Pour les amoureux des trains (Novembre 2021)

La gare TGV de VANDIÈRES

Sous le titre “Le projet de la gare TGV-TER de Vandières bientôt relancé ?”, La Vie du Rail du 29 Octobre 2021 nous informe que la pétition en faveur de la construction de la gare d'interconnexion TGV-TER de Vandières (54) a presque atteint les 5.000 signatures. Plus exactement 4.973 signatures comptabilisées en date du 3 Septembre 2021. Les pétitionnaires sont évidemment originaires de la région lorraine, du Grand Est, mais aussi du Luxembourg, de l’Allemagne et de Belgique.

La pétition a été lancée initialement par Michel VOGT de Verdun (55) aux côtés de François POUTOT et de Jean SIVARDIÈRES ancien président de la Fédération Nationale des Associations des Usagers des Transports (FNAUT).

L’objet de cette pétition est d’obtenir une véritable interconnexion des gares TGV avec les TER et les trains interrégionaux.

Espérons que cette initiative qui traduit une volonté collective en faveur de la gare TGV-TER de Vandières incitera le président de la Région Grand Est, Jean ROTTNER, à prendre une décision en faveur de sa construction dans les meilleurs délais.

Rappelons brièvement que la ligne LGV-Est Paris- Strasbourg a été mise en service en 2007. Une gare TGV provisoire a été créée à Louvigny (57) située au milieu des champs avec un accès uniquement routier : navettes, voitures.

La gare TGV définitive a été logiquement prévue à Vandières (54) et a fait l’objet de travaux notoires en réservation sur les culées et les poteaux supports de l’infrastructure actuelle où circulent les trains à grande vitesse.

Vandières, c’est l’intersection de la ligne LGV-Est avec l'artère ferroviaire du sillon lorrain : Luxembourg- Thionville- Metz- Nancy- et la direction des régions Sud.

La pétition est toujours en ligne :
https://www.mesopinions.com/petition/politique/lorrains-relations-chemins-fer-monde/40034

ou sous forme écrite:

“Projet gare TGV-TER”
Mairie de Vandières
4 Place du 11 Novembre
54121 VANDIÈRES

Le train des primeurs est relancé.

Depuis l’été 2019, on l’avait supprimé : le train des primeurs Perpignan- Rungis qui avait l’avantage d’assurer une liaison directe pour l’acheminement en wagons réfrigérés des fruits et légumes. C’est donc une flotte de camions routiers qui avait pris le relais en dépit des conseils de sécurité, d’encombrement, de pollution et d’économie de carburant que l’on entend par ailleurs venant pourtant des sphères officielles; mais nous ne sommes pas à une incohérence près en notre pays !

La raison évoquée était l’âge des convois ferroviaires spécialisés et qui nécessitent de grosses dépenses de renouvellement.

En Décembre 2020 de nombreuses voix s’étant manifestées en haut lieu, des parlementaires sont intervenus pour rétablir le train des primeurs.

Le gouvernement vient de prendre la décision à dater du 22 Octobre 2021 de créer un train de primeurs sous la forme de transport de conteneurs sur l'autoroute ferroviaire empruntant l’axe Le Boulou-Gennevilliers d’une part, et de rétablir un nouveau train des primeurs sur Perpignan-Rungis d’autre part.

Le nouveau matériel réfrigéré composé de 12 wagons pour chaque convoi circulera de Novembre à mi-Juillet au rythme de 5 liaisons hebdomadaires. Le contrat passé avec le gouvernement durera jusqu’en 2024.

Espérons que le train des primeurs circulera désormais au-delà de cette date.

Jean SPAITE Novembre 2021

Jean Spaite

Author: Jean Spaite

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Pour les amoureux des trains (Février 2022)

Il y a  un grand moment durant lequel nous ne vous avions pas parlé des trains. Rattrapons le retard...

Lire la suite

Pour les amoureux des trains (Janvier 2022)

Le 29 Mars 2020 sous le titre “ la résurrection d’un autorail De Dion-Bouton du Tacot”, nous vous...

Lire la suite