Nous nous proposons de faire aujourd'hui le recensement des soldats de Fréménil morts pour la France pendant la guerre 14-18. Il y a les natifs du pays qui figurent au monument aux morts, ainsi que les soldats tués sur notre commune qui sont inhumés tant au cimetière de notre village que dans les nécropoles militaires de notre environnement.

Dans un billet récent , nous avions rappelé le nom d'un soldat tué à Fréménil le 24/09/1914 à l'âge de 30 ans. Il s'agissait de Camille,Théophile AUBERT, caporal au 342e RI. Il repose au carré militaire du cimetière de Domjevin, tombe N° 63.

Notre premier billet rappelait également les noms des 8 enfants de Fréménil morts pour la France qui figurent au monument aux morts de notre commune :

  • Jean-Louis                   BENOIT   mort en 1914
  • Charles, Julien              GERBE      "     1914 (30 ans)
  • Paul, Joseph, Eugêne         BALLAND    "     1914 (28  " )
  • Eugêne, Léon                 ANTOINE    "     1914 (34  " )
  • Paul, Arthur                 HENRY      "     1915 (28  " )
  • Louis, Charles, Edmont       BENOIT     "     1916 (33  " )
  • Jean-Baptiste, Hubert, Henri BENOIT     "     1914 (29  " )
  • Joseph                       CHATON     "     1916 (43  " )

Nous avons également mentionné les 4 noms des soldats de la guerre 14-18 qui reposent dans les tombes du cimetière :

  • Pierre, Eugêne               BENOIT   mort en 1916 (30 ans)
  • Pierre                       MEILLAT    "     1918 (40  " )
  • Emile                        JOUBERT    "     1915 (23  " )
  • Vital                        TROMBERT   "     1915 (26  " )

Nous avons relevé aussi le nom de Pierre PINGUET, sapeur-mineur 4é Régiment de Génie, tué à Fréménil le 05/12/1915 à l'âge de 29 ans. Il était né le 13/04/1886 à BLON ( Haute Vienne).

Nos dernières recherches nous ont amené a mettre un nom sur 4 soldats tués à Fréménil, appartenant au 335e RI et qui reposent à la nécropole nationale de Reillon après avoir été inhumés initialement au cimetière de Fréménil. Il s'agit de :

  • PELIPPEAU Jean, 335e RI, mort pour la France à Fréménil le 08/07/1915. Lieu de sépulture REILLON, tombe individuelle N° 876.
  • GAUDIN Joseph, 335e RI, mort pour la France à Fréménil. Lieu de sépulture REILLON, tombe individuelle N° 817.
  • PELLIER Pierre, Joseph, né le 17/12/1887 à VERIN ( Loire), mort pour la France à Fréménil le 08/07/1915 (28 ans), soldat de 2e classe-335e RI- classe 1907, bureau de recrutement ANGERS- matricule 613. Lieu de sépulture REILLON, tombe individuelle N° 874.
  • CHESNAUX Gustave, 335e RI, mort pour la France à Fréménil. Lieu de sépulture REILLON, tombe individuelle N° 815.

Apparemment, ces 4 soldats relevant du recrutement d'ANGERS, étaient originaires de cette belle et douce région. Il est possible que d'autres soldats aient été inhumés initialement au cimetière de Fréménil et aient été transférés ensuite dans leurs familles à la demande de ces dernières. Tous renseignements complémentaires (dates de naissance et de décés, régiments) seront bienvenus.

Reillon_141002.jpg

En visitant ces nécropoles militaires, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée émue pour ces soldats morts au combat, fauchés dans leur jeunesse, ils avaient de 23 ans à 40 ans ! Je n'oublierai jamais le terrible bilan de la première guerre mondiale qui se traduit rien que pour la France par 7,9 millions de Français mobilisés, 1,4 millions de morts ou disparus et 4,3 millions de blessés.  Concernant le bilan à l'échelle mondiale, il s'élève au chiffre hallucinant de 9 millions de morts , 8 millions d'invalides....

Cela mérite une sérieuse réflexion et un légitime respect...

Jean SPAITE   Septembre 2014