

Source: Ces données sont issues d'une compilation de la rubrique "C'est vous qui le dites" du quotidien "L'Est Républicain"

lundi, septembre 21 2020

Retour dans le passé : 1916

Nous avons retrouvé dans nos archives une vieille photo datant de la période de la première guerre mondiale nous montrant les communiants, communiantes et renouvelantes dont la cérémonie a eu lieu à Fréménil le 30 Avril 1916.

Il y a douze participants : 3 garçons et 9 filles.

La photographie a été prise devant la maison de Georges DURAND ( 1891-1964), le sonneur de cloches de la paroisse, soit au n° 11 de la Grande Rue.

Communion 1916.jpg, sept. 2020

On peut supposer que pendant cette guerre, l'église Saint Pierre aux liens était rendue indisponible de par les dégâts causés par les bombardements et que la cérémonie de communion solennelle venait de se dérouler dans la maison de Mlle MENGIN située au n° 8 de la Grande Rue (disposition qui a été prise plus tard en 1944- 2ème guerre mondiale- grâce à l’initiative généreuse de Mlle MENGIN (1857-1948) )

Avec l’aide précieuse de Madeleine HOURDIAU (1898-1996) “la mémoire du village”, nous avions pu, au siècle dernier, reconstituer la liste nominative des participants.

Communion 1916 - trombinoscope.jpg, sept. 2020

Nous relevons la mention de “évacuée” pour Alice et Ida BURTIN de Drouville (54370) . Ces deux jeunes filles avaient dû quitter leur petit village de Drouville pour se réfugier à l’abri à Fréménil.

La qualité du tirage sépia qui se trouve altéré par les ans nous permet néanmoins de retrouver les garçons en habit sombre, et brassard blanc au bras gauche, mais les filles en robe blanche de communiante sont malheureusement moins visibles.

En arrière-plan, nous voyons la maison de Georges DURAND dans son aspect de l’époque, qui a été sensiblement modifiée aujourd’hui.

Ancienne maison G.Durand 2020.jpg, sept. 2020

A cette période de guerre, où notre village se trouvait à 5 Km du front, nous relevons que le curé de la paroisse Fréménil-Domjevin était Joseph Dominique Léon MEYER (1872-1925) qui assura son service cultuel local de 1907 à 1925. Etait-ce lui qui a officialisé la cérémonie de communion ou un aumônier militaire desservant le lieu ?

Et malgré cette proximité du front, le village vivait, la 1ère communion avait été célébrée.

La pratique religieuse restait fidèle .

C’était en 1916, il y a plus d'un siècle…

Nous venons de tourner une page d’histoire du village en vous présentant des parents, des grands parents, des arrière grands parents !!!

Jean SPAITE Septembre 2020

samedi, août 29 2020

Capitaine CHAVERIA Paul, du 35e RI, mort pour la France (Guerre 14-18)

Nous avons retrouvé une photographie datant de plus d’un siècle des obsèques militaires célébrées en l’église de Fréménil le 6 Mars 1918 pour le jeune Capitaine Paul CHAVERIA du 35e Régiment d'Infanterie.

Obseques Capitaine Chaveria.jpg, août 2020

Ce document recèle tout d’abord un intérêt historique relatif à la grande guerre 14-18 . Le capitaine Paul CHAVERIA vient de se faire tuer le 5 Mars 1918, donc la veille, d’une balle de mitrailleuse ennemie à Chazelles s/ Albe sur le front voisin situé à 5 Km. de notre village.

Il avait 24 ans et était appelé à un brillant avenir. Le 35e RI devait être stationné à Fréménil à ce moment là, d’où le lieu de la cérémonie des obsèques militaires. On notera sur le document photo, au moment de la descente de l’escalier de l’église par le cercueil du défunt,les soldats présentant les armes de part et d’autre de l’espace libéré, rendant ainsi honneur à leur jeune officier.

Capitaine Chaveria Saint-Cyr.jpg, août 2020

La fiche militaire du décès est la suivante :

CHAVERIA Paul, né le 16/04/1893 à Nivollet-Montgriffon (01-Ain)

Tué à l’ennemi, mort pour la France le 06/03/1918 à Chazelles s/ Albe au Bois Neutre (54- Meurthe et Moselle)

Bureau de recrutement BELLET (01)

Matricule de recrutement 560

24 ans, 10 mois et 20 jours

Ce texte laconique résume pourtant une jeune vie d’un “ Mort pour la France “...

Nous n’avons pas de précision concernant le lieu d’inhumation : cimetière militaire, caveau familial ? En tout cas, il ne repose pas au cimetière communal de Fréménil.

L’examen de ce précieux document photographique nous permet de relever avec précision l’existence de la maison voisine de l'église St Pierre aux liens, ou plus exactement de la demie-maison, qui a été démolie en 1946 (voir notre article “les maisons aujourd’huidisparues” la maison près de l’église) . Nous pouvons également constater sur ce document de 1918 la présence du vieux cimetière entourant l’église lui aussi disparu.

Le présent article contribue à ne pas oublier cette période tragique de la première guerre mondiale où tant d’hommes,et notamment tant de jeunes hommes, ont laissé leur vie pour que nous vivions en Paix.Ils font partie de notre mémoire collective et méritent le respect.

Jean SPAITE Août 2020

Sources : Les photos et informations de cet article proviennent de l'excellent site "Forum-Pages 14-18"

Et maintenant, au travail !... (Suite)

Le 10 Juin 2020, nous avions écrit un court article portant ce titre “Et maintenant, au travail !...” faisant suite à la publication le 5 Juin de la composition de la nouvelle équipe municipale.

Nous constatons avec plaisir que la nouvelle équipe s’est immédiatement mise en action en réalisant le 7 Juin une grosse opération de nettoyage du village, tonte des surfaces engazonnées avec, pour le public, la découverte de nombreux bénévoles bienvenus.

Le 2 Août nous avons rapporté qu’un bac à fleurs réalisé par Didier ADAM dans un gros fût d’arbre était exposé au carrefour Chemin de la Maxelle - Grande Rue, cependant que l’équipe de bénévoles, dirigée par Laurent ISSELÉ et Cyril MARCEL, accompagnée par “la force des jeunes” Robin, Lucas et Hugo, se sont spécialisé dans l’exécution des peintures blanches sur le sol de part et d’autre de l’église St Pierre. Cette “ opération peinture blanche “ s’est renouvelée le 12 Août au carrefour Rue des violettes- Grande Rue.

Le récent week-end 21,22,23 Août , une grande opération s’est déroulée donnant lieu à un article sur le site de l’Est Républicain avec photos des participants, suivie ce jour d'un nouvel article sur les "chantiers jeunes". Le programme a touché la remise en état (1ére phase) de l’abri-bus fortement abîmé, l’installation d’une bordure en pierres récupérées sur le pourtour du massif fleuri Grande Rue en face de la Mairie, la peinture de bacs à fleurs devant la mairie et surtout la remise en état complet d’un logement situé au premier étage de la mairie.

Le quotidien régional nous précise qu’ils sont 6 jeunes, dont 3 adolescentes, de 16 à 18 ans qui se sont portés volontaires pour faire des travaux de rafraîchissement dans la commune. Parmi eux, nous pouvons citer Léo et Océane, qui se sont particulièrement distingués pendant cette opération de rénovation , sous l’encadrement de Mr Laurent ISSELÉ conseiller municipal responsable de la commission travaux et de Mr KETLAS coordinateur enfant-jeunesse au sein de la Communauté de communes de la Vezouze en Piémont.

Chantiers Jeunesse 2020.jpg, août 2020

Ainsi, peu de temps après la constitution de la nouvelle équipe municipale, nous constatons avec satisfaction un dynamisme évident qui va permettre une mise en valeur attendue de notre patrimoine local.

Présentons nos sincères félicitations aux acteurs de cette réalisation , tout en renouvelant nos encouragements :

Et maintenant, au travail !...

Jean SPAITE Août 2020

Crédit photographique: L'Est-Républicain, Edition de Lunéville, 28/08/2020

vendredi, août 28 2020

"Le petit village" : Une chanson, des paroles et... une partition

Le 9 Décembre 2012, nous avions publié un article relatif à une chanson intitulée “Le petit village“, oeuvre du compositeur suisse Emile JACQUES-DALCROZE (1865-1950). (Lien vers l'article mis à jour)

Nous avions la chance d’avoir retrouvé les paroles de cette création poétique qui pouvait nous permettre de faire un rapprochement avec “notre petit village à nous “, avec ses maisons lorraines groupées autour de son église.

Nous avions les paroles, mais nous n’avions pas la musique…

Hé bien, c’est chose faite aujourd’hui grâce à un sympathique internaute de l’Hérault qui vient de nous faire parvenir la partition musicale que nous joignons au présent article.

Nous constatons avec plaisir que notre modeste site “Fréménil, un village lorrain” est visité chaque jour par des internautes à la recherche d’un thème qui leur est favori.

Ce peut être l’Histoire, les guerres mondiales, les monuments: calvaires, blockhaus, portes monumentales, l’église et ses richesses classées, les personnages, les photos du village, les photos d’écoles, le patois, les transports, le blason communal, les élections, etc… soit un ensemble d’intérêts très variés.

Les visiteurs sont français en majorité, mais nous avons des amateurs avertis de pays lointains comme nos amis canadiens qui restent un grand moment pour “ lire les nouvelles “ de notre petit village !

Il nous est agréable de constater que, par delà le temps qui passe, les internautes retrouvent des articles qui conservent un intérêt certain.

Un grand merci à Monsieur Michel VONLANTHEN de CERS 34420 pour son aimable contribution.

Jean SPAITE Août 2020

Partition Le petit village.jpg, août 2020

mercredi, août 12 2020

C'est vous qui le dites... (Août 2020)

Pour le mois de Juillet, nous avons retenu 22 votes.

  • Êtes-vous surpris par la “vague verte” aux Municipales ?
    OUI: 31% NON: 60% Sans opinion: 9% 2684 votes ER du 1/7/2020
  • L’accroissement de la dette française vous inquiète-t-il ?
    OUI: 66% NON: 29% Sans opinion: 5% 2784 votes ER du 2/7/2020
  • Pensez-vous qu’un maire écologiste puisse vraiment faire changer les habitudes de vies ?
    OUI: 24% NON: 73% Sans avis: 3% 306 votes ER du 3/7/2020
  • Elections municipales : faut-il voter directement pour un maire plutôt que pour des conseillers municipaux ?
    OUI: 60% NON: 30% Sans avis: 11% 1910 votes ER du 6/7/2020
  • Pensez-vous que le remaniement ministériel va changer l’orientation du gouvernement ?
    OUI: 10% NON: 85% Sans opinion : 5% 2944 votes ER du 7/7/2020
  • Remaniement: êtes-vous convaincu par le nouveau gouvernement ?
    OUI: 14% NON: 75% Sans opinion: 11% 1770 votes ER du 8/7/2020
  • Coronavirus: une résurgence du virus dans les semaines à venir vous inquiète-t-elle ?
    OUI: 78% NON: 19% Sans opinion: 3% 3448 votes ER du 9/7/2020
  • Coronavirus: accepteriez-vous d’être reconfinés localement en cas de deuxième vague ?
    OUI: 67% NON: 29% Sans avis: 4% 4006 votes ER du 10/7/2020
  • Coronavirus: portez-vous toujours un masque dans les lieux publics ?
    OUI: 73% NON: 25% Sans opinion: 2% 3263 votes ER du 13/7/2020
  • Souffrance animale : faut-il durcir la loi ?
    OUI: 84% NON: 11% Sans opinion: 5% 2585 votes ER du 14/7/2020
  • Comptez-vous casser votre tirelire pour les soldes ?
    OUI: 3% NON: 94% Sans opinion : 3% 2972 votes ER du 15/7/2020
  • Coronavirus: craignez-vous d’être reconfiné ?
    OUI: 63% NON: 33% Sans avis: 4% 3614 votes ER du 18/7/2020
  • Le “made in France” est-il un critère d’achat décisif pour vous ?
    OUI: 66% NON: 31% Sans avis: 3% 2777 votes ER du 19/7/2020
  • Trouvez-vous les accents régionaux ridicules ?
    OUI: 11% NON: 85% Sans avis : 4% 2776 Votes ER du 20/7/2020
  • 135 Euros d’amende pour non-respect du port du masque : trouvez-vous cette sanction justifiée ?
    OUI: 73% NON: 24% Sans avis: 3% 3902 votes ER du 21/7/2020
  • Plusieurs pays d’Europe se reconfinent partiellement : remettez-vous en question vos projets de vacances ?
    OUI: 44% NON: 43% Sans avis: 13% 2413 votes ER du 22/7/2020
  • Faut-il rendre les masques gratuits pour l’ensemble de la population ?
    OUI: 54% NON: 42% Sans avis: 4% 2590 votes ER du 24/7/2020
  • Coronavirus: Doit-on obliger les voyageurs à se faire tester à l’aéroport ?
    OUI: 93% NON: 5% Sans avis: 2% 2793 votes ER du 26/7/2020
  • La gratuité des tests Covid-19 vous incite-t-elle à vous faire tester ?
    OUI: 36% NON: 57% Sans avis: 7% 3056 votes ER du 28/7/2020
  • Faut-il interdire de chauffer les terrasses comme le préconise la convention citoyenne pour le climat ?
    OUI: 73% NON: 22% Sans avis: 5% 3546 votes ER du 29/7/2020
  • Avez-vous constaté une hausse des prix des fruits et des légumes ?
    OUI: 88% NON: 8% Sans avis: 4% 3125 votes ER du 30/7/2020
  • Portez-vous le masques à l’extérieur ?
    OUI: 33% NON: 67% 3485 votes ER du 31/7/2020

ENFIN, c’est vous qui le dites…

Jean SPAITE Août 2020

Source: Ces données sont issues d'une compilation de la rubrique "C'est vous qui le dites" du quotidien "L'Est Républicain"

dimanche, août 2 2020

Embellissement du village

L’occasion nous a été donnée de constater un réel effort de la part de la nouvelle équipe municipale pour réaliser l’embellissement du village.

  • Au carrefour du chemin de la Maxelle et de la Grande Rue, un rustique bac à fleurs a vu le jour, sorti des mains expertes de Didier ADAM qui a transformé un gros fût d’arbre en réceptacle fleuri. Positionné aux abords du ruisseau de la Maxelle, il offre l’avantage de servir de sécurité notamment vis à vis des enfants tentés de faire une descente vers l’eau courante qui passe sous le ponceau voisin.
    Le bac à fleurs de Didier, c’est une réussite en contribuant avec bonheur à l’embellissement du village qui en avait bien besoin.
BacAFleurs200706.jpg, juil. 2020
  • Nous avions relevé le Dimanche 12 Juillet le travail de remise en état du poteau support du panneau Stop près de l’église avec la mise en peinture des bandes blanches sur le sol aux deux intersections de part et d’autres de l’église St Pierre.
    L’équipe de bénévoles animée par Laurent ISSELÉ accompagné de Cyril MARCEL complétée par la “force des jeunes” : de Robin ISSELÉ, Lucas MARCEL et Hugo MARCEL vient également d’opérer le Dimanche 19 Juillet au carrefour de la Rue des Violettes et de la Grande Rue où les bandes blanches au sol ont été rajeunies par une mise en peinture du plus bel effet.
BandesBlanchesCarrefour200719.jpg, juil. 2020

Avec de la bonne volonté et …. de la peinture, on peut faire du bon travail pour l’embellissement du village. Nous en avons la preuve.

Jean SPAITE Juillet 2020

jeudi, juillet 9 2020

C'est vous qui le dites... (Juillet 2020)

Le mois de Juin a été marqué par le déconfinement.

Nous avons retenu 20 votes

  • Le déconfinement vous a-t-il angoissé ?
    OUI: 36% NON: 61% Sans avis: 3% 2422 votes ER du 2/6/2020
  • Ehpad: approuvez-vous l’assouplissement pour les visites à partir de vendredi ?
    OUI: 75% NON: 16% Sans opinion: 9% 1944 votes ER du 4/6/2020
  • La crise économique vous inquiète-t-elle davantage que la crise sanitaire ?
    OUI: 66% NON: 29% Sans avis: 5% 2431 votes ER du 5/6/2020
  • Violences: la police française est-elle raciste ?
    OUI: 32% NON: 58% Sans avis: 10% 3121 votes ER du 7/6/2020
  • Mégots, masques et gants jetés à terre: faut-il durcir les sanctions contre les pollueurs ?
    OUI: 94% NON: 4% Sans opinion: 2% 2981 votes ER du 9/6/2020
  • Faut-il réviser la formation des agents et les stratégies de maintien de l’ordre ?
    OUI: 58% NON: 33% Sans opinion: 9% 2126 votes ER du 10/6/2020
  • L’ouverture d’une enquête sur la gestion de la crise sanitaire est-elle justifiée ?
    OUI: 62% NON: 32% Sans opinion: 6% 2435 votes ER du 11/6/2020
  • Comprenez-vous que l’on déboulonne les statues de Christophe Colomb et Jean-Baptiste Colbert ?
    OUI: 8% NON: 87% Sans avis: 5% 3262 votes ER du 13/6/2020
  • Pensez-vous que Christophe Castaner puisse rester ministre de l’Intérieur ?
    OUI: 13% NON: 81% Sans avis: 6% 3590 votes ER du 14/6/2020
  • Depuis le confinement, avez-vous modifié vos habitudes alimentaires ?
    OUI: 16% NON: 83% Sans avis: 1% 177 votes ER du 15/6/2020
  • Bac: faut-il reconduire le contrôle continu ?
    OUI: 57% NON: 31% Sans opinion: 12% 2134 votes ER du 18/6/2020
  • Pensez-vous que les propositions de la convention sur le climat seront prises en compte par l’exécutif ?
    OUI: 12% NON: 75% Sans avis: 13% 1804 votes ER du 20/6/2020
  • Avez-vous l’intention de sortir pour la Fête de la musique ?
    OUI: 6% NON: 91% Sans opinion: 3% 2782 votes ER du 21/6/2020
  • Environnement: êtes-vous favorable à la limitation de la vitesse à 110 km/h sur autoroute ?
    OUI: 20% NON: 78% Sans opinion: 2% 3859 votes ER du 22/6/2020
  • Redoutez-vous une seconde vague de Covid-19 en France ce été ?
    OUI: 72% NON: 24% Sans opinion: 4% 3736 votes ER du 24/6/2020
  • Coronavirus: craignez-vous un reconfinement en France après les nouveaux cas détectés en Allemagne ?
    OUI: 68% NON: 27% Sans avis: 5% 3480 votes ER du 25/6/2020
  • Aimeriez-vous qu’Edouard Philippe se présente à l’élection présidentielle de 2022 ?
    OUI: 31% NON: 58% Sans opinion: 11% 3586 votes ER du 26/6/2020
  • Aimeriez-vous que le télétravail devienne une pratique régulière et durable dans votre entreprise ?
    OUI: 45% NON: 39% Sans opinion: 16% 2474 votes ER du 27/6/2020
  • Allez-vous voter dimanche pour le second tour des municipales 2020 ?
    OUI: 32% NON: 63% Je ne sais pas: 5% 2328 votes ER du 28/6/2020
  • Après Fessenheim, faut-il fermer d’autres centrales nucléaires ?
    OUI: 33% NON: 57% Sans avis: 10% 2310 votes ER du 29/6/2020

ENFIN, c’est vous qui le dites...

Jean SPAITE Juillet 2020

Source: Ces données sont issues d'une compilation de la rubrique "C'est vous qui le dites" du quotidien "L'Est Républicain"

samedi, juillet 4 2020

Un fréménilois nous a quittés : Marcel HENRY

Il était connu de tous, autant dans son village que dans les communes d’alentour. Il faut reconnaître que “ Notre MARCEL” faisait partie des personnages que l’on ne saurait oublier.

Son côté blagueur était très particulier et en a surpris plus d’un . “C’était le MARCEL” !!

Il était né le 22 Mars 1932 à Fréménil et déjà à 4 ans , il perd sa maman Germaine née MANONVILLER (1894- 1936) . Son père René HENRY (1893- 1975) agriculteur à Fréménil lui apprend de bonne heure ce beau métier de cultivateur.

Souvenir d’une enfance fréméniloise : avec Marcel HENRY, Germain BENOIT et moi-même nous faisions des parties de “cul-pélote” ( nom de baptême donné par Marcel !!) dans une ancienne carrière aux pentes bien marquées, terrain situé à l’emplacement de l’actuelle maison, 1bis Grande Rue. Le jeu consistait en une partie de culbutes tête la première et roulant sur le dos. La partie était quelquefois interrompue par le père de Marcel , René HENRY qui préférait le voir “vider le fumier derrière le cul des vaches !!” C’était l’époque de l'insouciance propre à la jeunesse.

Il fait sa scolarité à l’école communale de Fréménil , puis après un passage à St Pierre Fourier à Lunéville, le voilà lancé dans la vie agricole aux côtés de son père qui lui fait profiter de son expérience.

Les hasards de la vie vont lui faire connaître un service militaire prolongé par les événements meurtriers de la guerre d’Algérie dont il a gardé des souvenirs pénibles et durables.

Revenu à la vie civile, c’est son travail dans les champs qu’il réalise avec fierté, surtout à cette époque où les chevaux sont les acteurs fidèles avant l’arrivée des tracteurs modernes.

Moissons 1987 02, août 2011

Marcel et vaches, janv. 2011

Marcel a toujours aimé les chevaux, ces compagnons à quatre pattes qu’il savait éduquer.

Le 12 Avril 1958, Marcel prend pour épouse Suzanne GERARDIN de Vathiménil. De cette union, ils auront la joie d’avoir en 1962 un fils Yvan. Le 14 Juin 1972, Yvan sera victime à l'âge de 10 ans d’un accident de Mobylette dont il gardera un important handicap toute sa vie. Il décédera le 4 Janvier 2019 à l’âge de 56 ans.

De cette période douloureuse, un fils unique handicapé, auquel il faut consacrer des soins suivis et constants, aura marqué la vie du couple. Marcel en était affecté au plus profond de lui-même; bien qu’il se soit investi pendant 36 années au sein du conseil municipal local ( de 1965 à 2001) ainsi que dans plusieurs associations agricoles.

Fidèle à son village, il savait en rappeler l’histoire, et la faire découvrir aux jeunes générations qui l’écoutaient avec attention.

Un accident vasculaire cérébral l’a obligé à l’hospitalisation à Lunéville puis à Nancy où il est décédé le 30 Juin 2020 à l’âge de 88 ans.

Parodiant l’humoriste COLUCHE, qu’il citait fréquemment, en rappelant brièvement la vie de Marcel, faite de joies et de peines : “C’est l’histoire d’un mec !!” C’était mon ami……

Gardons l’image “ du Marcel” toujours coiffé d’une casquette…

deces-de-marcel-henry-photo-er-dr-1593618465.jpg, juil. 2020

Au revoir Marcel, nous ne t’oublions pas,

Repose en Paix …

Condoléances à la famille.

Jean SPAITE Juillet 2020

Crédits photographiques : 

  • L'Est Républicain du 2 Juillet 2020, Edition de Lunéville.
  • Marcel aux commandes de sa moissonneuse-batteuse JOHN DEERE 430 (Photo personnelle 2011)
  • Photo de Marcel et son troupeau de vaches (Idem 2011)

mercredi, juin 24 2020

De tout un peu... (Juin 2020)

SYMPATHIQUE : Drôle de rencontre

Au hasard d’une promenade en forêt de Mondon, nous avons eu la bonne fortune de rencontrer un petit chevreuil tout étonné de voir un intrus dans son domaine sylvestre. Ce tête à tête sans parole de part et d’autre nous a permis de réaliser ce cliché dont nous vous en donnons la primeur

Après cette drôle de rencontre, chacun a repris sa promenade…

Chevreuil Foret Mondon 200621.jpg, juin 2020

INVITATION : Trains touristiques

Comme chaque année, La Vie du Rail nous invite à (re) découvrir la France en trains. Plus précisément en trains touristiques qui permettent de sillonner nos territoires et de découvrir notre patrimoine.

Dans son N° 3785 du 19 Juin 2020, le magazine ferroviaire nous présente une sélection de balades sur rail dans le Grand Est, une région marquée par le train et par l’histoire.

Voici la liste des points d’intérêt pour cet été retenus par La Vie du Rail dans la catégorie "trains touristiques, vélorails et curiosités ferroviaires" :

  • Gare de METZ
  • Chemin de fer touristique du Rhin - Tél 03 89 45 29 84
  • Association du Chemin de fer forestier d’Abreschviller - Tél 03 87 03 71 45
  • Tourisme ferroviaire de la Brie Champenoise de l’Ormois ( TFBCO) - www.tfbco.fr
  • Chemin de fer touristique du Sud des Ardennes - Tél 03 24 71 47 60
  • Petit train de l’ouvrage du Hackenberg - Tél 03 82 82 30 08
  • Train Thur Doller Alsace - Tél 03 89 82 88 48
  • Cyclo-draisines du Grand Moulin - Tél 03 26 80 27 07
  • Vélorail de Vigy - Tél 06 84 45 37 70
  • Chemin de fer de la Vallée de la Canner - Tél 06 04 06 03 45
  • Petit train de l’ouvrage de Fermont - Tél 03 82 39 55 34
  • Chemin de fer du Val de Passey - Tél 03 83 29 21 22
  • Cité du Train - Tél 03 89 42 83 33

Signalons pour les amateurs de trains la parution dès Juillet 2020 du “ Guide des trains touristiques 2020 “ et autres curiosités ferroviaires de France et d’Europe- Edition La Vie du Rail.

Jean SPAITE Juin 2020

samedi, juin 20 2020

Elections municipales 2020 : Election du maire, conseil municipal et commissions

Par nos articles du 10 Juin 2020, nous avons rapporté la constitution de la nouvelle équipe municipale. Le compte-rendu des réunions du Conseil Municipal des 23 et 29 Mai 2020 “distribué dans tous les foyers” nous donne des compléments d’information, notamment dans la désignation des délégués et des membres des commissions communales.

ELECTION DU MAIRE ET DES ADJOINTS

  • L’élection du maire a eu lieu sous la présidence du doyen d’âge (En l'occurrence Mr Didier ADAM 60 ans ) (1)
  • Mme Nicole MILBACH ayant obtenu la majorité des suffrages (8 voix ) a été proclamée Maire.
L’élection des adjoints a donné les résultats suivants :
  • 1ère adjointe : Mme Virginie MARCEL ( 7 voix )
  • 2 e adjoint : Mr Francis CROUZIER ( 9 voix )
  • 3 e adjoint : Mr Didier ADAM ( 8 voix )
DESIGNATION DES DÉLÉGUÉS
  • Syndicat des Eaux de Manonviller - Ogéviller
    Titulaires : Gérald NEIGE , Adrien CROUZIER Suppléant : Francis CROUZIER
  • Syndicat intercommunal scolaire de Bénaménil
    Titulaires : Virginie MARCEL , Pascal NEIGE Suppléant : André DOIZENET
  • Syndicat intercommunal scolaire d’Ogéviller
    Titulaires : Nicole MILBACH , Virginie MARCEL Suppléant : Nicolas LEDIG
  • Syndicat de gestion des Ouvriers Intercommunaux
    Titulaires : Didier ADAM , Nicolas LEDIG Suppléant : Laurent ISSELÉ
  • Désignation des délégués de la SPL X DEMAT
    Il s'agit de la Société Publique Locale des Services Numériques- Dématérialisation dont le rôle est la gestion informatique des affaires communales ainsi que la dématérialisation pour les collectivités par les collectivités.
    Titulaire : Francis CROUZIER Suppléant : Nicolas LEDIG
  • Désignation des délégués de la SPL INPACT
    Il s'agit de la Société Publique Locale pour accompagnement des Collectivités Territoriales qui a la charge du Service d’aide en matière de gestion des ressources humaines, prévention des risques professionnels, de gestion des organisations et de gestion des données. Titulaire : Kurt MILMINE Suppléant : André DOIZENET
  • Désignation des représentants au sein de MMD 54
    (Meurthe et Moselle Développement 54)
    C'est l'Agence technique départementale (ADT ) créé en 2014 par Département de Meurthe-et-Moselle pour apporter aux collectivités des moyens en ingénierie opérationnelle. Elle apporte aides et conseils dans les domaines suivants :
    - Administratif et financiers
    - Eau et Assainissement
    - Urbanisme et Voirie
    - Ingénierie de projet
    Titulaire : Nicolas LEDIG Suppléant : Adrien CROUZIER
DÉSIGNATION DES MEMBRES DES COMMISSIONS COMMUNALES
  • COMMISSION TRAVAUX :
    Didier ADAM, Nicolas LEDIG, Francis CROUZIER, Laurent ISSELé, André DOIZENET
  • COMMISSION SALLE COMMUNALE:
    Virginie MARCEL, Kurt MILMINE
  • COMMISSION FORÊT :
    Didier ADAM, Adrien CROUZIER, Francis CROUZIER, André DOIZENET, Laurent ISSELÉ
  • COMMISSION FÊTE et CÉRÉMONIE :
    Virginie MARCEL, Kurt MILMINE
  • COMMISSION BIBLIOBUS :
    Nicole MILBACH
  • COMMISSION ENTRETIEN / EMBELLISSEMENT:
    Virginie MARCEL, Francis CROUZIER, Kurt MILMINE, Didier ADAM, Laurent ISSELÉ
  • COMMISSION APPEL d’OFFRES :
    Titulaires: Nicolas LEDIG, Pascal NEIGE, Gérald NEIGE
    Suppléants : Adrien CROUZIER, Francis CROUZIER, André DOIZENET
  • COMMISSION COMMUNICATION / SITE WEB / INFORMATIQUE :
    Francis CROUZIER, Adrien CROUZIER, Virginie MARCEL
  • COMMISSION LOCATION des LOGEMENTS COMMUNAUX :
    Didier ADAM, Nicolas LEDIG, Gérald NEIGE
INDEMNITÉS DES ÉLUS
Considérant que le maire va percevoir une indemnité de fonction fixée à un taux maximal de par la loi et que le conseil municipal n’a pas à délibérer sur ce taux et ne peut de lui-même la diminuer, le conseil municipal, par 9 voix pour et 2 abstentions , a fixé les taux suivants :
  • 1er adjoint : 5 % de l’indice brut terminal de la fonction publique
  • 2e adjoint : 1,6 % de l’indice brut terminal de la fonction publique
  • 3e adjoint : 1,6 % de l’indice brut terminal de la fonction publique
On peut retrouver les indemnités de fonction brutes mensuelles des élus pour les communes de moins de 500 habitants sur le site des collectivités locales

                            Taux maximal          Indemnité brute en Euros            
                            en % de l’indice      par mois      par an
Pour fonction de Maire
(Article L 2123- 23 du CGCT)     25,5%            991,80 €      11.901,57 €
Pour fonction des Adjoints (Article L2123- 24 du CGCT )      9,9%            385,05 €       4.620,61 €
NOTA : (1) Présidence en début de réunion : Didier ADAM doyen d’âge.
Jean SPAITE 18 Juin 2020

mercredi, juin 10 2020

Et maintenant, au travail !...

Nous avons rapporté récemment la publication, le Vendredi 5 Juin 2020, de la nouvelle équipe municipale fréméniloise avec à sa tête Nicole MILBACH dans les fonctions de Maire.

Le Dimanche suivant , soit le 7 Juin , nous avons eu la surprise de voir aux quatre coins de la commune les membres du nouveau conseil municipal accompagnés de leurs familles et de leurs amis s’activer à un gros travail consistant au nettoyage , tonte des surfaces engazonnées, remise en état dans le cadre de l’embellissement du village nécessaire depuis un certain temps.

Une mention spéciale pour le cimetière dont le square et le monument aux morts étaient jusqu’alors particulièrement délaissés.

En une matinée de travail bénévole et efficace, le village a retrouvé une belle présentation.

Il reste encore beaucoup à faire , mais cette “ opération inattendue “ permet d’augurer avec confiance une suite positive pour le programme prévu.

Jean SPAITE Juin 2020

Elections municipales 2020

Les élections municipales du 15 Mars 2020 avaient donné les résultats suivants :

Elections municipales du 15 Mars 2020
11 sièges - 220 Habitants
Inscrits 175 - Votants 147 - Participants 84%
Exprimés 146 - Blancs 1 - Nuls 0
Pas de second tour

Comme suite logique des élections municipales du 15 Mars 2020, la population fréméniloise attendait avec impatience la constitution du nouveau Conseil Municipal retardé du fait de confinement motivé par l’épidémie de COVID 19.

Nicole Milbach Maire Fremenil 200605.jpg, juin 2020

C’est donc le Vendredi 5 Juin 2020 ( soit 2 mois ½ plus tard ) que le nouveau conseil ( 11 sièges ) a été publié , dont voici le détail:

  • Maire : Nicole MILBACH * 54 ans , Aide soignante
  • 1ère adjointe : Virginie MARCEL * 40 ans , Rédactrice territoriale au Conseil Départemental
  • 2e adjoint : Francis CROUZIER 53 ans , Informaticien
  • 3e adjoint : Didier ADAM 60 ans , Pompier Retraité
Nous retrouvons les 7 conseillers complétant l’équipe d’élus :
  • Adrien CROUZIER 22 ans , Technicien des eaux
  • Nicolas LEDIG 37 ans , Commercial
  • Laurent ISSELE 47 ans , Chauffeur routier
  • André DOIZENET 55 ans , Métallier
  • Kurt MILMINE 35 ans , Chef de culture en association
  • Gérald NEIGE 41 ans , Psychothérapeute
  • Pascal NEIGE * 36 ans , Responsable agence bancaire
Il reste à désigner les membres des différentes commissions communales ( Tous travaux, Location salle communale, Forêt, Étang, Fête / Cérémonies, Bibliobus, Entretien / Embellissement du village, Appel d’offres, Carte communale ) ainsi que les délégués aux différents syndicats ( Eaux, Scolaire, Gestion ouvriers communaux, Défense Armée, CCAS )

Nous ne manquerons pas d’informer nos lecteurs internautes de la suite apportée.

Et surtout, nous souhaitons BON COURAGE à la nouvelle équipe pour réaliser un travail constructif.

Nota: * Conseiller sortant

Jean SPAITE Juin 2020

Crédit photographique : Photo l'Est Républicain

jeudi, juin 4 2020

C'est vous qui le dites... (Juin 2020)

Le mois de Mai , tout comme le précédent Avril, a été marqué par le confinement dû à l’épidémie de Coronavirus.

Nous avons retenu 21 votes.

ENFIN, c’est vous qui le dites….

  • Seriez-vous pour le port du masque obligatoire dans la rue, après le 11 Mai ?
    OUI: 63% NON: 33% Sans avis: 4% 4970 votes ER du 2/5/2020
  • Vacances: craignez-vous de ne pas partir cet été ?
    OUI: 62% NON: 29% Sans avis: 10% 3868 votes ER du 3/5/2020
  • Comprenez-vous la prolongation de l’état d’urgence sanitaire ?
    OUI: 73% NON: 23% Sans avis: 4% 2684 votes ER du 4/5/2020
  • Avez-vous l’intention d’acheter des masques en grande surface ?
    OUI: 41% NON: 52% Sans avis: 7% 3280 votes ER du 5/5/2020
  • Coronavirus : êtes-vous convaincu de la gestion de cette crise par le tandem Emmanuel Macron-Edouard Philippe ?
    OUI: 27% NON: 67% Sans avis: 6% 4436 votes ER du 7/5/2020
  • Croyez-vous à la découverte rapide d’un réel traitement pour soigner le Covid-19 ?
    OUI: 26% NON: 67% Sans opinion: 7% 3448 votes ER du 8/5/2020
  • Comptez-vous vous faire dépister du Covid-19 après le 11 Mai, même si vous n’en avez pas les symptômes ?
    OUI: 28% NON: 65% Sans opinion: 7% 3685 votes ER du 9/5/2020
  • Déconfinement: allez-vous privilégier le vélo pour vos déplacement ?
    OUI: 27% NON: 66% Sans opinion: 7% 2998 votes ER du 11/5/2020
  • Transports en commun : allez-vous reprendre vos déplacements habituels ?
    OUI: 23% NON: 61% Sans avis: 16% 1764 votes ER du 13/5/2020
  • Seriez-vous prêts à vous faire vacciner contre le Covid-19 ?
    OUI: 60% NON: 32% Sans opinion: 8% 3545 votes ER du 16/5/2020
  • Cet été, allez-vous privilégier des vacances près de chez vous ?
    OUI: 50% NON: 33% Sans opinion: 17% 1997 votes ER du 17/5/2020
  • Comprenez-vous les critiques du gouvernement contre les réouvertures des frontières de nos voisins ?
    OUI: 58% NON: 33% Sans opinion : 9% 1998 votes ER du 18/5/2020
  • Croyez-vous en une “ Europe de la Santé “ pour faire face à de futures crises sanitaires ?
    OUI: 25% NON: 70% Sans avis: 5% 2390 votes ER du 20/5/2020
  • La gratuité des autoroutes cet été pourrait-elle vous inciter à partir en vacances ?
    OUI: 48% NON: 47% Sans opinion: 5% 3223 votes ER du 21/5/2020
  • Faut-il créer un mémorial dédié aux victimes du Covid-19 en France ?
    OUI: 13% NON: 80% Sans avis: 6% 3177 votes ER du 22/5/2020
  • Après-Covid : croyez-vous que les salaires des personnels en première ligne vont réellement être revalorisés ?
    OUI: 27% NON: 68% Sans avis: 5% 1827 votes ER du 23/5/2020
  • Sécurité routière : approuvez-vous le durcissement des sanctions pour des infractions au volant ?
    OUI: 66% NON: 30% Sans avis: 3% 3237 votes ER du 24/5/2020
  • Allez-vous télécharger l’application de traçage Stopcovid ?
    OUI: 19% NON: 74% Sans avis: 7% 3277 votes ER du 28/5/2020
  • Les primes annoncées par Emmanuel Macron vous incitent-elles à acheter une voiture ?
    OUI: 7% NON: 88% Sans avis : 5% 2752 votes ER du 29/5/2020
  • Déconfinement : comptez-vous vous rendre dans des restaurants et/ou des bars à compter du 2 Juin ?
    OUI: 33% NON: 63% Sans avis: 4% 3440 votes ER du 30/5/2020
  • Le football français a-t-il eu tort d’avoir arrêter ses championnats professionnels ?
    OUI: 27% NON: 64% Sans avis: 9% 2731 votes ER du 31/52020

ENFIN, C’est vous qui le dites…..

Jean SPAITE Juin 2020

Source: Ces données sont issues d'une compilation de la rubrique "C'est vous qui le dites" du quotidien "L'Est Républicain"

mardi, mai 5 2020

C'est vous qui le dites... (Mai 2020)

Le mois d’Avril a été marqué par un événement majeur qui a sensibilisé les sondages :
LE CONFINEMENT dû à l’épidémie de coronavirus.
Nous avons retenu     20 Votes.

Enfin, c’est vous qui le dites…

  • Regardez-vous davantage la télévision depuis l’entrée en vigueur du confinement ?
    OUI: 48%  NON: 51%  Sans opinion: 1%          2604 votes   ER du 1/4/2020
  • Pensez-vous que les téléconsultations sont aussi efficaces qu’une consultation physique chez votre médecin ?
    OUI: 15%  NON: 80%  Sans opinion: 5%           2627 votes   ER du 2/4/2020
  • Êtes-vous favorable à un report des examens à l’automne ?
    OUI: 58%  NON: 26%  Sans avis: 16%               1968 votes   ER du 4/4/2020
  • Êtes-vous choqué par la polémique sur les masques détournés qui a opposé la Bourgogne-Franche-Comté au Grand Est ?
    OUI: 69%  NON: 21%  Sans opinion: 10%          1808 votes   ER du 6/4/2020
  • Constatez-vous un certain relâchement dans le respect du confinement ?
    OUI: 78%  NON: 18%  Sans opinion: 4%             4069 votes  ER du 7/4/2020
  • Seriez-vous prêt à porter un masque au quotidien à la fin du confinement ?
    OUI: 73%  NON: 24%  Sans opinion: 3%              5023 votes  ER du 8/4/2020
  • Utilisez-vous l’attestation dérogatoire numérique disponible depuis lundi ?
    OUI: 23%  NON: 75%  Sans opinion: 2%              3732 votes  ER du 9/4/2020
  • Avez-vous constaté une hausse des prix des fruits et des légumes ?
    OUI: 76%  NON: 15%  Sans avis: 9%                    2856 votes  ER du 10/4/2020
  • Pensez-vous que l’objectif de reconstruire Notre Dame de Paris en cinq ans soit encore réalisable ?
    OUI: 13%  NON: 77%  Sans avis: 10%                  2981 votes  ER du 16/4/2020
  • Êtes-vous favorable à la reprise de l’activité des entreprises avant le 11 mai ?
    OUI: 48%  NON: 43%  Sans avis: 8%                    3055 votes  ER du 18/4/2020
  • Selon vous, interdire la vente d’alcool à emporter limitera-t-il le nombre de violences intrafamiliales ?
    OUI: 40%  NON: 55%  Sans avis: 5%                    2500 votes  ER du 19/4/2020
  • Comprenez-vous l’annulation des cérémonies commémoratives du 8 Mai ?
    OUI: 90%  NON: 8%  Sans avis: 2%                       2747 votes  ER du 20/4/2020
  • Coronavirus : croyez-vous à un retour à la normale avant la fin de l’été ?
    OUI: 16%  NON: 81%  Sans opinion: 3%                3600 votes  ER du 21/4/2020
  • Reprise des cours : avez-vous été convaincus par les annonces de Jean-Michel Blanquer ?
    OUI: 14%  NON: 75%  Sans opinion: 11%               2617 votes  ER du 23/4/2020
  • Approuvez-vous la baisse des plus hauts salaires chez PSA ?
    OUI: 88%  NON: 7%  Sans avis: 6%                        2655 votes  ER du 24/4/2020
  • Approuvez-vous le port du masque obligatoire dans les transports en commun ?
    OUI: 93%  NON: 5%  Sans avis: 2%                         3055 votes  ER du 25/4/2020
  • Reprendrez-vous les transports en commun après le 11 Mai ?
    OUI: 19%  NON: 71%  Sans avis 10%                       2919 votes  ER du 26/4/2020
  • Faut-il limiter les déplacements d’une région à l’autre à la fin du confinement ?
    OUI: 54%  NON: 40%  Sans avis: 6%                          2754 votes  ER du 27/4/2020
  • Faut-il repousser la rentrée scolaire à Septembre, comme en Italie ?
    OUI: 73%  NON: 21%  Sans avis: 6%                          3264 votes  ER du 28/4/2020
  • Avez-vous été convaincu par le plan de déconfinement présenté par Edouard Philippe ?
    OUI: 28%  NON: 64%  Sans avis: 8%                           4342 votes  ER du 30/4/2020
ENFIN,   C’EST VOUS QUI LE DITES …

Jean SPAITE  Mai  2020 

Source: Ces données sont issues d'une compilation de la rubrique "C'est vous qui le dites" du quotidien "L'Est Républicain"

dimanche, mai 3 2020

Ils sont entrés dans la carrière... eux !

Pour les habitants du village, “ La Carrière “ reste comme dénomination de la grande Carrière située à l’Est du cimetière.

Elle a été comblée en partie et progressivement jusqu’en janvier 2000 après achat par la commune en 1998.

Pendant la première guerre mondiale, elle a vu l’édification en 1916 par l’armée du blockhaus EST prévu pour la défense du village.

Cette grande carrière a été utilisée après le conflit pour fournir les sables et graviers nécessaires à la reconstruction des villages voisins de Blémerey, Reillon, Vého grâce au service du “petit tacot “ en voie de 0,60 rescapé lui aussi de la guerre. (voir notre article “Les carrières” du 3/3/2013 )

L’exploitation en temps que carrière à matériaux pour la reconstruction après la guerre a été réalisée par l’entreprise France-Lanord et Bichaton de Nancy, et nous avions mentionné que son chef de travaux était Mr BOUDINI. Toutefois,après des recherches notamment dans le cadre de la liste nominative des habitants de la commune de Fréménil au recensement de 1921, donc 3 ans après la fin des hostilités et en pleine période de reconstruction, nous pouvons préciser que le chef de chantier était Mr Joseph BODINI ( et non BOUDINI ) né en 1878 à St Jean (Italie) .

Lui, sa famille et ses ouvriers et leur famille vivaient dans un baraquement situé à la Carrière, catalogué en 1921 de maison N° 64 ( était-ce une baraque Adrian ?)

Dans ce recensement, à la Carrière on trouve la famille BODINI :

  • BODINI Joseph né en 1878 à St Jean (Italie)chef de ménage Chef de chantier Bichaton
  • HUMBERT Marie née en 1885 à Metz son épouse
  • BODINI Pauline née en 1909 à Hettange-Grande sa fille
  • BODINI Alfred né en 1912 “ son fils
  • BODINI Louis né en 1916 “ son fils

ainsi que la famille ROSSI :

  • ROSSI Pierre né en 1859 à Rivoltella (Italie )chef de ménage Mécanicien Bichaton
  • ROSSI Marie née en 1866 à Chateaucourt son épouse
  • ABEL Hélène née en 1907 à Beaumont-Bernard sa nièce Couturière
On trouve également dans la “Rue de l’Abreuvoir” (actuellement Rue de la Prairie)cataloguée en 1921 de maison N° 71 (soit maison Madeleine HOURDIAU- Marie JACQUES), la famille BEAUCOURT :
  • BEAUCOURT Jules Emile né en 1887 à Maxéville chef de ménage Mécanicien Bichaton
  • BEAUCOURT Lucie née en 1883 à Paris son épouse

Ainsi donc, parodiant une phrase de notre hymne national, nous pouvons avancer que ces travailleurs de l’entreprise BICHATON “Sont entrés dans la Carrière…” pour assurer la reconstruction après la guerre 14-18.

On peut noter que nous trouvons Messieurs ROSSI Pierre et BEAUCOURT Jules Emile comme Mécaniciens . Ce sont donc eux qui assuraient la conduite des petites locomotives Decauville voie de 0,60 desservant les chantiers. N’oublions pas qu’à l’époque le travail à la carrière s’effectuait à la pioche, à la pelle, et au crible, ce grand tamis incliné qui permettait d’obtenir du sable , avec ensuite le chargement dans les petits wagonnets.

Saluons ces personnages qui ont oeuvré pour la reconstruction du pays et qui ont fait partie des habitants de notre village, tout en espérant que des consultants du présent site retrouvent trace de leurs ancêtres.

Nous avons exploré le recensement de 1926, donc 5 ans après.

Il n’y a plus de trace de l’équipe du chantier France-Lanord et Bichaton à cette date.

Par contre nous avons trouvé le ménage BOURGAUD Auguste vannier et son épouse OTT Marie, accompagné de ses 3 fils ainsi que d’une belle-soeur et une nièce. Catalogué en 1926 de maison N° 69 à la Carrière, nous pensons que l’on se trouve plutôt en face d’une famille de vannier en stationnement dans sa roulotte à l’occasion du recensement.

Ainsi va la vie… et une page d’histoire de notre village.

Souhaitons une remise en état de l’emplacement de “ la grande Carrière”, sans oublier la mise en valeur du blockhaus EST particulièrement oublié. Nous en parlons dans nos articles :

Jean SPAITE Mai 2020

jeudi, avril 23 2020

Pour les amoureux des trains (Avril 2020 : Le tramway de La Schlucht)

Notre ami Daniel ROBERT de Reclonville a été le premier à nous adresser un étonnant album-photos intitulé “Avant 1914, le France GÉRARDMER - Allemagne MUNSTER“

TramwaySchluchtInauguration.jpg, avr. 2020

Afin d’en faire profiter nos visiteurs-internautes et surtout “pour les amoureux des trains” qui sont éloignés de notre région lorraine, mais toujours intéressés par les tramways, nous publions cette série de 43 cartes postales dont nous avions donné un aperçu le 24 Janvier 2016 sous le titre “ Le tramway de la Schlucht” en 6 cartes postales.

Nous pouvons formuler la même remarque terminale qu’il y a 4 ans, à savoir notre regret qu’un tel équipement ferroviaire touristique n’ai pas été reconstruit pour le plus grand bénéfice de notre région Alsace-Lorraine.

Hélas, nous ne sommes pas en Suisse…

TramwaySchluchtHotelAltenberg.jpg, avr. 2020

Nous avons encore beaucoup à apprendre de nos ancêtres du XIXe siècle.

Jean SPAITE Avril 2020

Pour accéder à l'album de cartes postales du Tramway de la Schlucht, cliquez sur l'image : 

vendredi, avril 10 2020

Les cadets du rail de Nancy

L’histoire des Cadets du Rail de Nancy débute en 1960.

Cadets du rail - Nancy - Tract.jpg, avr. 2020

Le mouvement des Cadets du Rail avait pour objectif de regrouper les jeunes d’âge scolaire qui s’intéressent au chemin de fer sous la forme d’un service pédagogique.

Faire connaître la grande entreprise SNCF avec ses trains, ses locomotives, ses voies ferrées, ses postes d’aiguillages et la grande organisation d’un tel ensemble pour présenter un moyen de transport moderne et sécurisé au service d’une nation.

Le 15 Décembre 1960, la section des Cadets du Rail de Nancy a été officiellement baptisée “Charles Etienne COLLIGNON” sous les patronages de la SNCF, de l’hebdomadaire La Vie du Rail et en présence des représentants de la municipalité de Nancy.

Cadets du rail - Nancy - Image05.jpg, avr. 2020

Qui donc était Charles Etienne COLLIGNON ?

Charles Etienne COLLIGNON , lorrain natif de Metz (1802-1885) .

Après ses études à l’école Polytechnique, on le retrouve Ingénieur en Chef des Ponts et Chaussées, chargé de la réalisation du secteur de Nancy de la ligne de chemin de fer de Paris à Strasbourg, inaugurée en 1852.

De 1960 à 1968, la section de Nancy a compté jusqu’à 30 inscrits agés de 8 à 18 ans. Les réunions au local de la gare NANCY-St GEORGES avoisinaient en moyenne 12 cadets présents.

Ils montraient un intérêt certain pour les visites en extérieur comportant notamment un trajet gratuit par le train.

Les réunions avaient lieu les premiers jeudis après-midi de chaque mois pendant la période scolaire.

Cadets du rail - Nancy - Image26.jpg, avr. 2020

Activités :

Parmi les activités au local St Georges, on trouvait le modélisme sur une maquette de grandes dimensions qui avait été fournie par La Vie Du Rail sous la direction d’un moniteur spécialisé. Les séances de cinéma- films ferroviaires - étaient assurés par la Section Central du Cinéma SNCF. Il y avait à disposition une bibliothèque ferroviaire avec revues et collections de La Vie Du Rail. En alternance on trouvait des conférences ferroviaires avec des conseils en photographie, philatélie et collection de cartes postales. Il y avait même l’exercice de la préparation de voyage par la lecture du CHAIX-horaires.

Cadets du rail - Nancy - Image20.jpg, avr. 2020

Ainsi pendant plusieurs années, les jeunes amis du chemin de fer du secteur de Nancy avaient un point de rencontre gratuit pour assurer leur passion.

N’oublions pas de rappeler que chacun des Cadets bénéficiait du service gratuit du bulletin LOCO-JUNIOR édité par La Vie Du Rail très apprécié par les destinataires.

Cadets du rail - Nancy - Loco Junior.jpg, avr. 2020

Les visites d’intérêt ferroviaire étaient très demandées.:

A Nancy :

  • gare de Nancy-Ville (l’organisation, l’ensemble, les billets, les renseignements, les bagages)
  • le poste électrique N° 1 (poste d’aiguillages, les itinéraires )
  • la Centrale Sous-Station
  • le PCR quai Claude le lorrain - poste de régulation sécurisé
  • Nancy-Heillecourt = le dépôt (les locos diesel)
  • Blainville =le bâtiment voyageurs , le triage, le poste de débranchement, le dépôt.
  • Lunéville = la gare
  • Neufchâteau = la gare
Cadets du rail - Nancy - Image28.jpg, avr. 2020
Cadets du rail - Nancy - Image39.jpg, avr. 2020
La vie économique du pays servie par un moyen de transport efficace était découvert par la visite des Clients du Rail : les usines, les entrepôts, les laboratoires.
  • L’UCL l’Union des Coopérateurs de Lorraine à Nancy
  • L’Est Républicain(Rédaction, photographie, typographie, rotatives, expéditions) à Nancy
  • Etablissements NORDON-Fruhenzols-Diebold (chaudronnerie métallique) à Nancy
  • Les Brasseries de CHAMPIGNEULLES (bière, soda ) à Champigneulles
  • La mine de sel de VARANGÉVILLE St NICOLAS (sel de déneigement- descente à la mine) à Varangéville
  • LUNEVILLE CIMT - LORRAINE ex Ets Lorraine De Dietrich (les wagons) à Lunéville
  • Fonderies de PONT à MOUSSON (tuyauterie fonte- fonderie centrifugeuse) à Pont à Mousson
  • Les Aciéries de NEUVES-MAISONS (fer à béton ) à Neuves-Maisons
  • Les Aciéries de POMPEY à Pompey
  • Les Grands Moulins VILGRAIN (meunerie ) à Nancy
  • La Cie Générale Électrique ( moteurs électriques) à Nancy
  • Les Cartonneries de La Rochette CENPA à Laneuveville devant Nancy

Après avoir évoqué les réunions au local de Nancy-St Georges, les visites d’intérêt ferroviaires et des clients du rail , parlons des CADETS.

Les Cadets du Rail : Qui étaient-ils ?

L'existence de la section de Nancy des Cadets du Rail a été connue au sein de l’Entreprise Nationale et a suscité en local un intérêt immédiat chez les parents cheminots qui ont vu là un service profitable à leurs jeunes enfants. Mais la publicité créée par les articles dans la presse régionale a provoqué un mouvement identique chez les parents extérieurs à l’entreprise. Le fils de l’épicier comme le fils du pharmacien qui aimaient déjà les trains se sont retrouvés pour découvrir plus encore tout ce qui concernait le chemin de fer.

Cadets du rail - Nancy - Image40.jpg, avr. 2020

Que sont-ils devenus ?

Plus de 60 ans après la création de la section de Nancy, les nouvelles des anciens Cadets sont plutôt “clairsemées” ...

Les Cadets ont suivis des chemins professionnels très divers.

Certes un petit nombre a fait carrière dans la Grande Maison SNCF. Tous ont été marqués par la “culture ferroviaire” de l’entreprise et de son rôle combien important dans la nation que ce soit dans l’économie , les transports, les techniques, la priorité à la sécurité qui fait du chemin de fer un équipement efficace et moderne.

Même si ces 60 années écoulées ont été teintées fortement par l’utilisation de l’automobile, les Cadets sont pour la majorité restés fidèles en tant que voyageurs au chemin de fer. C’est déjà un résultat pour leur petit parcours en tant que Cadets du rail à la section Charles Etienne COLLIGNON.

Concernant la section de Nancy, au point de vue métiers, pour ceux qui sont entrés à la SNCF, on trouve plusieurs conducteurs de locomotives diesel, autorails et conducteurs de locomotives électriques. Ils font partie des “roulants”. Nous avons également des chefs de gare, des responsables d’agence transport, des techniciens de bureau d’études et des spécialistes au service commercial de vente de titres de transport et un ingénieur Arts et Métiers spécialisé dans les transports.

En dehors de la grande maison, on retrouve au moins 2 docteurs en médecine, plusieurs responsable d’agences bancaires ainsi que des cadres d’entreprises de travaux publics.

Plus étonnant, on a signalé il y a quelques années qu’un Cadet du rail était devenu prêtre : ainsi la voie ferrée l’aurait conduit à la voie pastorale.

Nous pouvons regretter de ne pas avoir une liste plus fournie des Cadets du rail qui, au fil des ans, ont eu des destinées diverses. Nous espérons qu’ils ont gardé un bon souvenir de ces visites d’établissements ferroviaires, gares, ateliers, dépôts ainsi que des usines et entreprises clientes du rail oeuvrant pour l’économie de notre pays.

Nous avons l’agréable surprise de découvrir dans des revues ferroviaires, dans des forums spécialisés sur internet des signatures de textes, de photographies sur les trains par d’anciens Cadets devenus grands et qui ont gardé la fibre ferroviaire. Ils affichent avec fierté une connaissance reconnue, fruit d’années de recherches.

Il en est de même lors d’expositions philatéliques où les timbres d’inspiration ferroviaire sont présentés avec amour par d’anciens Cadets ; on les retrouve aussi dans les expositions photos dans leur thème favori, quand ce n’est pas parmi les collectionneurs de livres classés chez les bouquinistes spécialisés.

Nombreux sont-ils aussi les anciens Cadets qui œuvrent au sein des chemins de fer touristiques ou historiques. A leur façon, ils sont devenus des Cheminots à part entière.

Nous terminerons par cette conclusion :

La création des Cadets du Rail se révèle comme une expérience positive.

Elle a permis d’approfondir la connaissance d’un grande entreprise nationale qui a un rôle primordial dans le système économique français.

Il faut retenir son action pédagogique vis à vis des jeunes ainsi que la formation d’une pépinière potentielle de recrutement pour la SNCF d’un nombre d’éléments qui sont déjà marqué par l’esprit ferroviaire.

Cet “ esprit maison “ souvent envié, s’est toujours révélé précieux et digne des générations qui ont précédé.

A plus d’un demi siècle après le rappel de cette époque des Cadets du Rail de Nancy, la majorité des acteurs de ces événements ont quitté la vie active et sont devenus retraités . Tous ont gardé une forme d’amour durable pour les trains.

Par discrétion, nous ne publions pas les noms des anciens Cadets, mais il serait souhaitable , si ils ont l’occasion de découvrir le présent texte sur internet, de se signaler pour une conversation ferroviaire !

Ils seront les bienvenus.

Jean SPAITE Avril 2020

Crédit photographiques : Jean Spaite (sauf une photo Est Républicain)

Si vous souhaitez consultez l'album photos des Cadets du Rail, cliquez sur l'image suivante :

Cadets du rail - Nancy -Album Photos

- page 1 de 27