Après le faux-tram : vrai tram ou trolleybus ?

Après le faux-tram Bombardier en fin de vie, obligé de recourir aux pièces détachées de feu le TVR de Caen pour terminer son parcours, nous attendions l’annonce du nouveau tram prévu pour la fin de cette année. La population de la Métropole de Nancy consultée par l’Est Républicain le 17/10/2016 à la question: “ Pensez-vous qu’un tram sur rails soit une bonne solution pour remplacer le Bombardier en fin de vie sur la ligne 1 “ avait répondu :

  • OUI 66 %
  • NON 26 %
  • Sans opinion 8%

C’est dire si l’on était convaincu d’une renaissance d’un transport moderne sur rail.

En Mars 2019 on annonçait déjà un tramway de 44 m. de long composé de 7 caisses et pouvant transporter 300 passagers. Le chantier devait démarrer en 2021 et la mise en service était prévue pour 2025.

Nous sommes en 2021. Le TVR Bombardier, à bout de souffle après ses 25 ans de service émaillés de trop nombreuses pannes, attend un successeur.

Les usagers des transports en commun et tout particulièrement de la ligne 1 qui dessert Brabois attendent le nouveau venu.

Après tant d’années de silence, les décideurs responsables ont parlé.

L’Est Républicain du Vendredi 27 Août 2021 nous annonce:

“Le tram sur pneus sera remplacé par un trolleybus en 2023”

Et le Samedi 4 Septembre 2021 l’Est Républicain complète cette décision par un article:

“L’annonce de la fin du tram au profit du trolley fait tousser”

Que s’est-il passé pour arriver à cette conclusion ?

Constatons que depuis plus de 50 ans, on transfère sur le plateau de Brabois des services, des hôpitaux, des facultés, des instituts de recherches, qui génèrent une demande de mobilités, de dessertes.

La géographie physique de Nancy se présente comme une ville au niveau relativement plat où le tramway peut circuler facilement et un environnement de côtes dont Brabois réclamant un “effort de montée”

Si l’on se réfère au passé, rappelons que jusqu’en 1952 le tramway ligne 14 Nancy-Pont St Vincent avec ses motrices Satramo, de même que les tramways urbains qui allaient jusqu’à Brabois, grimpaient la fameuse côte.

Observons toutefois que les tramways d’antan étaient moins lourdes que les rames à 7 caisses d’aujourd’hui qui présentent une capacité de transport nettement plus élevée.

La solution Tramway est d’adopter un profil en long avec une rampe maximum de 11 % ce qui implique un nouveau tracé différent de la montée par l’avenue Jean Jaurès avec comme conséquence un surcoût pour l’infrastructure.

L’Est Républicain du Vendredi 27 Août rapporte: “Les travaux du tram ferré sur la ligne 1 dont le coût (500 Millions d’Euros) avait été jugé trop onéreux par la nouvelle majorité”.

Question : Ce chiffre correspond-il à matériel (25 tramways) + infrastructure, ligne aérienne d’alimentation, voie ferrée ?

Les décideurs s’orientent donc vers la solution trolleybus.

Ces engins à 2 caisses de 24 mètres de long, capacité 150 voyageurs, fabriqués par Van Hool, Hess, Solaris (25 trolleybus). “Cette solution trolleybus aurait l’avantage d’être 10 fois moins coûteuse que le projet initial tram voie ferrée” dixit le quotidien régional.

Si la solution tramway (exemple Citadis Alstom, 5 caisses) assurait une desserte correspondant à la demande de la population du plateau de Brabois (hôpitaux, facultés, instituts, services) , nous nous posons la question de possibilité pour la solution trolleybus 2 caisses, sous réserve d’une desserte cadencée très serrée ?...

Nous sommes conscients que le choix du futur moyen de transport de la ligne 1, qu’il soit tramway ou qu’il soit trolleybus, est tributaire de l’enveloppe budgétaire qui lui sera attribuée.

N’oublions pas que la durée de vie pour le tramway est de 45 à 50 ans (et même plus) et pour le trolleybus de 20 à 25 ans.

La décision définitive sera rendue publique en Décembre 2021.

Souhaitons qu’elle présente le maximum de renseignements concernant le matériel roulant, l’infrastructure ainsi que le tracé définitif et surtout le montant de l’investissement avec calendrier du chantier.

Par ailleurs nous relevons: “Cette solution ( trolleybus), tant par sa souplesse que par son impact financier, permet également de préserver la perspective d’un tramway futur à l’horizon 2030. S’il y a un tram ferré sur la prochaine mandature, le trolleybus pourra basculer sur une autre ligne “ . Dont acte…

Les internautes qui s’intéressent aux transports en commun nancéiens, peuvent retrouver les articles:

Samedi 16/1/2016 “Les vrais trams! C’était hier…”

Jeudi 3/4/2014 “ Hommage à une personnalité, Marcel Cavaillé”

et notamment un comparatif concernant 4 villes et leur aire urbaine :Dijon, Reims, Caen, Nancy

Rendez-vous en fin d’année pour connaître le choix de la ligne 1 décidé par les autorités responsables.

Jean SPAITE Septembre 2021

Jean Spaite

Author: Jean Spaite

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Les microbrasseries

Les microbrasseries : nous avons déjà eu l’occasion d’en parler. Leur nombre semble augmenter . Nous...

Lire la suite

Pour les amoureux des trains (Novembre 2021)

La gare TGV de VANDIÈRES Sous le titre “Le projet de la gare TGV-TER de Vandières bientôt relancé...

Lire la suite