F01.jpg, fév. 2009

A l’approche de nos villages, la vue panoramique découvre toujours une construction qui dépasse les bâtiments recouverts de tuiles :

c’est l’église dont le clocher pointé vers le ciel rassemble autour de lui les maisons de chez nous et par delà, les hommes.C’est un lieu de culte bâti par nos ancêtres, mais c’est un bien collectif qui fait partie de notre patrimoine.Il peut abriter, comme c’est le cas en notre village, des trésors artistiques “classés Monuments Historiques”, mais dans tous les cas, il mérite un entretien continu en fidélité aux générations qui nous ont précédé et qui en ont assuré la construction.

La création de notre village remonte à l’époque gallo-romaine.Les premiers habitants venus se fixer en ce lieu se situent entre l’an 500 et l’an 1000.En 1034, Fréménil existait déjà (Titre de l’Abbaye de Saint Rémy de Lunéville).Les premiers chrétiens se sont réunis dans une des maisons pour prier.La première église a dû accompagner bientôt la création du village.En 1698 on cite le nom du premier curé: le Sieur SIMONET curé de Bénaménil et de Fréménil. La première église de Fréménil a été érigé avant 1706 mais c’est le 17 Novembre 1706 qu’aura lieu le baptême de la cloche ayant pour nom : Renée.

Cet édifice a traversé les événements dramatiques conséquences des guerres et des épidémies qui se sont succédées du XIe au XVIIIe siècle :La malheureuse Lorraine a été la proie à toutes les calamités et c’est vraisemblablement au cours de cette sinistre période que l’église primitive a été fortement endommagée, sinon détruite, sauf le clocher, nécessitant la reconstruction totale de l’édifice qui n’aura lieu qu’en 1766 avec les Révérends Pères Bénédictins de Senones.

La bénédiction du Saint-lieu dédié à Saint Pierre aux liens a été célébrée le 30 Octobre 1766.

Nous voici au XXIe siècle. Depuis des années les dégradations de l’édifice se sont suivies sans engendrer des chantiers indispensables de rénovations. Seules des initiatives bénévoles concernant le portail de l’église, son hall d’entrée et le calvaire extérieur ont été effectives.A l’intérieur de la nef, la magnifique chaire à prêcher datant du XVIIIe siècle (1770-1790) classée MH (22/07/1983) mérite une sérieuse remise en état notamment la repose de l’ange sculpté présent sur la partie supérieure du pavillon. Le non-moins magnifique tableau peint représentant Saint Pierre aux liens avec encadrement en bois sculpté doré est rehaussé de glaces biseautées, situé en arrière plan du maître-autel, classé MH ( 23/09/1981), relève d’une rénovation.

Ces différents mobiliers historiques, de même que l’ensemble de l’édifice ont fait l’objet d’une visite de Mr Gilles SOUBIGOU conservateur MH à la DRAC de Metz le 27/04/2011 donnant lieu à un compte-rendu adressé à la Mairie de Fréménil.

Dans toute notre région du Lunévillois, nous notons l’intervention de la Fondation du Patrimoine à la demande de plusieursmunicipalités pour participer à la remise en état des églises et des mobiliers historiques qui y sont abrité. Nous pourrions espérer une intervention en local pour sauver les lieux en commençant par la couverture de l’édifice pour assurer une protection efficace contre la pluie.

Eglise2014_01.jpg, fév. 2014

Nombreux sont les internautes qui viennent sur notre site pour “visiter l’église St Pierre aux liens”.Nous vous rappelons que vous pouvez trouver réponses à vos questionnements en cliquant sur le lien suivant : Articles du site concernant l'église de Fréménil

Nous souhaitons vivement qu’une réponse soit apportée à l’appel au secours de l’église Saint Pierre aux liens...

Jean SPAITE Octobre 2019