Fréménil, un village lorrain

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, septembre 7 2021

Après le faux-tram : vrai tram ou trolleybus ?

Après le faux-tram Bombardier en fin de vie, obligé de recourir aux pièces détachées de feu le TVR de Caen pour terminer son parcours, nous attendions l’annonce du nouveau tram prévu pour la fin de cette année. La population de la Métropole de Nancy consultée par l’Est Républicain le 17/10/2016 à la question: “ Pensez-vous qu’un tram sur rails soit une bonne solution pour remplacer le Bombardier en fin de vie sur la ligne 1 “ avait répondu :

  • OUI 66 %
  • NON 26 %
  • Sans opinion 8%

C’est dire si l’on était convaincu d’une renaissance d’un transport moderne sur rail.

En Mars 2019 on annonçait déjà un tramway de 44 m. de long composé de 7 caisses et pouvant transporter 300 passagers. Le chantier devait démarrer en 2021 et la mise en service était prévue pour 2025.

Nous sommes en 2021. Le TVR Bombardier, à bout de souffle après ses 25 ans de service émaillés de trop nombreuses pannes, attend un successeur.

Les usagers des transports en commun et tout particulièrement de la ligne 1 qui dessert Brabois attendent le nouveau venu.

Après tant d’années de silence, les décideurs responsables ont parlé.

L’Est Républicain du Vendredi 27 Août 2021 nous annonce:

“Le tram sur pneus sera remplacé par un trolleybus en 2023”

Et le Samedi 4 Septembre 2021 l’Est Républicain complète cette décision par un article:

“L’annonce de la fin du tram au profit du trolley fait tousser”

Que s’est-il passé pour arriver à cette conclusion ?

Constatons que depuis plus de 50 ans, on transfère sur le plateau de Brabois des services, des hôpitaux, des facultés, des instituts de recherches, qui génèrent une demande de mobilités, de dessertes.

La géographie physique de Nancy se présente comme une ville au niveau relativement plat où le tramway peut circuler facilement et un environnement de côtes dont Brabois réclamant un “effort de montée”

Si l’on se réfère au passé, rappelons que jusqu’en 1952 le tramway ligne 14 Nancy-Pont St Vincent avec ses motrices Satramo, de même que les tramways urbains qui allaient jusqu’à Brabois, grimpaient la fameuse côte.

Observons toutefois que les tramways d’antan étaient moins lourdes que les rames à 7 caisses d’aujourd’hui qui présentent une capacité de transport nettement plus élevée.

La solution Tramway est d’adopter un profil en long avec une rampe maximum de 11 % ce qui implique un nouveau tracé différent de la montée par l’avenue Jean Jaurès avec comme conséquence un surcoût pour l’infrastructure.

L’Est Républicain du Vendredi 27 Août rapporte: “Les travaux du tram ferré sur la ligne 1 dont le coût (500 Millions d’Euros) avait été jugé trop onéreux par la nouvelle majorité”.

Question : Ce chiffre correspond-il à matériel (25 tramways) + infrastructure, ligne aérienne d’alimentation, voie ferrée ?

Les décideurs s’orientent donc vers la solution trolleybus.

Ces engins à 2 caisses de 24 mètres de long, capacité 150 voyageurs, fabriqués par Van Hool, Hess, Solaris (25 trolleybus). “Cette solution trolleybus aurait l’avantage d’être 10 fois moins coûteuse que le projet initial tram voie ferrée” dixit le quotidien régional.

Si la solution tramway (exemple Citadis Alstom, 5 caisses) assurait une desserte correspondant à la demande de la population du plateau de Brabois (hôpitaux, facultés, instituts, services) , nous nous posons la question de possibilité pour la solution trolleybus 2 caisses, sous réserve d’une desserte cadencée très serrée ?...

Nous sommes conscients que le choix du futur moyen de transport de la ligne 1, qu’il soit tramway ou qu’il soit trolleybus, est tributaire de l’enveloppe budgétaire qui lui sera attribuée.

N’oublions pas que la durée de vie pour le tramway est de 45 à 50 ans (et même plus) et pour le trolleybus de 20 à 25 ans.

La décision définitive sera rendue publique en Décembre 2021.

Souhaitons qu’elle présente le maximum de renseignements concernant le matériel roulant, l’infrastructure ainsi que le tracé définitif et surtout le montant de l’investissement avec calendrier du chantier.

Par ailleurs nous relevons: “Cette solution ( trolleybus), tant par sa souplesse que par son impact financier, permet également de préserver la perspective d’un tramway futur à l’horizon 2030. S’il y a un tram ferré sur la prochaine mandature, le trolleybus pourra basculer sur une autre ligne “ . Dont acte…

Les internautes qui s’intéressent aux transports en commun nancéiens, peuvent retrouver les articles:

Samedi 16/1/2016 “Les vrais trams! C’était hier…”

Jeudi 3/4/2014 “ Hommage à une personnalité, Marcel Cavaillé”

et notamment un comparatif concernant 4 villes et leur aire urbaine :Dijon, Reims, Caen, Nancy

Rendez-vous en fin d’année pour connaître le choix de la ligne 1 décidé par les autorités responsables.

Jean SPAITE Septembre 2021

vendredi, septembre 3 2021

Un nouveau-né : “URBANLOOP”

C’est le 28 Mai 2021 à Nancy-Tomblaine, que le nouveau venu dans le monde des transports a été dévoilé au public en présence de Mr Jean-Michel DJEBBARI, Ministre délégué aux transports, des Élus et Autorités lorraines.

Nous sommes en face d’un moyen de transport sous la forme d'une capsule à 2 places équipée de 4 roues à pneus, évoluant en site propre sur une piste métallique constituée de fers cornières servant de chemin de roulement et également d’alimentation électrique 72 V. courant continu du moteur de traction de chaque capsule. Vitesse : 60 km/h. Transport d’un point A à un point B sans arrêt ni correspondance. Les capsules évoluent individuellement sur le chemin de roulement (voie ferrée spéciale) en site propre à un sens de circulation. Chaque capsule est gérée par un système de commande et de supervision.

Le site propre prévoit un parcours en souterrain ou en aérien mais protégé par un tunnel en plexiglas pour éviter les intrusions.

La carrosserie du véhicule est de forme asymétrique qui peut surprendre. Chaque capsule est indépendante et sa capacité de 2 voyageurs interroge. Nous sommes loin d’un bus ou d’un tramway. Tout au plus on peut faire un rapprochement avec un taxi sans chauffeur qui évoluerait en télécommande sur un site propre.

Urbanloop est un projet développé par l’Université de Lorraine, les écoles d’ingénieurs de Lorraine INP, ainsi que l’école des Mines de Nancy.

Sous la forme d’une structure commerciale URBANLOOP SAS, il ambitionne, à l’occasion des JO de 2024, d’être choisi pour relier le RER A au plan d’eau de Vaires sur Marne.

Soyons attentifs à la suite des événements.

Pour informations: https://urbanloop.univ-lorraine.fr/

Jean SPAITE Août 2021

lundi, août 30 2021

Notre patois lorrain (35ème partie)


  • La VÊCHE N.F. ---> La vache
  • La VAHIOTTE N.F. ---> La petite vache- le veau
  • Les MANRES DRÔLES ° expression ---> Les mauvais personnages
  • L'ENGEANCE- LÀ N.F. ---> la personne-là
  • A TIRE-LARIGOT ° expression ---> “boire à tire-larigot”, boire sans arrêt
  • Les PATINS N.M. ---> les pantoufles “Défais tes chaussures et mets tes patins”
  • LAVASSE (ou relavasse) N.F. ---> l’eau de vaisselle
  • La RELAVOTTE N.F. ---> le torchon ( ou l’éponge) qui sert à faire la vaisselle
  • A tout bout de Champ ° expression ---> d’une manière continue
  • Une PAYAISSE (ou une paillasse) N.F. Une paillasse ”Il couche sur une paillasse”

Jean SPAITE Août 2021

Notre patois lorrain (34ème partie)


  • DÉBRÔLER V. ---> débrôler : affaisser - "Votre gâteau est tout débrôlé , quel dommage !”
  • Un JEUNE BLANC-BEC ---> expression : un jeune garçon prétentieux
  • Un RECULORUM N. ---> un endroit reculé dans une maison
  • FIEUTER V.---> siffler
  • Un FIEUTÂH N. ---> un siffleur amateur, mais peu talentueux
  • PRENDRE une RINCÉE ---> expression : être trempé par une averse

Poursuivons notre parcours patoisant à partir d’une phrase entendue et émanant de ma grand-mère ( ça nous ramène au siècle dernier !)

La scène se passe dans notre village.

Intriguée par une personne étrangère au village qui semblait chercher quelque chose, un renseignement peut-être, j’entends encore ma bonne grand-mère prononcer cette interrogation:

“Faut ouar c’qu’ell’ veut la gent-là“(il faut voir ce qu’elle veut la personne-là)

Analyse de cette phrase:

  • Faut ---> pour, il faut : suppression de l’article
  • Ouar ---> prononciation typiquement lorraine pour le verbe voir
  • C’qu’ell’ ---> expression courante par contraction des mots
  • Veut ---> du verbe vouloir
  • La gent-là ---> au pluriel on dirait : les gens-là
    Nous sommes ici au singulier d’où : la gent-là, prononcé “la jan”.
    A rapprocher de gente, la gente dame, préfiguration de gentille.

D’un passé lointain cette lorraine pure souche qui parlait le français à la perfection, n’était-elle pas toujours la première de la classe pendant sa scolarité à l’école primaire, titulaire du certificat d’études à l’âge de 12 ans, un record à son époque, ma grand-mère m’étonnait toujours par sa connaissance du patois. Elle était native du XIXème siècle, en un temps où le langage usuel était le patois lorrain. Elle n’avait aucune difficulté à retrouver la langue de son enfance et de ses ancêtres pratiquée encore au début du XXème siècle.

Ainsi, à partir d’une phrase qui nous vient du passé, on peut faire revivre le patois de chez nous.

Jean SPAITE Août 2021

samedi, août 21 2021

Des chiffres et des lettres... en Lorrain

Parodiant la célèbre émission de télévision “ Des chiffres et des lettres”, nous abordons aujourd’hui le domaine des chiffres.

Au siècle dernier, quand notre patois était couramment pratiqué, il n’était pas rare d’entendre énoncer les chiffres en septante et en nonante, une survivance de notre langue régionale qui n’était autre que du vieux français.

L'appellation différente des chiffres concernait les dizaines du 7 soit septante pour 70, octante pour 80, et nonante pour 90, toutes les autres appellations étaient conformes à ce que l’on pratique aujourd’hui en France.

Notons que cette persistance se retrouve dans la langue belge, suisse, ainsi qu’au Québec.

Sous la forme d’un tableau nous présentons les ” chiffres “ de 70 à 99 avec leur appellation en lorrain (vieille France, Belgique, Suisse et Québec) ainsi qu’en français officiel.

CHIFFRES LORRAINS

Notons que le lorrain correspondait à une certaine logique grammaticale, alors que le français officiel est d’une logique complexe quand on en voit l’analyse arithmétique, et étonnante pour le pays de Descarte.

Bien des jeunes des générations actuelles, éprouveront un étonnement en découvrant “les chiffres” en lorrain !!

Merci à nos amis belges, helvètes et canadiens de conserver notre langue originale des chiffres délaissée par l’hexagone.

Jean SPAITE Août 2021

mercredi, août 18 2021

Notre patois lorrain (33ème partie)

Patois_Lorrain.gif, janv. 2015

Et l’on continue à retrouver des mots en patois !

Les visites de notre modeste site par “les amateurs du patois de chez nous” nous prouvent leur intérêt pour ce thème.

Merci chers amis internautes patoisants, Vous êtes ici chez vous.

  • Se faire du MOURON ---> expression : se faire du soucis
  • Se faire un SANG BLEU ---> expression : s’inquiéter
  • ESBROUFF’ (esbrouffe) ---> faire pression pour obtenir quelque chose
    (passé dans le langage courant) “ Il a eu ça à l’esbrouff’“
  • Le PAPICHE ---> N. le pépère : le grand père
  • La MAMICHE ---> N. la mémère : la grand-mère
  • “Qu’est-ce que vol’ to let? “ ---> expression signifiant “que voilà”
  • RAOUER ---> V. Aller raouer ---> s'en aller traîner, draguer
    “Votre gros matou a encore été raouer toute la nuit! “
  • REBIQUER ---> V. Relever ---> qui se redresse
    “Il a une mèche de cheveu qui rebique”
  • CHEULER ---> V. Boire d’une manière excessive
  • Un CHEULARD ---> N. Un poivrot
  • “J’n’voem ouer ek !” ---> expression :” Je ne vois pas grand chose! “
    (typiquement lorrain)
    A rapprocher de cette sentence rustique, pleine de sagesse :
    “On’ somm’ ouer ek, allei !“ : Nous ne sommes pas grand chose, allez !

Comme il a raison l’Est Républicain du 18/4/2021 en titrant :

“ ….le lorrain , un trésor national ! “

Jean SPAITE Août 2021

mardi, août 10 2021

Le patois lorrain (Evolution)

Patois_Lorrain.gif, janv. 2015

Comme nous l’avons promis, nous continuons la récolte des mots et expressions de patois lorrain. Avec notre grand râteau, nous ratissons large et notre récolte n’est pas toujours abondante !! Il est vrai que nous avons déjà récolté lors de saisons précédentes.

En France , on donne un renouveau aux langues régionales (1) encore parlées comme c’est le cas dans notre province sœur l’Alsace, ou bien à l’Ouest en Bretagne.

Dans notre région lorraine qui a été marquée par “l’école Jules Ferry” le patois a été combattu mais reste un souvenir encore présent.

Si, au cours de la première guerre mondiale, les poilus pouvaient se reconnaître avec “l’accent” et “le patois” encore bien vivant, les années qui ont suivi ont vu un affaiblissement de la pratique du langage rustique attaché au monde rural.

Avec les années 30 et l’exode rural vers les villes, le parlé de chez nous s’est effacé. Tout au plus surgissait un mot, une expression vite étouffée pour ne pas paraître “un péquenot”....

Avec la deuxième guerre mondiale et la reconstruction qui a suivi, la course vers les HLM où l’on trouvait le confort moderne, différent du monde rural, a accentué ce mouvement vers les villes. La campagne a évolué, les méthodes d'exploitation de l’agriculture ont changé à la mesure des engins agricoles qui réduisaient le nombre d’exploitants au siècle dernier.

Nous sommes entrés dans le XXIème siècle et nous constatons une évolution nouvelle et continue : l’habitant des villes recherche aujourd’huiavec bonheur le calme des campagnes. Il recherche des maisons anciennes où il installe le confort moderne qu’il a connu en ville.

Le citadin habite la campagne et travaille en ville.

Avec l’explosion du Covid 19, il pratique même le télétravail évitant les transports superflus.

Nos villages voient la construction en nombre de maisons neuves.

On n’a pas “honte” d’habiter dans un village. Mieux même, on ressuscite curieusement des mots du patois oublié… Quelle évolution !! On s’initie à l'histoire locale, pour mieux vivre sa nouvelle condition de “rurbain”.

Conclusion : nos villages revivent avec de nouveaux habitants et de nouvelles maisons.

En attendant, retrouvons les mots oubliés qui sentent bon notre Lorraine.

Jean Spaite Août 2021

1. Article Est Républicain Dimanche 18/4/2021:“Langues régionales: le lorrain, un trésor national ! “

lundi, août 9 2021

Pour les amoureux des trains (Août 2021)

Nous voici à la période des vacances, marquée cette année par le Covid 19 qui fait renoncer à des visites lointaines, et par un mauvais temps caractérisé.

Profitons des éclaircies pour rendre visite à nos réseaux touristiques qui continuent de fonctionner pour votre bonheur, amoureux des trains, grâce à ces braves cheminots amateurs bénévoles qui réalisent des prouesses pour proposer un matériel accueillant et confortable pour une visite dont vous garderez le souvenir.

L’équilibre budgétaire de ces associations de trains est tributaire d’une bonne fréquentation. Alors, n’hésitez pas à leur rendre visite.

Voici quelques adresses dans notre secteur où vous pourrez vous renseigner sur les jours de circulation, les horaires et les tarifs.

Bon voyage sur les petits trains de chez nous !

  • Le train du fort de VILLEY le SEC
    Tel. 03 83 63 90 09
    06 03 15 49 92
  • Le train des forts d’UXEGNEY
    Tel. 03 29 38 32 09
  • Le chemin de fer du Val de PASSEY
    Tel. 03 83 29 21 22
    06 70 58 76 10
  • Le chemin de fer de la Vallée de la CANNER
    Tel. 03 87 77 97 50
    06 04 06 63 45
  • Le chemin de fer forestier d’ABRESCHVILLER
    Tel. 03 87 03 71 45
  • Le chemin de fer historique de la voie sacrée à BAR le DUC
    Tel. 03 29 45 53 04
    03 29 79 04 17
    Sur ce dernier parcours ferroviaire meusien circule une belle locomotive à vapeur 031 T Corpet baptisée “Suzanne”, qui a été complètement restaurée par des amoureux des trains. Voici un livre qui retrace son histoire, sous le titre :
    “Renaissance de la Suzanne” signé Jean Boucheré, J-M Althuser et Jean Laurent
    (format 21,5x30,5- 78 pages- Prix promo 20 Euros+5 Euros frais d’envoi)
    Disponible auprès du CFHVS, 55 ter Rue de St Mihiel 55000 Bar le Duc

Jean SPAITE Août 2021

vendredi, juillet 30 2021

Notre patois lorrain (32ème partie)

Patois_Lorrain.gif, janv. 2015

Nous continuons la récolte des mots et expressions du patois lorrain.

Notre moisson nous permet de retrouver des mots oubliés mais au parfum de notre terroir, plein de souvenirs…

  • CAMBOULER---> ( ou Kibouler) se retrouve en français sous la forme de chambouler : renverser.
  • COUALÉ---> (coualé) courbé, courbatu “Après sa journée dans son champ, il est revenu tout coualé“
  • HEURSI ---> hérissé “Il a les cheveux tout heursi.”
  • FALBALA---> superflu “Il est venu avec tout son falbala” (affaires abondantes, hautes en couleurs, souvent superflues)
  • Le BAROUFF’---> le bruit. Faire le barouff’
  • Un MOINS QUE RIEN ---> expression désignant une personne insignifiante, sans qualification, avec peu de moyens financiers.
  • Une TÊTE DE HOLZ ---> du germanique HOLZ : Bois Désigne un personnage entêté, buté, borné, une tête de bois.
  • TÂNÉ --->( tâné ) couché, étendu par terre. “Celui-là, qui reste tâné devant la télévision…”
  • SAINT FRUSQUIN---> (fruscain) Ne cherchez pas ce saint sur le calendrier : on ne le trouve pas ! Désigne un accessoire encombrant. “Il a amené son saint Frusquin“
  • RIN DI TO---> Rien du tout “Vous avez compris, Marie? --RIN DI TO, Jean!”

Jean SPAITE Juillet 2021

dimanche, avril 18 2021

Histoires des trains

Notre ami Michel ROUSSEL de Bénaménil nous a fait parvenir un album-photos en 73 tableaux d'une présentation humoristique réalisée en 2018 par PATAGON. Présentation humoristique certes, mais aussi historique et technique sur les "histoires des trains".  Afin d'en faire profiter nos visiteurs internautes et surtout " pour les amoureux des trains", nous publions cette série qui va en intéresser plus d'un :

Jean Spaite - Avril 2021

Source: Ce diaporama a été publié en 2018 par Patagon34. Vous pouvez trouver les oeuvres de Patagon34 sur

PSPMANIA

lundi, avril 12 2021

C'est vous qui le dites... (Avril 2021)

Pour le mois de Mars nous avons retenu 18 votes :

  • Est-il souhaitable de rouvrir prochainement les restaurants ?
    OUI: 67% NON: 27% Sans opinion: 6% 4016 votes ER du 2/3/2021
  • Covid-19: tenir 4 à 6 semaines, cela vous paraît-il raisonnable ?
    OUI: 53% NON: 39% Sans avis : 8% 3255 votes ER du 3/3/2021
  • Obésité et Covid-19: avez-vous pris du poids depuis le début de la crise sanitaire ?
    OUI: 46% NON: 51% Sans opinion: 3% 3062 votes ER du 5/3/2021
  • Covid-19: faut-il rendre obligatoire la vaccination des soignants ?
    OUI: 59% NON: 36% Sans avis: 5% 981 votes ER du 8/3/2021
  • L’écriture inclusive doit-elle devenir la norme ?
    OUI: 9% NON: 80% Sans avis 11% 2787 votes ER du 9/3/2021
  • Avez-vous épargné plus que d’habitude depuis la pandémie de Covid ?
    OUI: 31% NON: 65% Sans opinion: 4% 3172 votes ER du 10/3/2021
  • Vous sentez-vous concerné par la loi Climat ?
    OUI: 35% NON: 55% Sans avis: 10% 2385 votes ER du 11/3/2021
  • Etes-vous favorable à la création d’un musée du terrorisme en France ?
    OUI: 7% NON: 87% Sans avis: 6% 3112 votes ER du 12/3/2021
  • Covid-19: faut-il (aussi) vacciner les enfants ?
    OUI: 36% NON: 49% Sans avis: 15% 2655 votes ER du 13/3/2021
  • Covid-19: gardez-vous confiance dans le vaccin d’AstraZeneca ?
    OUI: 39% NON: 52% Sans opinion: 9% 3653 votes ER du 14/3/2021
  • Par peur du Covid-19, avez-vous négligé le suivi de votre santé ?
    OUI: 30% NON: 67% Sans opinion: 3% 3129 votes ER du 16/3/2021
  • Avez-vous déjà été victime de harcèlement scolaire ?
    OUI: 29% NON: 66% Sans avis: 6% 2591 votes ER du 17/3/2021
  • Faites-vous confiance au gouvernement pour endiguer les violences urbaines?
    OUI: 8% NON: 88% Sans avis: 4% 3344 votes ER du 19/3/2021
  • Covid-19: le déploiement des vaccinodromes en France est-il une bonne chose ?
    OUI: 70% NON: 21% Sans opinion: 9% 2804 votes ER du 24/3/2021
    Pensez-vous que l’est de la France va être re-confinée ?
    OUI: 72% NON: 22% Sans opinion: 6% 4253 votes ER du 25/3/2021
  • Supermarchés: utilisez-vous davantage le drive depuis la Covid-19 ?
    OUI: 20% NON: 78% Sans avis: 2% 3554 votes ER du 26/3/2021
  • Les nouvelles annonces du gouvernement sont-elles suffisantes selon vous pour lutter contre la Covid-19 ?
    OUI: 14% NON: 78% Sans avis: 9% 3068 votes ER du 27/3/2021
  • Loi Climat: êtes-vous favorable à une “écotaxe “ régionale pour les poids lourds ?
    OUI: 69% NON: 25% Sans avis: 6% 3279 votes ER du 30/3/2021

ENFIN, c’est vous qui le dites…

Jean SPAITE Avril 2021

mardi, mars 9 2021

Pour les amoureux des trains (Mars 2021)

Dans le cadre de notre article “Pour les amoureux des trains (Janvier 2021)”, nous vous avons informés notamment de la création de Railcoop : du nouveau dans le monde ferroviaire.

Suivant l’actualité, voici :

Des nouvelles de RAILCOOP

La société coopérative RAILCOOP, basée à Cambes à côté de Figeac, a franchi le cap du 1,5 millions d’Euros de capital social à la fin du mois de Février 2021. Elle pourra ainsi faire circuler ses premiers trains dès l’automne 2021.

Depuis le début de l’année, le nombre de sociétaires a doublé, passant de 3.000 à 6.206 au 28 Février 2021. Beau résultat.

PROJET FRET : Toulouse St Jory, Capdenac et Viviez Decazeville sera inauguré à l’ automne 2021.

PROJET VOYAGEURS : Bordeaux -Lyon qui devrait être ouvert en Juin 2022.

Objectif de rentabilité: 690.000 voyageurs par an entre Bordeaux et Lyon.

Après Bordeaux-Lyon, Railcoop voudrait aussi relier Toulouse à Rennes, ainsi que Lyon à Thionville, donc une relation qui nous intéresse.

Rappelons les étapes de la création de Railcoop:

  • Février 2019 : naissance de l’idée
  • Avril 2019 : création de l’association de préfiguration de Railcoop
  • Novembre 2019: création de Railcoop en tant que première coopérative (SCIC) dédiée au ferroviaire
  • Juin 2020 : notification des premiers services de l’Autorité de régulation des transports
  • Décembre 2020: Ouverture totale à la concurrence du transport ferroviaire en France
  • Mi-2021 : obtention de la licence ferroviaire et du certificat de sécurité
  • Dernier trimestre 2021 : lancement de la Première OFFRE DE FRET
  • Mi-2022 : lancement de la Première LIGNE DE VOYAGEURS

LE TRAMWAY DE NANCY

En suivant l’actualité, nous n’avons pas de bonne nouvelle concernant le projet du nouveau tramway de Nancy. La crise sanitaire a mis à mal les finances de la ville!

La question budgétaire est cruciale pour la réalisation du choix du tramway fer pour équiper le réseau de transport nancéien. Le coût du tramway fer largement souhaité dépasse le financement possible. Le TVR actuel reste officiellement en service pour l’année 2021 grâce aux éléments de remplacement pris sur les ex-TVR de Caen ! Une solution de dépannage continu !..

Pour l’avenir, on reste en attente des décisions municipales qui devraient être prises en fin d’année.

Jean SPAITE Mars 2021

dimanche, mars 7 2021

Notre patois lorrain (31ème partie)

Patois_Lorrain.gif, janv. 2015

Nous avons retrouvé des mots et expressions de chez nous…

  • CACHE-COL ---> Un foulard
    “Par le temps-là, mets un cache-col autour de ton cou pour pas avoir froid !”
  • CACHE-NEZ ---> Une écharpe.
    Même usage que ci-avant mais en couvrant le visage.
  • BON CHAUD ---> expression pour “bien chaud”
    “Il fait bon chaud chez vous“
  • UN TEMPS DE CHIEN ---> mauvais temps (pluie-neige- vent !)
    “Aujourd’hui, on a un temps de chien“
  • CULOT ---> * audace “ Il a un sapré culot le gars-là !”
    * fond de récipient “ le culot d’une bouteille”
  • BLANC COMME NEIGE ---> * expression pour innocent
    “De ce procès, il en sort blanc comme neige”
  • FONDRE COMME NEIGE AU SOLEIL --->
    * expression pour qualifier un nettoyage rapide “ Ca va fondre comme neige au soleil ! “
    * dépensier, panier percé “Chez ces ces gens-là, l’argent fond comme neige au soleil ! “
  • UNE MERE MACRELLE ---> femme de mœurs légères, patronne de filles de joies qui se prostituent dans une maison close : un bordel.
  • BORDEL DE BORDEL ! ---> injure correspondant à “non de non” mais plus vulgaire.
  • METTRE OU FAIRE LE BORDEL ---> expression vulgaire correspondant à créer le désordre.
  • FAIRE TOUT UN PLAT ---> expression : traduire un événement en exagérant les faits
    “Il a oublié sa clé : y a pas à en faire tout un plat. Ça arrive à tout le monde !”
  • ÊTRE AUX CENT COUPS ---> expression : être inquiet par un événement
    “Son gamin a d’la fièvre : la v’la aux cent coups !”

Jean SPAITE Mars 2021

mercredi, mars 3 2021

C'est vous qui le dites... (Mars 2021)

Pour le mois de Février, nous avons retenu 18 votes.

  • Approuvez-vous la fermeture des centres commerciaux de plus de 20 000 m 2 ?
    OUI: 65% NON: 26% Sans avis: 9% 3575 votes ER du 1/2/2021
  • Comprenez-vous , en pleine pandémie, l’augmentation de l’enveloppe de frais des députés de 2750 euros ?
    OUI: 3% NON: 95% Sans opinion: 2% 4492 votes ER du 2/2/2021
  • Couvre-feu : comprenez-vous le tour de vis des contrôles policiers ?
    OUI: 71% NON: 25% Sans opinion: 4% 3492 votes ER du 3/2/2021
  • Pensez-vous que chaque Français qui le souhaite aura été vacciné d’ici la fin de l’été comme assuré par Emmanuel Macron ?
    OUI: 22% NON: 74% Sans opinion: 4% 3839 votes ER du 5/2/2021
  • Covid-19 : faut-il rendre le télétravail obligatoire lorsqu’il est possible ?
    OUI: 62% NON: 32% Sans opinion: 6% 3180 votes ER du 6/2/2021
  • Bonne pour la mémoire et le cœur, anti-stress… Êtes-vous adepte de la sieste ?
    OUI: 66% NON: 32% Sans avis: 2% 2745 votes ER du 8/2/2021
  • Politique, censure, dérapages… faut-il mieux contrôler les réseaux sociaux ?
    OUI: 85% NON: 11% Sans avis: 4% 2639 votes ER du 9/2/2021
  • Covid-19 : faut-il annuler la dette des pays de l’Union européenne ?
    OUI: 60% NON: 31% Sans avis: 9% 2389 votes ER du 11/2/2021
  • Covid-19 : pensez-vous que la France fait mieux que le reste de l’Europe dans la lutte contre la crise sanitaire ?
    OUI: 21% NON: 69% Sans avis: 10% 3389 votes ER du 12/2/2021
  • Covid-19 : êtes-vous pour la fermeture des écoles dans les départements où les variants circulent rapidement ?
    OUI: 67% NON: 26% Sans opinion: 7% 3199 votes ER du 14/2/2021
  • La Saint Valentin représente-t-elle une fête importante à vos yeux ?
    OUI: 14% NON: 82% Sans opinion: 4% 3368 votes ER du 15/2/2021
  • Covid-19 : êtes-vous favorable à des re-confinements locaux ?
    OUI: 69% NON: 26% Sans avis: 5% 3109 votes ER du 22/2/2021
  • Êtes-vous favorable à des menus sans viande dans les cantines scolaires ?
    OUI: 18% NON: 79% Sans avis: 4% 4182 votes ER du 23/2/2021
  • Avez-vous confiance en la téléconsultation médicale ?
    OUI: 22% NON: 69% Sans avis: 9% 2076 votes ER du 24/2/2021
  • L’offre ferroviaire en Lorraine et en Franche-Comté vous convient-elle ?
    OUI: 12% NON: 59% Sans opinion: 29% 1597 votes ER du 25/2/2021
  • Avez-vous confiance en la protection des données de santé sur Internet ?
    OUI: 10% NON: 85% Sans opinion: 5% 2331 votes ER du 26/2/2021
  • Covid-19: craignez-vous un re-confinement local le 6 mars prochain ?
    OUI: 57% NON: 37% Sans opinion: 6% 3549 votes ER du 27/2/2021
  • Feriez-vous confiance à un chien renifleur pour détecter le Covid-19 ?
    OUI: 71% NON: 22% Sans opinion: 7% 2899 votes ER du 28/2/2021

ENFIN, c’est vous qui le dites…

Jean SPAITE Mars 2021

samedi, février 13 2021

C'est vous qui le dites... (Février 2021)

Pour le mois de Janvier nous avons retenu 19 votes :

  • Allez-vous participer au dry january, le mois sans alcool ?
    OUI: 18% NON: 74% Sans avis: 9% 2744 votes ER du 3/1/2021
  • Faut-il mettre en place un protocole sanitaire renforcé dans les écoles ?
    OUI: 61% NON: 30% Sans opinion: 9% 3061 votes ER du 5/1/2021
  • Faut-il encore repousser la date de réouverture des restaurants et lieux culturels?
    OUI: 38% NON: 74% Sans opinion: 8% 3775 votes ER du 6/1/2021
  • Allez-vous partager la galette des rois en famille cette année ?
    OUI: 39% NON: 56% Sans opinion: 5% 2816 votes ER du 7/1/2021
  • Comprenez-vous la volonté du gouvernement de répartir en région les demandeurs d’asile pour désengorger l’Ile-de-France ?
    OUI: 21% NON: 72% Sans avis: 7% 3149 votes ER du 8/1/2021
  • Les précisions apportées par Jean Castex sur la campagne de vaccination vous rassurent-elles ?
    OUI: 21% NON: 70% Sans avis: 9% 2842 votes ER du 9/1/2021
  • Avez-vous respecté la consigne pour prévenir les coupures de courant et réduit votre consommation d’électricité ?
    OUI: 35% NON: 59% Sans opinion: 6% 2904 votes ER du 10/1/2021
  • Covid-19: faut-il, selon vous, fermer les cantines scolaires ?
    OUI: 37% NON: 54% Sans opinion: 9% 3337 votes ER du 14/1/2021
  • Covid-19: le gouvernement devrait-il prendre davantage de mesures pour venir en aide aux étudiants ?
    OUI: 69% NON: 20% Sans avis: 11% 2627 votes ER du 15/1/2021
  • Covid-19: les nouvelles mesures annoncées permettront-elles d’éviter un reconfinement ?
    OUI: 22% NON: 67% Sans avis: 12% 2946 votes ER du 16/1/2021
  • Les protections menstruelles doivent-elles être remboursées selon vous ?
    OUI: 33% NON: 56% Sans avis: 11% 2124 votes ER du 17/1/2021
  • Envisagez-vous d’investir dans les cryptomonnaies ?
    OUI: 5% NON: 90% Sans avis: 5% 2551 votes ER du 18/1/2021
  • Covid-19: faut-il maintenir les jeux olympiques de Tokyo cette année ?
    OUI: 19% NON: 73% Sans opinion: 8% 3244 votes ER du 20/1/2021
  • Accès aux grandes écoles: le mérite scolaire devrait-il selon vous primer face aux déterminants géographiques ou sociaux ?
    OUI: 78% NON: 14% Sans avis: 8% 2189 votes ER du 21/1/2021
  • Pensez-vous que la carrière politique de Donald Trump est terminée ?
    OUI: 66% NON: 27% Sans avis: 7% 3545 votes ER du 22/1/2021
  • Covid-19: un troisième confinement vous semble-t-il inévitable ?
    OUI: 70% NON: 24% Sans opinion: 6% 4214 votes ER du 23/1/2021
  • L’incertitude autour des mesures sanitaires à venir pèse-t-elle sur votre moral ?
    OUI: 70% NON: 27% Sans avis: 3% 2683 votes ER du 27/12021
  • Craignez-vous une pénurie de vaccins ?
    OUI: 63% NON: 27% Sans opinion: 10% 2400 votes ER du 28/1/2021
  • Etes-vous prêt à respecter un reconfinement strict ?
    OUI: 62% NON: 34% Sans avis: 4% 4106 votes ER du 31/1/2021

ENFIN, c’est vous qui le dites….

Jean SPAITE Février 2021

Source: Ces données sont issues d'une compilation de la rubrique "C'est vous qui le dites" du quotidien "L'Est Républicain"

mercredi, février 10 2021

Un peu d'humour...

C’est une histoire vraie , avec une personne qui a bien existé dans les années 1930-1940.

Il s’agit de Monsieur BEAUREGARD (ça ne s’invente pas !! )

Il habitait chemin des AVEUGLES à Nancy

Et il a construit sa maison avec la loi LOUCHEUR

Avouez que ça méritait bien un CLIN d’OEIL souvenir en cette période de pandémie COVID19 qui rend si morose… Alors souriez !!!

Jean SPAITE Février 2021

dimanche, janvier 24 2021

A propos de Saint Antoine

  • Nous avons eu l’avantage de vous parler de Saint Antoine, le “Patron des objets perdus” mais aussi le “Patron des vanniers” ces talentueux “ faiseurs de paniers” qui ont pratiqué leur art notamment dans cette vallée de la Vezouze.
    Savez-vous que sur l’Arrondissement de Lunéville, seule la petite église de BURIVILLE se trouve dédicacée à St Antoine, patronage qu’elle partage avec St Basle.
  • Le vénéré St Antoine si souvent appelé à aider à trouver les choses perdues, se voit aussi patronner les papetiers Vosgiens. C’est à RAMBERVILLERS dans le département voisin que se trouvait la papeterie de BADLIEU où une antique statuette du Saint Patron présidait en la place d’honneur à la salle de triage de l’établissement.
    Le Saint ermite est représenté accompagné de son fidèle cochon et tient en sa main droite une crosse particulière, grande canne surmontée d’une traverse, l’ensemble forme la lettre T (Tau). Cet outil était utilisé par les anciens papetiers pour prendre les feuilles de papier humide et les faire sécher sur un fil tendu à usage de séchoir.
    Ainsi les papetiers ont pris pour Saint Patron un personnage utilisant comme eux un outil de papetier.
Statue Saint Antoine Saint Vigor des Monts.jpg, janv. 2021
  • Avec son petit cochon, Saint Antoine s’est vite retrouvé Patron des éleveurs de ces animaux et a vu l’extension de son patronage aux animaux qui nous sont familiers dont les chats et les chiens qui sont bénis en Espagne et en Italie le 17 Janvier, baptisé en nation Romaine “ la journée des éleveurs”.
    Ne soyez pas étonné si la même date est revendiquée comme “Saint Antoine patron des charcutiers”
Statue_de_saint_antoine_et_son_cochon.jpg, fév. 2008
  • On retrouve Saint Antoine comme le patron des fabricants de brosses, des creuseurs de tombes, des militaires de la Légion Etrangère!!
    La liste est certainement incomplète…
    L'ambivalence du Saint dans le domaine du patronage des objets perdus nous est rapportée pour une circonstance bien spéciale. Il arrive que le couple qui s’aimait voit un de ses membres tenter une aventure, s’envoler ailleurs et laisser le ou la partenaire en gros chagrin. On nous a dit que Saint Antoine “Patron des objets perdus” était capable d’arranger les choses.
  • A bon entendeur, Salut !!!...

Jean SPAITE Janvier 2021

samedi, janvier 23 2021

C'est vous qui le dites... (Janvier 2021)

Pour le mois de Décembre nous avons retenu 11 Votes.

  • Faut-il interdire la production de fourrure animale en France ?
    OUI: 77% NON: 16% Sans opinion: 7% 32343 votes ER du 1/12/2020
  • Automobile: avez-vous des pneus hiver ?
    OUI: 48% NON: 50% Sans opinion: 2% 3332 votes ER du 2/12/2020
  • Pensez-vous que le confinement va être prolongé au-delà du 15 Décembre ?
    OUI: 79% NON: 16% Sans avis: 5% 4184 votes ER du 9/12/2020
  • Faites-vous un régime avant les fêtes de fin d’années ?
    OUI: 8% NON: 90% Sans opinion: 2% 2764 votes ER du 15/12/2020
  • Porterez-vous le masque à Noël avec votre famille ?
    OUI: 23% NON: 70% Sans opinion: 7% 3326 votes ER du 18/12/2020
  • Craignez-vous l’arrivée en France d’une mutation du coronavirus ?
    OUI: 75% NON: 18% Sans opinion: 7% 3327 votes ER du 22/12/2020
  • Covid-19 : craignez-vous un nouveau confinement juste après Noël ?
    OUI: 84% NON: 12% Sans opinion: 4% 3957 votes ER du 23/12/2020
  • Covid-19 : faut-il interdire certains lieux ou déplacements aux personnes non vaccinées ?
    OUI: 31% NON: 63% Sans opinion: 6% 3259 votes ER du 24/12/2020
  • Faut-il placer en quarantaine ceux qui partent skier à l’étranger ?
    OUI: 72% NON: 21% Sans opinion: 7% 2234 votes ER du 28/12/2020
  • Croyez-vous que l’introduction de nouvelles espèces d’arbres peut sauver les forêts lorraines ?
    OUI: 69% NON: 20% Sans opinion: 11% 2568 votes ER du 29/12/2020
  • Croyez-vous en la réouverture des restaurants et des bars le 20 Janvier ?
    OUI: 8% NON: 89% Sans avis: 3% 3471 votes ER du 31/12/2020

ENFIN , c’est vous qui le dites …...

Jean SPAITE Janvier 2021

Source: Ces données sont issues d'une compilation de la rubrique "C'est vous qui le dites" du quotidien "L'Est Républicain"

jeudi, janvier 21 2021

Saint Antoine et nous

LUI, un paysan lorrain attaché à sa terre, le modèle rustique, un brave homme.

Réfractaire au ciel et à son paradis.

Les saints et les anges, il ne les connaissait pas, ou plutôt ne voulait pas les connaître; et pourtant:

Un jour, il m’a confié: “Tu vois, quand j’ai perdu quelque chose, j’appelle “le Saint Antoine” pour qu’il me retrouve ce que j’avais perdu. Et ça marche !”

N’est-ce pas là un aspect de la foi du charbonnier ?

Ainsi donc, même dans les esprits les plus rebelles, on fait appel à ce bon Saint Antoine “ patron des objets perdus”.

Statue Saint Antoine puisant eau.jpg, janv. 2021
binary comment

Près de chez nous, dans le petit village de Buriville (71 habitants), sait-on que la modeste église est dédiée entre autres au patronage de Saint Antoine (1).

Il doit être efficace en beaucoup de chose le Saint Homme puisque l’église du lieu a été rénovée en 2014 : couverture remise en état et murs extérieurs avec enduit clair de bonne présentation. L’édifice religieux, bien communal depuis 1905, a peut-être été l’objet de la part de la municipalité d’une demande discrète auprès de Saint Antoine pour obtenir une subvention du département. Un petit miracle ! Saint Antoine se montre efficace.

Donc, prière à imiter pour toute église ayant besoin d’une rénovation bienvenue.

Mais si l’on sait que Saint Antoine est “le patron des objets perdus”, sait-on que le brave ermite est aussi “le patron des vanniers”, et les vanniers, on connaît dans notre vallée de la Vezouze et même au-delà, où l’on a fait aux siècles précédents des paniers en osier tressé notamment pendant les longues journées d’hiver mais aussi pour certains en avoir fait une profession(2) .

Souvenir d’un questionnaire au cours d’un recensement de population:

- Qu'est-ce que tu fais comme métier ?

- Je fais des paniers.

- Alors on va mettre “faiseur de paniers”; ou plutôt en français “vannier”....

Puisque nous évoquons Saint Antoine patron des Vanniers, savez-vous que la seule école de vannerie de France , on pourrait même dire “l’Académie Nationale de Vannerie”, se trouve à FAYL-BILLOT en Haute Marne. La petite ville de 1.419 habitants se qualifie de capitale de l’osiéricultureet de la vannerie. On y pratique l’art de tresser l’osier. Elle est le siège de l’Ecole Nationale de Vannerie et d’Osiériculture. Et dans tout ce secteur haut-marnais, on y rencontre de nombreux vanniers, entreprises locales ou familiales et artisans indépendants.

Si la production de vannerie a été durement touchée au XXème siècle par la concurrence asiatique de moins bonne qualité mais nettement moins chère malgré le coût du transport, la vannerie française a réagit par ses entrepreneurs divers, mais notamment par l’action dynamique de la “Confrérie des Façonniers du Noble Osier” ayant pour patron Saint Antoine.

Les membres de la Confrérie se réunissent lors de la fête de Saint Antoine le 17 Janvier de chaque année. Le dimanche de cette date ou encadrant ce jour, une messe solennelle a lieu dans l’imposante église Notre Dame en la Nativité de FAYL-BILLOT (construite en 1865-1870) où se trouve une admirable statue de Saint Antoine. Les adhérents de la Confrérie sont revêtus d’une ample cape bordée jaune d’or et coiffés d’un étonnant chapeau en osier en forme de panier tressé.

Savez-vous que Saint Antoine a vécu en ermite, s’abritant dans une grotte, il priait, il tressait des paniers en osier et s’en servait pour aller à la source voisine chercher de l’eau qu’il buvait. Miracle quotidien: son eau restait dans son panier et ne se perdait pas.

Que pensez-vous de cette évocation de Saint Antoine ?

Retenons sa réputation de Patron des objets perdus pour ceux qui croient au ciel et ceux qui n’y croient pas.

Retenons aussi que près de nous, à Buriville, il y a une petite église dédiée à Saint Antoine. On peut faire le voyage à Fayl-Billot pour retrouver l’art de la vannerie que nous avons connu pendant de nombreuses années dans notre vallée.

Et comme nous avons vu qu’il intervenait dans de nombreuses situations (choses perdues ou oubliées), n’hésitons pas à faire appel à LUI.

CONCLUSION: SAINT ANTOINE, le Patron des Vanniers et des Objets Perdus, AIDEZ-NOUS…...

Notes:

L’église de Buriville a droit à un double patronage: St Basle et St Antoine.

Articles sur le site:

Jean SPAITE Janvier 2021

dimanche, janvier 17 2021

Pour les amoureux des trains (Janvier 2021)

VANDIERES

Enfin, on reparle de la gare TGV à Vandières.

Sous le titre “Grand Est- Le projet de la gare TGV/TER de Vandières bientôt relancé ?”, le N° 3814 du 8 Janvier 2021, page 8, de La Vie du Rail, nous informe que le Conseil Économique et Social de la Région Grand Est (CESER) a demandé au Conseil Régional Grand Est l’inscription au programme RTE-T (Réseau TransEuropéen de Transport) le projet de réalisation d’une gare d’interconnexion TGV/TER pour la Lorraine à Vandières.

Nous avons déjà évoqué (Pour les amoureux des trains des 5/2/2020, 13/10/2019) les insuffisances de la gare provisoire actuelle située à Louvigny qui n'est abordable que par la route alors que la gare d’interconnexion de Vandières, située sur l’axe ferroviaire mosellan Luxembourg- Metz- Nancy- Epinal, serait alors en liaison directe avec la ligne à grande vitesse Paris-Est Européen ainsi que par la route.

Nous ne manquerons pas d’informer nos amis internautes de l’évolution de ce projet.

LE TRAIN LÉGER

Dans le même N° de La Vie du Rail, nous sommes informés des recherches sur le sujet du “train léger” appelé à circuler sur les lignes autres que les grandes lignes :

“Le gouvernement prône le développement d’une filière industrielle sur le train léger. Pour avancer sur ce dossier, il faut d’abord définir les normes souhaitées pour les petites lignes”.

Les critères avancés du véhicule ferroviaire projeté seraient d’une capacité de 80 à 100 places et pesant moins de 10 tonnes à l’essieu.

Les constructeurs se penchent sur le problème : ALSTOM, BOMBARDIER, CAF-France, TAXI RAIL, STADLER. Mais peut-être que cet autorail existe déjà !!!

En France, il y a 1.000 Km de petites lignes que l’Etat souhaiterait céder aux régions dont une bonne partie pourrait voir circuler les trains légers en projet sous réserve d’une remise en état des voies trop souvent négligée faute d’un financement.

Dans notre région, nous avons connu au XXème siècle l’exploitation de lignes affermées avec une exploitation économique. Exemple les Chemins de Fer Economiques du Nord-Est (ligne Lunéville-Mont sur Meurthe-Ramberviller- Bruyères).

Nous attendons avec impatience la publication des différents trains légers en projet et leur mise en circulation avec un mode d'exploitation rénové…

DU NOUVEAU DANS LE MONDE FERROVIAIRE: RAIL COOP

RAIL COOP est une Société de Transport Ferroviaire privée créée le 30 Novembre 2019 et dont le siège social se situe à Cambes (Lot). Cette coopérative compte profiter de l’ouverture à la concurrence pour désenclaver les territoires délaissés par la SNCF.

Son objectif : renforcer l’usage du ferroviaire sur tous les territoires.

RAIL COOP est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC).

Elle compte déjà bientôt 3.000 sociétaires, particuliers et collectifs qui ont pris conscience du rôle du transport ferroviaire dans la vie économique et écologique du pays.

Un rappel:

  • L’usage d’un avion grande ligne rejette --->241,5 gr de CO2 par voyageur/Km.
  • Une voiture moyenne --->170,6 “ “
  • Alors que le train n’en rejette que ---> 11,8 “ “

D’ores et déjà, RAIL COOP annonce qu’une première ligne de fret circulera dès 2021 entre FIGEAC et TOULOUSE.

Les premiers voyageurs pourraient embarquer à bord de ses trains dès l’été 2022 sur le trajet Bordeaux-Lyon. Prévus pour 2023, les relations LYON-METZ ainsi que TOULOUSE-RENNES.

C’est avec un certain intérêt que nous relevons que RAIL COOP a inscrit la relation LYON-METZ dans ses prévisions de circulation pour 2023 . Pourrait-on espérer que la dynamique coopérative ferroviaire se penche sur des lignes ferroviaires endormies comme (Merrey-Contrexéville) - VITTEL-MIRECOURT-PONT St VINCENT- (Nancy) ou comme (Epinal)-LAVELINE-GÉRARDMER ? Affaire à suivre…

Pour plus de renseignements concernant les projets de RAIL COOP, rendez-vous sur le site www.railcoop.fr

Vous avez la possibilité de devenir Sociétaire de la Coopérative ferroviaire en participant à son capital : la part minimum est de 100 Euros.

Jean SPAITE Janvier 2021

- page 1 de 8