CartePostaleFremenil.jpg

Aujourd'hui la photographie nous semble une chose toute à fait banale. Les appareils photos ont troqué la pellicule argentique pour le numérique. Nous sommes bien loin des plaques-photos en verre et des appareils encombrants montés sur pied et dont l'instantané répondait à la sentence "Ne bougez plus !" prononcée à voix haute par l'opérateur.  Grâce à la photographie nous possédons maintenant des témoignages historiques sur les événements passés :

  • Les photos de mariage où les nouveaux époux figurent à la place d'honneur, entourés de la famille et des amis dont on peine aujourd'hui à retrouver les noms.
  • La photo de baptême faisait partie du rituel familial et coïncide souvent avec le bébé, fesses à l'air mais tout sourire, qui provoque notre étonnement.
  • Plus solennelle nous trouvons la photo de la première communion, moment où la jeunesse va faire place à l'adolescence.
  • Et puis voici la kyrielle des photos de classes où l'on énumère les amis, les amies. Que sont-ils devenus ?
  • On retrouve aussi des photos de régiments. Qu'on était beau en uniforme militaire. Les jeunes d'aujourd'hui ne peuvent pas savoir, puisque ça n’existe plus !!
  • Il y a aussi les photographies événementielles :
    • Celles de la guerre de 14-18, puis celles de 39-45, peut-être pour certains la guerre d'Algérie.
    • Les matchs de foot côtoient les courses à pied ou en vélo.
    • La construction de la maison, étape combien importante.
    • Les inondations, les incendies, les animaux familiers où chiens et chats font bon ménage sur la photo papier qui nous rappelle des souvenirs. Dans notre monde rural il y a aussi les animaux: les cheveaux, les troupeaux.
    • Les scènes de travail aux champs, à l'usine, au bureau ou dans le commerce avec les clients.
  • Mais en plus de ces évocations illustrées qui rappellent tant de souvenirs, il y a aussi les moyens de transports, les trains, les voitures, les avions, les bateaux. Que de changements au fil des années qui passent !
  • Et surtout n'oublions pas les cartes-postales qui présentent dans un décor qui a évolué, des scènes de vie qui appartiennent au passé. En ces temps-là, début du XXe siècle, où l'appareil photo individuel était rare, on se rassemblait pour figurer sur la carte-postale œuvre des BASTIEN ( de Lunéville), OCTAVE ( de Maxéville), SCHMITT,FIACRE ( de Nancy), photographes-éditeurs qui parcouraient la région pour réaliser un travail qui aujourd'hui encore se découvre précieux et recherché par les historiens.

Ainsi la photographie se révèle comme un moyen technique de conserver une représentation graphique des moments, des objets ou des gens. Du noir et blanc, nous sommes passés à la couleur, la photographie illustre d'une manière remarquable, saisissante, le récit, le texte de l'histoire d'un village, d'une famille, des gens !

Une idée : Et si vous consultiez votre bel album-photos qui dort dans un coin ? C'est l'album des souvenirs...grâce à la photo !!  Peut-être y trouverez-vous les cartes-postales anciennes de votre village. Et vous allez noter tous les changements...

N'oublions pas de rendre hommage aux inventeurs de la photographie :

  • Nicephore NIEPCE     1765-1833
  • et Louis  DAGUERRE   1787-1851

Jean  SPAITE   Septembre 2016